Traductions de chansons allemandes

Discussion sur les groupes et chanteurs allemands

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 07 Juil 2008 21:44
Localisation: dans l'Aveyron pays du roquefort

Re: re:

Messagepar mamath » Jeu 24 Juil 2008 20:27

sheshou a écrit:Au fait!Toi qui à l'air de "connaître" bushido,c'est qui le gars qui le suit tout le temps?


heu je vois pas de qui tu veux parler? un rappeur?!

Si non j'ai fait une traduction de massiv tu l'écoute toi ?

cette chanson a été dure à traduire avec quelques mots anglais et arabe par ci par là :roll: :roll:

Massiv - Ghettolied

Refrain:
Ihr wolltn Ghettolied aufn Ghettobeat?
Komm nach Wedding,dann wisst ihr,wo das Ghetto liegt.
Das ist mein Bezirk,geh von hier nicht weg.
Liebe meine Brüder,wittme ihnen diesen Track.


Das ist das Ghettolied auf einem Ghettobeat.
Schau mir in die Augen und du weißt,dass ich das Ghetto lieb.
Wir sind unbesiegt,weil uns keiner unterkriegt.
Lieben die Familie und ihr nur eure Hunde liebt.
Den Kanacken-Slang nutzen wir zum Abziehen.
Machen hohen Umsatz mit Drogen und dem Schwachsinn.
Glaub mir,dass ich schwach bin,Schutzweste an.
Du willst mich gerne killen,aber kommst nicht an mich dran.
Ketten aus Gold,100.000 Volt.
Pumpen aus dem Cabrio,die Schlampen finden`s toll.
Hohe Konkurrenz,jeder stämmt Gewicht.
Zutättowiert und ne Narbe im Gesicht.
Liedertext Mein Körper ist ein Prototyp,alles wie gezeichnet.
Mein Handgelenk spiegelt Schlägereien,weil ich breit bin.
Alle Fette Breitling,an einem Pitbull.
Wedding 65,komm doch her,wenn du Streit suchst.
Massiv Und das ist kein Fluch,das ist Schicksal.
Wir Kanacken landen immer im Gerichtssaal.


High Society,pures Weißgold.
Ungeschrecktes Kokain,komm,kauf ne Hand voll.
Das ist Selbstmord,doch es stärkt dich.
Denn es gibt hier Tage,wo es wirklich hart und schwer ist.
Jeder 3.hat ne Waage,jeder 2.lebt im Block.
Jeder 1.konsumiert,nur jeder 10.hat nen Job.
Keine Träume werden war,weil man mit eignen Augen sieht.
Wie im Park die Junkies spritzen und der eigne Bruder dealt.
Alle Hamdulillah,mir geht es gut.
Häng immer noch ab mit Schalruz aus Beirut.
Ich bin aus dem Gasa,danke meinem Vater.
Mein Blut ist so reif,fühl mich frei,wie ein Adler.
Nach einem Aufenthalt im Knast rapp ich nur noch für den Knast.
Machmud,Machmud,geb die Hälfte an dich ab.
Bau mir eine Festung,ich denke mir Insallah.


Schau mich an,genau da wollt`ich hin.
Dank Allah steh ich da,wo ich bin.
Ghettolied raubte jedem seinen Sinn.
Diese Hymne ist genau das,was ich bin.
Eure Liebe ist die Hoffnung,die mich trägt.
Alle Euer Schmerz in den Augen tut mir weh.
Erwarte nie was geschenkt,stehe auf,geh dein Weg.
Massiv Bleib hart wie Beton,glaube immer ans Gebet.
Waffenstillstand,Neukölln,Kreuzberg.
Ghettolied Wedding,Wedding,mein Stolz,mein Herz.
Egal ob Araber,Kurde,Türke,Deutsche.
Ab jetzt zählt nur Freundschaft.
In den Schulen müsst ihr euch beweisen.
Damit die Kultur nicht darunter leidet.
Ach was,ich bin kein Berliner?
Che Guevara war auch kein Kubaner.


Massiv – Ghettolied / le chant du ghetto


Refrain

Vous voulez le chant du ghetto sur le rythme du ghetto ?
Venez après le mariage ,vous savez ou le ghetto se trouve
Ça c’est mon quartier ,ne partez pas d’ici .
L’amour mes frères ,je fais ce song pour vous .


Verser 1

C’est le chant du ghetto sur le rythme du ghetto .
Regardes dans mes yeux et tu sera , que j’aime le ghetto
Nous sommes invisibles , parce que personne ne nous propose un emploi .
Aimez seulement la famille et votre habitation
Nous utilisons le Kanacken-Slang pour la mise en bouteilles
Nous faisons un haut chiffre d’affaire avec les drogues et les conneries .
Crois moi ,je suis faible , une protection .
Tu veux me tuer frimeur , mais ne viens pas à moi.
Chaines en or ,100.000 Volt.
Pompes du cabriot , les salopes la trouve flamboilyante
Une haute compétition , l’influence de chaque habitué .
Zutättowiert et pas de cicatrice sur le visage
Mon corps est un prototype , comme toutes marques
Mon poignet reflète les bastons , car je suis un rock .
Toutes les graisses , à un pitt-bull .
Mariage 65 ,pourtant viens si tu veux discuter.
Et ce n’est pas une malédiction ,c’est le destin .
Nous avons des drogues et attérissons toujours au tribunal .

VERSER 2

High Society, le savoir en or .
La cocaine prolifère sans peur ,viens achète en plein
C’est du sucide , mais cela te rendra fort .
Car il y-a ici des jours ou c’est vraiment pesant
Chaque 3 n’a pas la balance , chaque 2 vit en block .
Chaque 1 consomme, seulement chaque 10 a un emploi .
Aucun rêve ne c’est réalisé, parce que l’on voit avec les yeux .
Comme dans les parcs ou les drogués glissent et ou leurs frères vendent .
Tout Hamdulillah, mon trottoir est bon .
Häng immer noch ab mit Schalruz aus Beirut.
Je suis de gaza ,merci mon père .
Mon sang est givré ,je me sent libre comme un aigle .
Après un séjour en prison je rappe pour la prison
Machmud, Machmud, naitre de la moitié de toi .
Je me construit une forteresse , je pense à moi Insallah.
Si c’était un rêve ?Massiv à fait le reve .


Regarde moi ,parce-que je le veux .
Merci Allah je te trouve ,ou je suis
Le song du ghetto a violé toute leurs conscience .
Cet hymne est exactement cela ; qui suis je ? .
Votre amour et l’espoir , me porte .
Toutes votre douleur dans les yeux me fait mal .
Elle n’attend aucune offrande , lève toi fais ton chemin .
Reste dur comme du béton , crois toujours aux prières .
Waffenstillstand,Neukölln,Kreuzberg.
Wedding ,Wedding ,ma fierté mon coeur
Arabes ,Kurdes, Turcs, Allemands peu importe
À partir de maintenant c’est seulement l’amitié .
A l’école vous devez faire vos preuves .
Pour que la culture n’en souffre pas .
Quoi je ne suis pas Berlinoi ?
Alors Cheguevara n’etait pas cubain .

je posterai d'autres traduc de lui que j'ai dèjà ou que je ferai plus tard

Si certains veulent me corriger n'hésitez pas 8-) 8-)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Messagepar Andergassen » Ven 25 Juil 2008 09:59

Très difficile à traduire en effet si le robot n'a pas de logiciel "Kanaksprak"! :twisted:
Plutôt que de reprendre chaque mot (il n'y a que deux lignes qui tiennent debout), je me lance dans l'eau froide d'un monde qui m'est totalement étranger, mais auquel je suis malheureusement confronté tous les jours:

Massiv – Ghettolied / Chanson du ghetto


Refrain

Vous voulez la chanson du ghetto sur le rythme du ghetto ?
Venez à Wedding, vous saurez où c’est le ghetto.
C’est mon arrondissement, je ne pars pas d’ici.
J’aime mes frères, je leur dédie ce chant.


Couplet 1

C’est la chanson du ghetto sur le rythme du ghetto.
Regarde-moi dans les yeux, et tu sauras que j’aime le ghetto.
Nous sommes invincibles, parce que personne ne peut nous baiser.
Nous aimons la famille et vous, vous n’aimez que vos chiens.
Nous parlons notre langue de bougnoules pour nous démarquer (ou pour taxer ?).
On se fait une montagne de fric avec les drogues et la connerie.
Crois-moi, je suis faible, avec un gilet de protection.
Tu voudrais bien me buter, mais tu ne m’atteins pas.
Chaines en or ,100 000 volts.
Piqûres dans le cabrio, les pouffiasses trouvent ça chic.
Forte concurrence, tout le monde fait de la muscu.
Couvert de tatouages et une cicatrice sur la figure.
Mon corps est un prototype, tout est comme dessiné.
Mon poignet reflète les bastons, parce que j’en veux.
Tous ont des grosses Breitling, (Sarko, lui, c’est la Rolex), avec un pitbull.
Wedding 65, amène-toi, si tu cherches la bagarre.
Et ce n’est pas une malédiction, c’est le destin.
Nous les bougnoules, on se retrouve toujours au tribunal.

Couplet 2

High Society, or blanc pur.
Cocaïne pas trafiquée, allez, achète une pleine poignée.
C’est du suicide, mais ça te rend fort.
Car il y a des jours ici où c’est vraiment dur, la galère.
Un sur 3 a une balance, un sur 2 habite l’îlot .
1 sur 1 consomme, 1 sur 10 a un boulot.
Aucun rêve ne s’est réalisé, parce qu’on voit avec ses propres yeux.
Le square où les junkies se piquent et où son propre frère deale.
Hamdoulillah pour tous, ça baigne pour moi.
Je galère encore avec Shalrouz de Beyrouth.
Moi je suis de Gaza, grâce à mon père.
Mon sang est si mûr, que je me sens libre comme un aigle.
Après un séjour en taule, je ne rappe plus que pour la taule.
Mahmoud, Mahmoud, je te refile la moitié.
Bâtis-moi une forteresse, je me dis Inchallah.

Couplet 3

Regarde-moi, c’est là où je voulais aller.
Allah soit loué, je suis là où je suis.
La chanson du ghetto leur a fait tous perdre le sens.
Cet hymne est exactement ce que je suis.
Votre amour est l’espoir qui me porte.
Toute votre souffrance dans les yeux me fait mal.
N’attend pas de cadeaux, lève-toi et marche.
Reste dur comme du béton, crois toujours aux prières.
Trêve, Neukölln, Kreuzberg.
Chanson du ghetto Wedding ,Wedding, ma fierté, mon amour.
Arabes ,Kurdes, Turcs, Allemands, peu importe.
À partir de maintenant, seule compte l’amitié.
A l’école, vous devez faire vos preuves.
Pour que la culture n’en souffre pas.
Comment, je ne suis pas un Berlinois ?
Che Guevara n’était pas un Cubain non plus.
Dernière édition par Andergassen le Ven 25 Juil 2008 11:56, édité 1 fois.
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2255
Inscription: Mar 02 Oct 2007 23:25
Localisation: Suisse et ailleurs

Messagepar nebenstelle » Ven 25 Juil 2008 11:50

:veneration: excellent! On sent tout de suite, ça doit chauffer pas mal dans ta cité oltyr, frère O. 8-). Vous cramez quoi, vous, les Edelweiss? :grin:

Juste une question: pourqoui galerer pour abhängen*, n'est-ce pas trainer tout court? Ou ai-je une idée trop negative du mot galérer?

*mit Kumpels rumhängen, chillen, ausruhen, nichtstun

@mamath:

1) Wedding est un quartier "populaire" - sorte de 93 berlinois

http://www.routard.com/mag_carnet/113/8/wedding.htm
http://de.wikipedia.org/wiki/Bezirk_Wedding
http://de.wikipedia.org/wiki/Berlin-Wedding

2) "Liebe meine Brüder,wittme ihnen diesen Track" -> Cette faute d'orthographe, elle est signée Bushido?
Dernière édition par nebenstelle le Mer 30 Juil 2008 13:44, édité 2 fois.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Messagepar Andergassen » Ven 25 Juil 2008 12:03

Erreur de ma part, nebenstelle, je voulais écrire "glander", mais mes doigts n'en faisaient qu'à leur tête (oui, ils ont leur petit cerveau personnel et ils adorent traîner partout...), d'où "galérer". Bin nicht so gut drauf heute! Mes doigts écrivent en aveugle, ils tapent comme ils l'ont appris petits sur un clavier français, et je tape en français sur un clavier allemand. Mon cerveau s'est toujours refusé à apprendre le clavier allemand. Il me suffit de basculer l'option "clavier", et j'ai mon clavier français imaginaire qui est imprimé dans mon cerveau. (ce qui veut dire que si quelqu'un veut se servir de mon ordi, il va galérer, là, c'est sûr! hin hin hin... :mrgreen: )

wittme: c'est du berlinois "massif" et "central", ça, nebenstelle! :lol:
Dernière édition par Andergassen le Ven 25 Juil 2008 12:33, édité 2 fois.
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Messagepar Andergassen » Ven 25 Juil 2008 12:26

Quant à la traduction de "Wedding" par "mariage", cela me rappelle mes premiers essais de traduction automatique de chansons. C'est ainsi que j'avais eu la surprise d'un "chant du refuge Wessel" qui est, comme chacun sait, l'hymne des alpinistes allemands. :gun: :gun:

Pour revenir à mon cerveau doué d'une mémoire fabuleuse mais qui présente parfois des ratés inexplicables, j'ai également une incapacité notoire à jouer aux échecs (je suis incapable de m'imaginer à l'envers la marche des pions de l'adversaire) et, ce qui va peut-être amuser Sonka, j'ai toujours été incapable d'apprendre l'alphabet cyrillique, je veux dire qu'il m'est impossible de le réciter (a, bé, vé, gué, dé... et puis je cale). Mais quand je cherche dans un dictionnaire, mon cerveau trouve immédiatement le mot à sa place, sans réfléchir. Donc, l'alphabet est enregistré sur mon disque dur, mais il n'y a pas de fichier "réciter l'alphabet". C'est grave, docteur? :roll:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2255
Inscription: Mar 02 Oct 2007 23:25
Localisation: Suisse et ailleurs

Messagepar nebenstelle » Ven 25 Juil 2008 12:37

oschpele a écrit: j'avais eu la surprise d'un "chant du refuge Wessel" qui est, comme chacun sait, l'hymne des alpinistes allemands. :gun: :gun:
:lol: je vais racconter celle-là à mon pote Adler Horst!

Quant au clavier: on devrait faire un échange transalpin, car, moi, je galère ici avec un clavier français :evil: .

Seule solution: je ferme les yeux et je tape comme si c'était un clavier (suisse)allemand (que j'ai installé sur mon ordi)...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 07 Juil 2008 21:44
Localisation: dans l'Aveyron pays du roquefort

Messagepar mamath » Ven 25 Juil 2008 22:21

merci oschpele de m'avoir corrigé

c'est quoi le logiciel kanaspark un logiciel de traduction?
il se télécharge gratuit ou quoi ?

J'aimerai bien que tu me retravaille quelques traducs si t'aurai le temps
celle de bushido notament avec d-bo que j'ai posté à la page 2 "sieh in meine augen"

c'est possible ou koi ?

merci pour l'info de weidding si je revoit ce mot sur des lyrics de rap allemand ça m'évitera de me planter

Là je poste une autre traduc de massiv que j'ai faites moi meme là aussi


Massiv : es tut mir leid


refrain

Wir sind wie Sterne die vom Himmel fallen
Doch deine Augen sind noch heller als die Sterne die vom Himmel fallen
Es tut mir leid, ana bahebak!
Guck das Schicksal hat entschieden, weil das Leben kein Gedicht ist
(Guck wie ich dich zärtlich aufs Gesicht küss)

couplet 1

Ich vergesse nicht den zärtlichen Kuss
Und deine langgelockten Haare mit dem rosigen Duft
Guck, an deiner Seite hab ich lieben gelernt
Du hast mich öfters getröstet und meine Seele gewärmt
Ich war gefesselt von ihrem funkelnden Blick
Sie ließ sich fallen, denn sie wusste, dass ich sie auf Hände tragend beschütz
Sie war der Stern, der nie am Himmel erlischt
Selbst dunkle Wolken nahmen nicht dem hellen Stern seine Sicht
Sie ist Muslimin geworden, wir waren islamisch verlobt
Sie war mit Henna bedeckt, sie zog mich raus ausm Dreck
Ich hab die Last auf meinen Schultern gepackt
Und hab gebetet und versprochen, dass es mit dem einen Ghettolied klappt
Nach solcher krassen Entfernung und dem erbitterten Kampf
War ich erschöpft und ohne Geld in eine Ecke gefangen
Es tut mir leid, ich hab sie danach verlassen
Denn ich wusste nicht, ob wir es mit dem Ghettolied schaffen

couplet 2

Schau hin, ich hab ihn immernoch an
Nicht am Finger, sondern tief in die Gedanken gebrannt
Das ist mein Dank an dich für all die harte, wärmende Zeit
Ich weine täglich und verzweifle an dem Elend allein (guck)
Wir waren unsterblich ineinander verliebt
Man sah uns öfters kuscheln an nem holzgewärmten Kamin
Unsere Liebe war wie Fackeln im Wind
Mit den Tränen in den Augen halt ich wackelnd das Bild (guck)
Es fällt mir schwer, dass dieses Mädchen mich hasst
Hab ihr die Ewigkeit versprochen, doch in Wahrheit verkackt (schau)
Dass unser Gott solch eine Schönheit erschuf
War mir schon immer ein Rätsel wie ein geschlossenes Buch
Jede Zeile ist mit blutiger Schrift
Weil jede Zeile hier der Wahrheit entspricht
Es tut mir leid, ich hab sie danach verlassen
Denn ich wusste nicht, ob wir es mit dem Ghettolied schaffen

couplet 3

Ich hab dich schwer verletzt, schwer enttäuscht und fallen gelassen
Es gibt nur ne Lösung, mich für all das Schlechte selbst zu hassen
Ich nahm den Mut zusammen dich loszulassen
Es fiel mir schwer, doch mir war klar, es kam die Zeit den Engel loszulassen
Für dich .... deine Flügel auf
Du bist befreit von jeden Sorgen die ne Frau nicht für ihr Leben braucht
Ja du musst lieben um geliebt zu werden
Guck unser Schicksal hat entschieden, dass wir beide als Verliebte sterben

10 Jahre!
10 Jahre unseres Lebens waren wir zusammengeschweißt!
Ich war 13, du warst 12!
Es gibt keinen Tag, an dem ich nicht an dich denk!
10 Jahre!
10 Jahre!
.....10 Jahre!



Massiv : es tut mir leid / Cela me blesse


Refrain :

Nous sommes comme des étoiles tombées du ciel
Mais tes yeux sont encore plus lumineux que les étoiles qui tombent du ciel
Cela me blesse , ana bahebak!
Regardes le destin est tracé , parce que la vie n’est pas un poème
Regarde comme je t’embrasse tendrement le visage


Couplet 1

Je n’oublirai pas le tendre baiser
Et tes cheuveux frisés au parfun de rose
Regarde, à tes cotés j’ai appris à aimer
tu m’as souvent consolé et réchauffé mon ame
j’ai été prisonnier par ton regard étincelant
il c’est laissé tomber , car il savait que j’ai des mains qui le protège
elle était l’étoile, qui ne s’éteint jamais dans le ciel
même les nuages ne prenaient pas la luminosité de l’étoile de sa vue
elle est devenue musulmane , nous étions fiancés islamique
elle était couverte du henné , elle m’a arrachée et sorti de la merde
j’ai mit le fardeau sur mes épaules
Et j’ai prié et juré , que la chanson sur le ghetto allait réussir
Après cette telle distance et cette lutte acharnée
j’étais épuisé et sans argent dans un coin prisonnié
cela me blesse , je l’ai ensuite quitté
car je ne savait pas , si nous réussirions avec la musique du ghetto



Couplet 2

Regarde , je la porte encore
Non plus au doigt , mais profondément gravé dans les pensés
c’est mon remerciement pour toi pour toute la dureté , le temps réconforte
je pleure chaque jour et désespère de la misérable solitude
nous étions amoureux éternellement l’un de l’autre
On nous voyait assez souvent se blottissant l'un contre l'autre à la cheminée réchauffée par le bois
Notre amour était comme des flambeaux dans le vent
avec les larmes aux yeux je jette la photo
il m’est difficile que cette femme me déteste
je lui ai promis l’éternité mais en vérité c’est la gueule de bois
le fait que notre dieu est créé un telle beauté
a toujours était pour moi un mystère comme un livre fermé
chaque ligne est écrite avec le sang
car chaque ligne est une vérité
cela me blesse , je l’ai ensuite quitté
car je ne savait pas , si nous réussirions avec la musique du ghetto

Couplet 3

Je t’ai gravement bléssé , déçu et laissé tombé
il y-a seulement la résiliation , me détesté pour tout
j’ai eu le courage de te quitter
ça a été difficile , mais mon cœur était clair , il est temps de quitter l’ange
pour toi des ailes
tu es libéré des soucis la femme dans sa vie n’en a pas besoin
oui tu dois aimer pour être aimer
Regarde, le destin a décidé que tant que nous serions ensemble notre amour mourra

10 ans
10 ans de notre vie nous étions soudés
j’avais 13 ans tu en avais 12
il n’y a pas un seul jour ou je ne pense pas à toi !
10 ans !
10 ans!
.....10 ans !
















Massiv : es tut mir leid / Cela me blesse


Refrain :

Nous sommes comme des étoiles tombées du ciel
Mais tes yeux sont encore plus lumineux que les étoiles qui tombent du ciel
Cela me blesse , ana bahebak!
Regardes le destin est tracé , parce que la vie n’est pas un poème
Regarde comme je t’embrasse tendrement le visage


Couplet 1

Je n’oublirai pas le tendre baiser
Et tes cheuveux frisés au parfun de rose
Regarde, à tes cotés j’ai appris à aimer
tu m’as souvent consolé et réchauffé mon ame
j’ai été prisonnier par ton regard étincelant
il c’est laissé tomber , car il savait que j’ai des mains qui le protège
elle était l’étoile, qui ne s’éteint jamais dans le ciel
même les nuages ne prenaient pas la luminosité de l’étoile de sa vue
elle est devenue musulmane , nous étions fiancés islamique
elle était couverte du henné , elle m’a arrachée et sorti de la merde
j’ai mit le fardeau sur mes épaules
Et j’ai prié et juré , que la chanson sur le ghetto allait réussir
Après cette telle distance et cette lutte acharnée
j’étais épuisé et sans argent dans un coin prisonnié
cela me blesse , je l’ai ensuite quitté
car je ne savait pas , si nous réussirions avec la musique du ghetto



Couplet 2

Regarde , je la porte encore
Non plus au doigt , mais profondément gravé dans les pensés
c’est mon remerciement pour toi pour toute la dureté , le temps réconforte
je pleure chaque jour et désespère de la misérable solitude
nous étions amoureux éternellement l’un de l’autre
On nous voyait assez souvent se blottissant l'un contre l'autre à la cheminée réchauffée par le bois
Notre amour était comme des flambeaux dans le vent
avec les larmes aux yeux je jette la photo
il m’est difficile que cette femme me déteste
je lui ai promis l’éternité mais en vérité c’est la gueule de bois
le fait que notre dieu est créé un telle beauté
a toujours était pour moi un mystère comme un livre fermé
chaque ligne est écrite avec le sang
car chaque ligne est une vérité
cela me blesse , je l’ai ensuite quitté
car je ne savait pas , si nous réussirions avec la musique du ghetto

Couplet 3

Je t’ai gravement bléssé , déçu et laissé tombé
il y-a seulement la résiliation , me détesté pour tout
j’ai eu le courage de te quitter
ça a été difficile , mais mon cœur était clair , il est temps de quitter l’ange
pour toi des ailes
tu es libéré des soucis la femme dans sa vie n’en a pas besoin
oui tu dois aimer pour être aimer
Regarde, le destin a décidé que tant que nous serions ensemble notre amour mourra

10 ans
10 ans de notre vie nous étions soudés
j’avais 13 ans tu en avais 12
il n’y a pas un seul jour ou je ne pense pas à toi !
10 ans !
10 ans!
.....10 ans !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10388
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Messagepar Andergassen » Lun 28 Juil 2008 11:58

@ mamath
Pour traduire du rap ou du rock, le seul logiciel valable, ce sont les tripes! On ne traduit bien que ce que l'on ressent soi-même, quand on se place au niveau de la langue de départ, sinon, c'est voué à l'échec dès le départ, surtout si l'on veut traduire le langage "ghetto", le "Kanaksprak" en l'occurrence, que l'on parle dans les zones urbaines à forte proportion d'immigrés ou d'issus de l'immigration. J'en donne un exemple dans cette blague:

"Ey weissu Alda ey ,isch gestern in OBI, hab isch gesucht so ein Lampe für mein Dusche.
Bin isch krass gegangen zu den Infosuse und hab isch gesagt:
"Duschlampe?"
Ey, konkret, jetzt Hausverbot ...!!


Le quiproquo porte évidemment sur l'amalgame entre Duschlampe et Du Schlampe (Tu baises?). D'où la sanction pour offense au personnel.
Comme tu vois, un logiciel va capituler dès le premier mot, puisque ce langage, tel un dialecte, est uniquement parlé, et partant nullement codifié.
Traduction pour ceux qui auraient quelques difficultés:
"Wesh mec, tsais, j'étais hier au bricomarché, j' voulais une lampe pour ma douche, tvois?
Chu allé voir la meuf à l'info, j'y ai d'mandé: "les lampes pour douche"? (compris comme "Tu baises?")
Total, chu tricard!"

Il va de soi que ce langage a été largement récupéré et popularisé par la publicité (les immigrés sont aussi et surtout des consommateurs!) et par des chansonniers issus de l'immigration. Ce langage est donc appelé à évoluer, dès qu'il n'est plus secret. En France, par exemple, on assiste à la verlanisation du verlan, celui-ci étant tombé dans le domaine public.
Pour ma part, ce langage m'est totalement étranger. Affaire de culture d'une part, et de génération d'autre part. En ce qui me concerne, j'en suis resté à la réaction primaire genre "Skimveu skonar?".
J'ai fait cette traduction spontanément, sans réfléchir, parce que ce que proposait un logiciel plus mal que bien intentionné (l'enfer est pavé de bonnes intentions :twisted: ), ça déraillait grave. Ca m'avait fait comme un coup de poing dans les tripes. D'où la réaction immédiate.
Normalement, je n'interviens pas dans ce forum, puisque j'ai d'autres goûts et intérêts. Mais là, il fallait montrer que dans certains cas, la traduction automatique ne servait à rien. Ce qui ne veut pas dire que je corrigerai systématiquement à l'avenir des chansons qui ne m'interpellent pas.
Toutefois, je reste à disposition en cas de difficulté ponctuelle, où même un germaniste versé capitulerait. Je ne prétends pas être un coryphée du langage, tant en allemand qu'en français! Mais tel un Don Quichotte, quand je vois un robot, je saisis ma lance et... hue Rossinante! :twisted:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2255
Inscription: Mar 02 Oct 2007 23:25
Localisation: Suisse et ailleurs

Messagepar nebenstelle » Mer 30 Juil 2008 13:49

oschpele a écrit:wittme: c'est du berlinois "massif" et "central", ça, nebenstelle! :lol:


ah oui, bien sûr :grin:

Avec toutes mes excuses à Bushido pour la confusion entre Mashrek/Wedding (Massiv) et Maghreb/Tempelhof (Bushido)...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 807
Inscription: Ven 11 Avr 2008 09:43
Localisation: Roubaix

re:

Messagepar sheshou » Dim 03 Aoû 2008 14:50

@ matmath:heu oui,c'est un rappeur qui le suit tout le temps!!Il porte des lunettes et je me sais que tu peux le voir dans le clip de "Zeiten ändern sich" je l'ai vu aussi au comet il me semble ^^





(très joli avatar Oschpele!!) ^^
Mieux vaut perdre la vue que la raison...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 07 Juil 2008 21:44
Localisation: dans l'Aveyron pays du roquefort

Messagepar mamath » Dim 03 Aoû 2008 18:29

je vois c'est le rappeur "nyze" je sais qu'il a fait un album mais moi je l'écoute pas trop. Après il participe pas mal dans les ersguterjunge sampler ou il rappe dans pas mal de chansons avec bushido et toute la clique.

Là d'ailleur j'aimerai bien me lancer dans la traduc d'une chanson ou il a participé.

Le titre c'est "bruderliebe" ce mot n'existe pas en soit mais bruder=frère
liebe=amour donc je serai tenté par le mot "fraternité"

je posterai régulièrement des traducs sur ce topic
quand je trouve le temps de le faire en week-end ou après le travail ça m'amuse

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 07 Juil 2008 21:44
Localisation: dans l'Aveyron pays du roquefort

Messagepar mamath » Mer 06 Aoû 2008 22:57

voici une dernière avant les vacances 8-)


D-Bo - Bruderliebe (feat. Nyze & Bushido)

Bushido (Refrain):

Und diese Bruderliebe sie gibt mir Frieden wie ein trautes Heim
Ich frag mich wann muss keiner mehr hier unten traurig sein
ich glaube kein Lächeln wird es lang überleben
du hast keinen der dich liebt Bruder ich kann dich nicht sehen.

Und diese Bruderliebe sie gibt mir Frieden wie ein trautes Heim,
Ich frag mich wann muss keiner mehr hier unten traurig sein.
Ich glaube kein Lächeln wird es lang überleben,
du hast keinen der dich liebt Bruder ich kann dich nicht sehe


Nyze:

Es bleibt: einer für alle und alle für einen,
Egal ob Blut,Hass,Liebe oder Schmerz wir teilen.
Es fehlt der Glaube in den Augen,immer dann wenn sie weinen,
verlass dich auf die falschen und du stehst alleine.
Ich halt deinen Rücken frei, dein Kampf ist mein Kampf,
Gib mir deine Hand ich helf dir hoch wenn du keinen hast.
Ich nehm meinen Teil hier mein Freund nimm ein Teil von mir,
Egal ob Brot, Wasser, Freund. Feind ich teil mit dir.
Es ist Blut für Blut, Träne für Träne es ist zusammen stehen,
Rücken an Rücken geben und nehmen.
zeig mir wer es ist und wer seine Freunde sind,
Ich bleib an deiner Seite bis zum Ende weil wir Freunde sind.
Es ist klar deine Probleme sind meine,
Ich will nur das du weißt du bist hier nicht alleine.
Ich schenke dir mein Herz, ich hoffe es ist angemessen,
ich weiß wenn wir bei dir sind macht uns deine Mutter essen.
Du kannst es sehen jeder von uns ist ein Mann,
Er steht gerade bis er gehen muss er hält sein Leben in der Hand.
Ich halt mein Leben in der Hand
ich mache es so wie ich denke das es gut ist ,gebe alles was ich kann
Es ist Freundschaft Es ist die Zeit die wir verbringen,
Momente und Erinnerungen Liebe die uns bindet.
Es sind Freunde die du findest fürs leben,
Für einen echten freund ist es wert dein leben zu geben.


D-Bo:

Mach die Ohren auf ich erzähl aus meinem Reich,
meine Worte Ehrlichkeit, Bruderliebe kein Scheiß.
Ich brenn mir Namen in mein Fleisch,
Namen die ich liebe deren Leben ich begreif.
Namen die auch so denken wie mein Tun und sein Verstehen,
Die meinen Rücken sicher decken und im Mondschein bestehen.
Wenn die Straßen leise flüstern um dir Leben zu entziehen,
deine Unsicherheit küssen und dir alles gute nehmen.
kannst du meine Meute sehen Krieger in den Gassen,
es sind Krieger voller stolz wir können lieben oder hassen.
So sind wir alle wir sind Löwen in den Strassen,
wie ein Rudel schwarzer Wölfe die im Großstadtnebel jagen.
Ich renn für Freunde an die front "Ich geh als erster drauf",
So war mein Leben nicht umsonst "Ich nehme schmerz in kauf".
und wenn du Penner wieder kommst"hör diesen verse und lauf",
Denn wir sind Männer du ein Honk "Ich reiß dein herz heraus".
Wie pusten Leben aus wir teilen und wir geben aus ,
wir schützen und wir pflegen und wir nehmen was das leben braucht.
Von wegen Ego hier stehen du und ich mit einer Faust,
wenn deine tränen regnen dann sei sicher ja ich weine auch.
Jeder der jetzt Feinde braucht ich stehe nicht alleine hier,
du bist nur Schein und Rauch und ich ehre nur mein revier.
Liebe hab ich keine mehr außer für meine Brüder hier,
Ich geb mein Leben für jeden Bruder neben mir



D-Bo - Bruderliebe (feat. Nyze & Bushido) :fraternité

Bushido (Refrain)

Et c’est cette fraternité qui m’apporte la paix comme un pacte intime
je me demande quand est ce que plus personne ne sera triste ici
je ne crois pas que sourire suffira pour survivre
tu n’a aucun frère que tu préfère je ne peux pas te voir .

Et c’est cette fraternité qui m’apporte la paix comme un pacte intime
je me demande quand est ce que plus personne ne sera triste ici
je ne crois pas que sourire suffira pour survivre
tu n’a aucun frère que tu préfère je ne peux pas te voir .

Nyze: (couplet 1)

il reste: un pour tous et tous pour un ,
qu’il s’agisse du sang de la haine de l’amour ou de la douleur que nous partageons .
il manque de la foi dans les yeux ,en outre à chaque fois qu’ils pleurent
tu sort du gouffre seul et tu tiens .
je stope librement ton dos , ton combat est mon combat,
donne moi ta main je t’aide à t’élever quand tu n’as personne.
je prend ma part, maintenant, mon ami, prend une partie de moi,
qu’il s’agisse du pain, de l’eau ,mon ami, de l’ennemi que je combat avec toi
c’est le sang pour le sang , les larmes pour les larmes c’est ça de se retrouver ensemble,
dos à dos prendre et donner .
montre moi que nous sommes des amis,
je reste à tes cotés Jusqu'à la fin parce que nous sommes amis
ça c’est clair tes problèmes sont les miens,
je veux que tu saches que tu n’est pas seul..
je t’offre mon cœur ,j’espère qu’il est compatible ,
je sais que nous sommes avec toi, ta mère nous à permis de manger .
tu peux le voir chacun de nous est un homme ,
il reste debout jusqu'à ce qu’il aille nécessairement stopper la vie dans la main .
je prend ma vie en main
je fais comme bon me semble, et donne tout ce que je peux
ça c’est l’amitié c’est le temps que nous passons
et les souvenirs des moments d’amour qui nous lie .
ce sont les amis et tu les récompenses pour vivre
pour un véritable ami c’est de se donner pour ta vie .


D-Bo: (couplet 2)

ouvrez grand vos oreilles je raconte mon royaume,
mes mots sont honnêtes , frère l’amour n’est pas foutue.
je me brûle ces mots dans ma chair ,
ces mots je les aimes et je comprend la vie .
ces mots apporte la réflexion comme mon action de comprendre ,
ils couvrent mon dos et perdure dans le clair de lune .
si les rues silencieuses te retire la vie ,
que toute ton incertitude t’embrasse et que toute ta bonté te prenne .
si tu peux voir ma meute de guerrier dans les rues ,
nous sommes des guerriers nous pouvons aimer ou haïr .
ainsi dans ces rues nous sommes tous des lions ,
noir commme une meute de loup qui chasse le brouillard dans cette grande ville .
je cours pour les amis du front "je prend tout le premier ",
telle était ma vaine vie "je prend la douleur en vente ".
et si tu deviens à nouveau clochard "écoutes ces vers et cours ",
car nous sommes des hommes, toi rien "j’arrache ton cœur ".
nous soufflons des vies et nous nous la repartageons ,
nous nous protégeons et nous soignons et prenons cela comme une coutume de vie .
à cause de l’individualisme tu te retrouve ici avec une unité de coup de poing ,
si tes larmes pleuvent alors oui je pleure aussi .
chacun à besoin d’un ennemi maintenant je ne suis pas seul ici ,
tu es seulement la clarté et la fumée et moi mon honneur c’est mon territoire .
ici je n’ai de l’amour pour personne j’en ai seulement pour mes frères ,
je fais ma vie par rapport à mes frères ,



je trouve cette chanson assez belle meme si le couplet 2 est un peu plus hard ou d-bo fait une sorte d'antinomie (je crois que c comme ça qu'on dit)


après si certains veulent corriger comme d'hab y-a pas de problème :lol:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 807
Inscription: Ven 11 Avr 2008 09:43
Localisation: Roubaix

re:

Messagepar sheshou » Sam 16 Aoû 2008 12:16

Brüderliebe,ce serait pas l'amour fraternel?
Mieux vaut perdre la vue que la raison...

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 199
Inscription: Jeu 31 Juil 2008 18:09
Localisation: Marseille(france)

Messagepar lena » Ven 05 Sep 2008 19:27

Quelqu'un pourrait il me traduirel a chanson mach die augen auf de nena ,puis d'autre si vous voulez danke. :D :wink:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 07 Juil 2008 21:44
Localisation: dans l'Aveyron pays du roquefort

Messagepar mamath » Dim 07 Sep 2008 13:55

Nena c'est un peu vieux comme rock ça non ? :lol: Je veux bien tenter de te traduire cette chanson meme si je connais pas trop cette artiste mais faut d'abord trouver les lyrics en allemand

Au fait je te rapelle que je parle pas allemand à la base mais j'arrive à me débrouiller quand meme :)

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Musique allemande

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités