Vos petites anecdotes allemandes

Ben oui quoi :)

Modérateur: Modérateurs

Elève AllemagnOnaute
Messages: 17
Inscription: Mar 24 Juil 2012 20:04
Localisation: Tours, France

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Maxxxime » Jeu 26 Juil 2012 10:05

Petit problème de vocabulaire pour ma part, pendant mes premières semaines de cours en Allemagne. Ne connaissant pas le mot allemand pour "important", je me lance en tentant de dire avec le mot français (des fois sa marche !), je pense que tout le monde ou presque connait la signification de "impotent" en allemand :arrow: "impuissant (sexuellement). Joli quiproquo et belle crise de fou rire en classe !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19151
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar michelmau » Jeu 26 Juil 2012 10:17

J'imagine ! :D
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Andergassen » Jeu 26 Juil 2012 10:22

Comme quoi la sexualité est un terrain extrêmement glissant qui frappe toujours où on ne s'y attend pas. Une hésitation, un faux pas, et oups, c'est le dérapage incontrôlé... :mrgreen:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 586
Inscription: Ven 20 Juin 2008 16:47
Localisation: Berlin

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Solal » Jeu 26 Juil 2012 10:49

Une hésitation, un faux pas, et oups, c'est le dérapage incontrôlé...


Je dirais même plus "et pouf, c'est le dérapage incontrôlé" :mrgreen:
Ich und meine Wenigkeit, featuring mich.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5599
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar valdok » Jeu 26 Juil 2012 11:23

Puisque le ton est de se moquer des gaffes bien françaises, alors moi aussi je batterais ma coulpe :oops: :oops: :oops: :oops: .
D'abord clin d'oeil à Andergassen : parler l'anglais avec un fort accent germanique, on appelle cela parler à la "Schwarzeneger" :wink: :wink:

Après Kissou33 et Dresden : les Schwul c'est pas toujours Cool. En tout cas pas tous ceux de Cologne, et vu que la crème est au goût du jour :lol: .

Donc j'étais rentrée dans un café juste à cause de la photos de David Bowie sur la porte. Et j'aurais peut-être pas dû :oops: . La serveuse était sympathique et je voyais qu'elle avait de envie rire, surtout quand j'ai commandé mon ApfelStrudel mit Vanilleeis. Par contre, les messieurs, ils étaient pas souriants du tout, du tout. Et le pire ce ne que j'ai pas tout de suite compris que j'étais dans un bar spécialisé. mais j'ai mangé mon gâteau en un temps éclair.

Après j'espère qu'Apfelstrudel mit Vanilleeis ne veut rien dire d'autre que ce j'ai commandé. Car je n'ai jamais osé demander!!!! :oops:

Et je finis ma cuisine par :
J'étais en Bavière avec mon" petit Bavarois temporaire" de mari. Et nous sommes allés déjeuner dans une petite auberge. Comme vous le savez tous, le pain n'est pas gratuit. Enfin à l'époque il ne l'était pas. Et j'ai demandé au serveur "Ich möchte eine Semmel bitte, Mein Herr". "Semmel"; toute contente d'avoir appris ce nouveau mot. Et ce monsieur de me répondre en allemand quelque chose comme "Es tut mir Leid, wir bieten keinen Hoteldienst"(Désolé mais nous n'avons pas de service d’hôtellerie) . Je pense qu'il a dû croire que j'étais fâchée avec"R", les "Z" et les ""TZ" : SEMMEL ou ZIMMER" ( :oops: ... Après tout le ZIMMER und SEMMEL, ça pourrait être version bavaroise du Bed and Breakfast?? :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19151
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar michelmau » Jeu 26 Juil 2012 11:57

Je pense que, vu la latitude, tu aurais plutôt du commander "einen Wecken".
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Elève AllemagnOnaute
Messages: 17
Inscription: Mar 24 Juil 2012 20:04
Localisation: Tours, France

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Maxxxime » Jeu 26 Juil 2012 13:24

"Mein Herr"

Mon seigneur sa veut dire non ?

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Andergassen » Jeu 26 Juil 2012 14:13

Non, en Bavière, comme dans les pays autrichiens, c'est le "Semmel" qui fait loi. Le "Wecken", c'est le sud-ouest. Donc c'est plus une question de longitude que de latitude.
Je vois très bien ce qui a foiré chez Valdok : possible que comme la plupart des Français, elle a prononcé le "S" à la française, se rapprochant du "Z" de "Zimmer", tandis qu'en revanche les Français ont tendance à prononcer le "Z" comme un "S" allemand.
@ Maxxxime (c'est bon, j'en ai pas oublié ?) : mein Herr, en dehors de "Monsieur", serait plutôt "mon maître" (dans le sens d'un domestique parlant de son patron).
A signaler qu'en allemand, on ne dit pas "Bonjour madame/monsieur". On dit simplement "bonjour", selon l'usage local consacré. Ou alors, il faut ajouter le nom. (Grüss Gott, Herr Andergassen).
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5599
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar valdok » Jeu 26 Juil 2012 20:03

Et oui, Andergassen c'était certainement un problème de compréhension dû à mon accent de petite Française. Et à l'époque, il n'y avait pas de MP3/MP4, pas d'Internet non plus et ni le câble, pour se soigner, si!!! il y avait-il le Vocable allemand avec les K7 . Donc il s'agit
d'une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître
Bon ce n'était pas de l'époque de la Bohême de Charles Aznavour, non plus!!!! Tout de même, ça ou cela fait pas mal de temps!!!!
Pour faire un p'tit clin d’œil à la question sur "Mein Herr" de Maxiiime . En fait je donnais du "Mein Herr"" à tous les serveurs et mon mari plus moqueur disait "Et Robert" et ça marchait très bien parce que les gens croyaient qu'il disait "Herr Oberr". Et à l'époque "Herr Ober" cela se disait encore, comme pour les femmes "Fraulein" d'ailleurs, même si elles avaient l'âge que j'ai maintenant :-(
Par contre, j'avais un autre soucis, comme auriez-vous dit à l'époque ? : Où est le guide ? avec l'énorme connotation que représentait encore ce mot. Surtout pour la toute jeune femme que j'étais. Alors je disais "wo ist der ( Guide en anglais) ? Et maintenant encore je préfère dire "Begleiter. Je ne sais pas les "Führer", je les préfère de papier comme les Stadtführer par exemple.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2227
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 21:06
Localisation: Frechen / Cologne

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Koelnerin » Jeu 26 Juil 2012 21:46

Dresden a écrit:C'est une anecdote arrivée à une amie (je ne la laisserai pas longtemps...) en Allemagne, également francophone.
Un jour en hiver elle était malade et est allée à la pharmacie de quoi s'acheter des médocs. En France, tout le monde connait la creme Wick's qu'on s'imprègne sur l'abdomen pour mieux respirer en cas de grippe. Elle a donc commandé une crème Wick's... les germanistes l'auront vu venir "Eine Wick's-Creme bitte!". Lisez-la à voix haute... et pour les autres: wicks sonne comme "wichs", la ... hm branlette :oops: :lol: la pharmacienne a évidemment fait les gros yeux et "mit Händen und Füssen" elle a pu expliquer le pourquoi du comment...

Bon on en a bien ri, puis c'est mignon et elle a eu de la chance que c'était une pharmacienne et non un pharmacien ;)

J'avais lu une histoire semblable sur Vie de Merde, depuis ce jour j'ai su qu'il valait mieux demander un médicament en parlant de sa molécule plutôt que de son nom français :grin:
~ Ex-au-pair à Aix-la-Chapelle, août 2009 ~
~ Assistante de français à Cologne, année 2010-2011 ~
~ A Cologne depuis juillet 2010 ~


http://frenchyexpat.wordpress.com/

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15282
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Kissou33 » Dim 29 Juil 2012 10:23

Le problème Koelnerin... c'est de retenir le nom de la molécule de ce genre de médicaments..
Personnellement, passer de Doliprane à Paracétamol.. c'est faisable.. mais bien qu'étant dans le milieu,
j'ignore complètement le nom de la molécule principale du Wicks ! :lol:

A l'inverse....petite anecdote française de mon amie allemande.... qui dans la piscine,
tombe soudainement du matelas pneumatique... revient à la surface et me dit
"j'ai perdu ma balance !!!"
il m'a fallu un petit moment pour comprendre qu'elle avait perdu son équilibre ! :lol:
(elle était passée de l'allemand à l'anglais, et avait traduit la phrase anglaise pour que je comprenne.. )
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2227
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 21:06
Localisation: Frechen / Cologne

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Koelnerin » Dim 29 Juil 2012 10:55

Kissou33 a écrit:Le problème Koelnerin... c'est de retenir le nom de la molécule de ce genre de médicaments..
Personnellement, passer de Doliprane à Paracétamol.. c'est faisable.. mais bien qu'étant dans le milieu,
j'ignore complètement le nom de la molécule principale du Wicks ! :lol:

C'est la remarque que je m'étais faite :lol: Bon au pire, on va à la pharmacie et on décrit les symptômes, après, ils sont censés savoir à peu près quoi nous donner :grin:
~ Ex-au-pair à Aix-la-Chapelle, août 2009 ~
~ Assistante de français à Cologne, année 2010-2011 ~
~ A Cologne depuis juillet 2010 ~


http://frenchyexpat.wordpress.com/

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2098
Inscription: Ven 05 Fév 2010 13:38
Localisation: Berlin

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Nico6390 » Dim 29 Juil 2012 11:34

Pour cette crème, tu demandes du WICK (sans le s) et ils comprennent très bien, ils en ont même des bonbons contre les maux de gorge.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19151
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar michelmau » Dim 29 Juil 2012 11:42

Comme "Werther's" (avec le "s", c'est des bonbons et sans....une oeuvre littéraire.) Tout tient souvent à un fil ! :mrgreen:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Vos petites anecdotes allemandes

Messagepar Andergassen » Lun 30 Juil 2012 11:56

Fraîchement débarqué en Allemagne pour mon premier semestre au printemps de 1970, le cyclotouriste que j'étais a été pris au piège de ses habitudes françaises en matière de transport de bicyclette dans les trains de la DB.
Il faut savoir qu'à l'époque, en France, on faisait enregistrer son vélo comme bagage accompagné, en le chargeant et déchargeant soi-même dans le fourgon ou le local à bagages.
Donc, un beau matin, j'ai envie de faire une virée en Alsace du côté de Wissembourg. Parcours d'approche avec deux changements jusqu'à Kapsweyer, la dernière station avant la frontière, la ligne n'allait pas plus loin (aujourd'hui, les trains continuent jusqu'à Wissembourg). Je m'amène à la gare, et en bon Frantzouse, je FAIS ENREGISTRER mon vélo. Fatale erreur, comme on le verra par la suite. Comme mon vélo est enregistré, je n'ai pas à m'en charger, c'est devenu un bagage non accompagné, mais je l'ignore, pour les raisons indiquées plus haut. En allemand, ich habe mein Rad aufgegeben, autrement dit, je l'ai abandonné aux bons soins des cheminots. Lorsque l'agent commercial me dit de laisser mon vélo là, je commence à sentir l'embrouille, et aussi sec, je reprends mon vélo pour le transporter moi-même dans le train, comme je le fais en France, passant outre aux objections de l'agent. Je reprends mon vélo à Landau, et je répète l'opération à Winden. Là, je mets le vélo dans le local à bagages de l'autorail et vais m'asseoir à l'intérieur de la rame. Nous arrivons à Kapsweyer, je veux reprendre mon vélo... Il a disparu ! Comme c'était un bagage enregistré, il a été débarqué à mon insu à Schaidt, où il y a un agent pour réceptionner colis et bagages. Kapsweyer n'est qu'un point d'arrêt non géré, où l'on ne peut pas réceptionner des bagages. Donc, force m'est de retourner à Schaidt pour récupérer mon vélo, et repartir en direction de la frontière française. :evil:
Le chef de train m'a demandé pourquoi j'avais fait enregistrer mon vélo. Je lui ai dit que c'était l'habitude en France. Il m'a donné alors le précieux conseil de prendre une Radkarte, bien moins chère, comme ça, je pouvais transporter moi-même mon vélo, monter et descendre à mon gré. Une bonne leçon ! :idea:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Et si on papotait un petit peu ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité