« Toni Erdmann » de Maren Ade

Sorties, commentaires, avis sur le 7e art germanique

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Toni Erdmann, la première claque du Festival de Cannes

Messagepar michelmau » Sam 14 Mai 2016 11:11

Bon , ne ne suis pas vraiment cinéphile , encore moins intéressé par l'énorme machinerie des festivals
J'ai toutefois trouvé l'article du Figaro intéressant , ainsi que la bande-annonce.
La comédie de l'Allemande Maren Ade est la première vraie bonne surprise de la compétition. Après avoir reçu jeudi soir un accueil très enthousiaste de la presse, il ne serait pas étonnant de le retrouver au palmarès.Un film applaudi pendant la projection de presse, c'est rare.Toni Erdmann a déclenché deux fois des applaudissements. Les critiques ne sont pas tous des vieillards blasés ; certains sont de grands enfants qui aiment exprimer leur joie.


http://www.lefigaro.fr/festival-de-cannes/2016/05/14/03011-20160514ARTFIG00001--toni-erdmann-la-premiere-claque-du-festival-de-cannes.php
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14398
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

« Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar Sonka » Sam 14 Mai 2016 15:17

Article dithyrambique du Monde sur ce film allemand en compétition à Cannes :

Maren Ade (née en 1976) est apparue sur les radars de la cinéphilie mondiale en 2009, avec un film d’une sensibilité infinie, Everyone Else (Ours d’or au Festival de Berlin), étude solaire de la résistance d’un couple en vacances sous le ciel de Sardaigne.

Avec Toni Erdmann, son troisième long-métrage, présenté dans une salle qu’on a rarement vue aussi hilare et conquise, ces mêmes radars risquent bien de s’affoler. Car la réalisatrice a pris là un risque considérable, d’une audace incroyable à ce stade de sa carrière (16 ans depuis la découverte à Sundance de son premier film, The Forest for the Trees, jamais distribué en France). Non seulement elle s’essaie à la comédie – ce qui n’arrive pas tous les quatre matins dans le cadre du jeune cinéma allemand –, mais pas n’importe laquelle : une « comédie de personnages », art de funambule qui peut vite s’effondrer si ces derniers ne sont pas à la hauteur, c’est-à-dire à la fois crédibles et démesurément excentriques.

http://www.lemonde.fr/festival-de-canne ... 66360.html


[Edit Modo : parfois les modérateurs ont la même idée..... :lol: / fusion des sujets existants]
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar valdok » Sam 14 Mai 2016 16:10

Hum, hum, on dit du bien d'un film d'un cinéaste allemand, de surcroît une jeune femme frôlant la quarantaine!!! loin des films à grand budget hollywoodien. Un film allemand qui se passe en Allemagne sans acteurs phare internationaux , qui ne parle ni de l'époque nazi ni de la RDA!!!! Pour moi cela sonne comme un film à voir d'urgence :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar michelmau » Sam 14 Mai 2016 17:44

Séance photo , aujourd'hui , à Cannes.
Elle a l'air de se faire royalement chi.. , Maren Ade ( c'est la dame aux cheveux courts , corsage blanc et pantalon bordeaux.) . Ca me la rend d'autant plus sympathique ! :D
https://www.youtube.com/watch?v=9smeUqn532k
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10103
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar Andergassen » Sam 14 Mai 2016 18:04

Allez, fuck off, fuck off ! :vamp:
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht.
Ott, ahol zúg az a négy folyó

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14398
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar Sonka » Sam 14 Mai 2016 21:55

michelmau a écrit:Maren Ade ( c'est la dame aux cheveux courts , corsage blanc et pantalon bordeaux.)

Non, ça c'est son actrice, Maren Ade est à sa droite ;)
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar valdok » Sam 14 Mai 2016 23:12

J'ai laissé tourner Youtube. Et en plus maintenant les cinéastes, doivent assurer eux-mêmes les services de traduction lorsqu'ils parlent à des journalistes connationaux dans leur propre langue!!!! Belle performance sur le coup!!!! Et son accent allemand bien reconnaissable es tout à fait charmant.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar michelmau » Dim 15 Mai 2016 08:18

Sonka a écrit:
michelmau a écrit:Maren Ade ( c'est la dame aux cheveux courts , corsage blanc et pantalon bordeaux.)

Non, ça c'est son actrice, Maren Ade est à sa droite ;)

Exact ! Merci de m'avoir corrigé , Sonka .
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar michelmau » Ven 20 Mai 2016 20:10

L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 415
Inscription: Ven 10 Juin 2005 16:39
Localisation: MULHOUSE (Sud Alsace)

Toni Erdmann sortit en Francel le 17/08/2016

Messagepar Pat Mulhouse » Mer 24 Aoû 2016 10:27

Film phare (actuel) du nouveau cinéma allemand, il semble se tailler une belle aprt de succès dans l'hexagone...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 28026.html

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar Kissou33 » Mer 24 Aoû 2016 10:46

Ravie de te revoir Pat Mulhouse ;)

et merci pour le conseil au sujet de ce film !
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 415
Inscription: Ven 10 Juin 2005 16:39
Localisation: MULHOUSE (Sud Alsace)

« Toni Erdmann » de Maren en course pour l'oscar 2016

Messagepar Pat Mulhouse » Jeu 25 Aoû 2016 11:22

German Films Aktuelle Meldungen <aktuellemeldungen@german-films.de>

le film représentera l'Allemagne, rubrique "oscar 2016 du film non anglophone"... ;-)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Toni Erdmann sortit en Francel le 17/08/2016

Messagepar valdok » Jeu 25 Aoû 2016 14:22

Pat Mulhouse a écrit:Film phare (actuel) du nouveau cinéma allemand, il semble se tailler une belle aprt de succès dans l'hexagone...

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 28026.html

Après avoir dévalisé quelques librairies, le plaisir de partager quelques photos de vacances avec vous tous, amis aoxiens, encore un moyen de prolonger son séjour en Allemagne même de retour en France : aller au cinoche voir un bon film.
Merci du tuyau Pat :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar valdok » Dim 04 Sep 2016 01:24

Un film délirant, plein de tendresse, oui oui mais avec des échanges de paroles parfois grinçants.
Une Nacktparty improvisée à cause d'une robe trop serrée et de chaussures à talons trop hauts, les deux que l' on a du mal à mettre et ensuite à enlever, alors on enlève tout et on surprend jusqu'à se laisser surprendre soi-même par un énorme Yéti.
L'action commence en Allemagne, se passe principalement en Roumanie pour finir en Allemagne.
A une soirée branchée roumaine on reçoit la carte de l'ambassadeur de Bulgarie et un jour on frappe à sa porte. Son épouse est là et une fête, une vraie fête de famille se déroule, le père et la fille entre, la fille est mal à l'aise. Et le père voudrait retenir l'attention de sa fille qui voudrait partir alors il se met au piano et l'entraîne à chanter une chanson de Witney Houston. Elle cède et massacre la chanson au fur et à mesure qu'elle laisse parler ses sentiments . Colère, tristesse, émotion, on ne sait plus trop ........
Bref ce film est un jeu de cache entre un père et une fille, du genre "Je ne ne sais plus comment te dire que je t'aime profondément".

Oh que oui j'ai adoré ce film, pour ceux qui ont vu Boy cela va bien plus loin dans le délire tout en étant plus léger, plus européen.
Boys c'est voir Berlin à la New-yorkaise ici c'est du film avec pour cadre la Roumanie qui parle l'anglais du commerce international et de la restructuration avec des personnages bien Allemands, la coincée et le délirant.

C'est la fille qui est une bosseuse froide. Impitoyable en affaire, à l'anglais américain impeccable. Pour décompresser elle suit des séances de massage, encourage son copain à pratiquer l'onanisme sous ses yeux et sniffe de la coke de temps en temps. Le père, un prof de musique,il vient de perdre son vieux compagnon, un chien et décide de prendre des congés pour aller voire sa fille à l'improviste . Un homme un peu loufoque qui reçoit son facteur en lui parlant de colis piégé, met des fausses dents, une perruque, s'invente des personnages juste pour être présent dans la vie de sa fille et entraine les autres dans sa fantaisie .

Pour tous ceux qui décideront d'aller voir ce film et on marre de cette actualité plus que morose, c'est un moment de petits bonheurs garanti. Et j'en ai déjà trop dit, même si je n'ai décrit que quelques unes des scènes sans forcément en respecter l'ordre :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2617
Inscription: Lun 24 Juil 2006 15:41
Localisation: Montréal

Re: « Toni Erdmann » de Maren Ade

Messagepar Dresden » Mer 12 Sep 2018 05:19

Bon, il était dans l'avion et je me suis dit que c'était l'occasion de voir ce film dont je n'entendais que du bien.
Je suis désolée Valdok pour ce qui va suivre, mais je dois libérer ma frustration.

Comment vous dire...?
C'est la première fois de ma vie que j'étais fâchée contre un film. Fâchée contre moi même d'avoir perdu mon temps pour ça.

Je dois être bizarre, ne pas avoir de coeur mais j'ai trouvé tous les personnages, y compris le papa, antipathiques: lui ne trouve rien de mieux que de mettre sa fille dans des situations gênantes pour attirer son attention (merci Papa de me ridiculiser devant mes employeurs), et elle inspire autant de sympathie et de compassion qu'un gant de toilette. Même les scènes censées montrer de la tendresse ne m'ont absolument pas touchées, car elles étaient noyées dans un scénario tellement absurde qu'il en devient irritant (mention à la Nacktparty qui était... inutile, juste inutile. Et tellement pas drôle).

Et n'oublions pas les scènes de sexe totalement inutiles dont la seule utilité est de donner du piquant à un film à l'électro-encéphalogramme plat comme une planche à pain. Et voir un mec se masturber quand tu regardes un film dans l'avion, eh bien c'est GENANT

Pourtant l'idée de départ était séduisante: comment un père de famille vieillissant, dont sa fille se perd à corps et âme dans son travail qui ne lui plait pourtant pas vraiment, veut se rapprocher d'elle, la sentant malheureuse malgré son succès. Un sujet délicat qui pourrait toucher un bon nombre d'entre nous. D'ailleurs, l'approche critique du milieu montré comme machiste est pertinente et violente (Ines n'est absolument pas prise au sérieux par cet homme d'affaire qui ne lui pose qu'une seule question: où peut-on faire du shopping à Bucharest...) mais c'est honnêtement la seule chose qui m'ait plue.

Le reste est noyé dans un rythme extrêmement lent, deux heures quarante pour finalement pas grand chose, et très, très peu de sentiments malgré un sujet aussi touchant que l'amour d'un père. C'est une grande prouesse de faire de cela, un film froid, sans saveur et sans réel message.

Quel dommage, vraiment. Quel dommage.
Je veux voir quelle direction tu prends
Lorsqu'arrive la rue Saint-Laurent
Où s'échouent la plupart de tes rêves

Suivante

Retourner vers Films allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité