Un peu de nostalgie (kitsch) germano-américaine

Tout ce qui a trait à l'Allemagne et qui n'entre pas dans les thèmes précédents

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18749
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Un peu de nostalgie (kitsch) germano-américaine

Messagepar michelmau » Ven 28 Nov 2008 15:05

Durant, disons en gros, les 20 années qui ont suivi la fin de la Seconde Guerre Mondiale, des tas de liens se sont tissés entre des jeunes G.I's américains et des filles allemandes de leur âge.J'ai connu, quand j'étais tout jeune, des dames allemandes mariées à des anciens G.I's, qui s'étaient installées dans la patrie de leurs maris, les USA, et qui revenaient de temps en temps, rendre visite à la famille qu'elles avaient laissé derrière elles.
En sens inverse, beaucoup de jeunes américains, loin de chez eux, étaient tombés amoureux de jeunes filles allemandes, et avaient du, à un moment ou un autre , retourner back home, avec un pincement au coeur, en laissant derrière eux, parfois, une fille inconsolable.

J'ai retrouvé, il y a quelques jours, dans mes vieux microsillons 33 tours, un disque de country relativement ancienne.Parmi les morceaux enregistrés, un titre: "Fraulein" (sans Umlaut sur le a...faut pas en demander trop aux Américains!) :wink:

Je ne resiste pas au plaisir de vous en faire profiter.Bien sûr, c'est kitsch, j'en suis tout à fait conscient...mais je trouve ça tout de même attendrissant (ich bin ein sentimentaler Hund!)

D'abord,les paroles de cette chanson enregistrée fin des années 50 par le chanteur country Bobby Helms,dont elle fut un succès:
http://www.oldielyrics.com/lyrics/bobby ... ulein.html

Pour ceux qui ne maitriseraient pas la langue de Bush (excusez-moi, j'en ai marre des clichés genre: la langue de Goethe, la langue de Molière, la langue de Cervantes, la langue de Dante....), une tentative rapide de traduction en Français:
Bien loin, au-delà des eaux bleues profondes,
vit la fille d'un couple de vieux Allemands,
sur les rives de la vieille rivière Rhin,
c'est là que je l'ai aimée et que je l'ai quittée,
mais je ne peux pas l'oublier,
elle me manque ma jolie Fraulein.

Fraulein, Fraulein,
lève les yeux vers les cieux,
chaque nuit quand les étoiles commencent à scintiller,
par les mêmes étoiles, au-dessus de toi,
je jure que je t'aime,
tu es ma jolie Fraulein.

Quand mes souvenirs m'emmènent là-bas de l'autre côté
auprès de la bien aimée que j'ai laissée derrière moi,
dans un moment de gloire, un visage apparait devant moi,
le visage de ma jolie Fraulein.

Fraulein, Fraulein,descends vers la rivière,
fais comme si ta main était dans la mienne,
par les mêmes étoiles qui scintillent au dessus de toi,
je jure que je t'aime,
tu es ma jolie Fraulein.


...et enfin, ladite chanson...par son créateur:
http://de.youtube.com/watch?v=iBFpXLHK5-A

Il existe même une version , due à Kitty Wells, dans laquelle la jeune allemande répond à son ex- ami américain:
http://de.youtube.com/watch?v=_T3Yi3DzS08&feature=related

C'est kitsch à souhait, dégoulinant de bons sentiments,...mais bon, c'est ça la country!



:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 18 Sep 2006 23:48
Localisation: bretagne

Messagepar anne » Sam 29 Nov 2008 01:13

je découvre des choses parfois saugrenues grâce aux liens proposés sur ce forum mais alors là, Michelmau, tu fais vraiment fort ! :roll:
amic@llemand vôtre

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers L'Allemagne : en général et en particulier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités