Suisse plurilingue

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4003
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 19:47
Localisation: à deux pas du pont de l'Europe

Suisse plurilingue

Messagepar SchokoLena » Lun 24 Oct 2011 20:11

L'effet du plurilinguisme sur la compétitivité des entreprises suisses
Article dispo ici

Ça date un peu, mais j'ai pensé que certains d'entre vous seraient intéressés. On y lit notamment que
entre deux hommes alémaniques ayant le même niveau de formation et d'expérience professionnelle, celui qui parle parfaitement le français (c'est-à-dire aussi bien, ou presque, qu'un francophone de naissance) gagnera, en moyenne, 15% de plus que celui qui ne le parle pas du tout.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: Suisse plurilingue

Messagepar fifititi » Lun 24 Oct 2011 21:17

Et bien merci.
Ça intéressement en effet et j'ai pris le temps de lire cette étude. :top:
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: Suisse plurilingue

Messagepar LALILOU » Mar 25 Oct 2011 19:01

La question de la plurilingualité et du "parfaitement parler une langue" m'interpelle justement sur le niveau requis pour être considéré comme "plurilingue".
J'ai l'impression non seulement qu'en Suisse les gens parlent plus de langues, mais en plus ont un niveau d'exigeance sur la maitrise de cette langue supérieur à ce qu'on attend dans d'autres pays.
Ce n'est pas seulement se débrouiller dans la vie professionnelle, mais ne quasiment pas faire de faute ni à l'oral ou à l'écrit.
Juste à la frontière....

Amiral AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 231
Inscription: Ven 21 Oct 2011 18:54
Localisation: Pas loin de Genève

Re: Suisse plurilingue

Messagepar smartboy » Mar 25 Oct 2011 23:14

Etant Suisse, je voudrais préciser. Les Suisses allemands parlent mieux le francais que les romands ne parlent l'allemand. Ils font plus d'effort en cas de contact avec un francophone. Je parle pour moi aussi car je n'aimais pas l'allemand à l'école, à mon grand regret aujourd'hui.
Mais tout ca devrait changer, car maintenant à l'école, les enfants n'apprennent plus l'autre langue nationale mais.... l'anglais....
Est ce que l'allemand n'est elle pas la langue la plus parlée en Europe ? :?: :!:
Derrick hier....kriminalpolizei

Grand AllemagnOmaXien
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19150
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Suisse plurilingue

Messagepar michelmau » Mer 26 Oct 2011 07:46

Les "petits pays" (je parle ici en termes de superficie et non de culture), sont en général moins paresseux dans l'apprentissage des langues étrangères.
Je l'avais déjà dit, mais , quitte à me répéter; il n'est pas nécessaire, en Suisse p-e ,de faire beaucoup de kilomètres pour se retrouver confronté à une autre langue; au nord l'allemand, au sud, l'italien, à l'ouest le français, à l'est le romanche.Nécessité fait loi. Idem pour d'autres "petits pays".
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6634
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Suisse plurilingue

Messagepar ElieDeLeuze » Mer 26 Oct 2011 18:29

Franchement, la taille fort modeste de la Suisse n'a aucune influence sur leur rapport aux langues, sauf pour le rapport entre la Suisse allemande et le Haut-allemand.
Pour le reste, c'est intérieur. Traditionnellement, ce qui compte est le concept de langues nationales. L'anglais est la première à le briser. Les voix s'élèvent pour défendre les langues nationales pour que l'anglais ne deviennent pas la première langue pour tout le monde. Le débat est très très chaud quand on parle de l'apprentissage précoce de quelle langue dans quelles conditions. Certains cantons ont dû voter pour trancher. La défense de l'apprentissage des langues nationales et non de les mettre toutes en concurrence avec l'anglais sur le même plan est très vive. Faire carrière sans parler français et allemand est illusoire en Suisse. Les Italophones tessinois ou des Grisons savent combien le trilinguisme intérieur est un minimum. Un romanche bilingue, ça n'existe pas. Ils sont tous au moins trilingues (leur italien est souvent un peu "alpin" mais bon, c'est impressionant quand même).
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: Suisse plurilingue

Messagepar LALILOU » Mer 26 Oct 2011 21:58

J'ai vu des tessinois complètement monolingues. En plus émigrés à Zurich ! Je cherche encore comment ils faisaient au quotidien ! C'est la seule fois de ma vie où j'ai réussi à sortir 3 phrases d'affilée en italien. J'adore cette langue et pourtant cela ne sort pas. Pour tous ceux qui disent que l'italien c'est facile pour un francophone, non (c'est un problème de filtre entre langues latines que je n'ai pas encore réussi à résoudre).
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6634
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Suisse plurilingue

Messagepar ElieDeLeuze » Mer 26 Oct 2011 22:22

C'est Zürich. Ce n'est pas parce que les gens ne répondent pas dans la langue en question qu'ils ne la parlent pas. :roll:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: Suisse plurilingue

Messagepar LALILOU » Ven 28 Oct 2011 15:39

Dans ce cas précis, ce n'était pas une feinte. J'en déduis qu'à Zurich comme dans d'autres grandes villes où il y a des communautés linguistiques regroupées, on peut vivre sans parler un mot de la langue commune (d'autant plus si on ne travaille pas à l'extérieur).
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: Suisse plurilingue

Messagepar fifititi » Mar 01 Nov 2011 22:49

Cela dit il y autant de ghettos linguistiques que cela à Zurich ? :?:
Cela m'étonne un peut. :?
Que cela existe à Paris ou à Berlin je veux bien mais Zurich ce n'est pas si grand que cela.
Et puis nous en revenons toujours au même problème : Comment s'intégrer si on ne parle pas la langue majoritaire à tel ou tel endroit même si on est Suisse de langue italienne mais vivant en milieu germanophone (ou francophone) ? :?:

D'ailleurs au passage je vous signale que la francisation progresse rapidement dans tous les cantons francophones y compris à Genève et je suppose que c'est la même chose pour le Schwytzerdütsch dans les cantons germanophones.
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6634
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Suisse plurilingue

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 01 Nov 2011 23:47

Qu'est-ce que tu appelles francisation ?
Les ghettos linguistiques à Zurich sont à mon humble avis assez relatifs mais réels. Surtout italien et balkaniques. Mais je ne crois pas un seul instant que ces ghettos soient véritablement monolingues. Les Albanais, peut-être, et encore, ceux de la deuxième vague seulement.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: Suisse plurilingue

Messagepar fifititi » Jeu 03 Nov 2011 23:09

HS : Le terme « francisation » désigne une transformation visant à adopter l'apparence française. Le terme est ainsi employé en linguistique (francisation de mots), en informatique (francisation de logiciels), en sociologie et éducation (francisation des non-francophones), et en droit maritime (francisation de bateaux).

Suisse

Depuis les années 1970, la Suisse se francise de plus en plus au détriment du romanche, de l'italien et de l'allemand. En 1970, les francophones représentent 18,1 % de la population suisse, puis 18,4 % en 1980, 19,4 % en 1990 et 20,4 % en 2000 (de plus, on observe que ce phénomène s'accélère d'année en année).

Alors que les germanophones sont en chute depuis 1941, où ils représentaient 72,6 % de la population suisse, ils n'en représentaient plus que 65 % en 1980 et 63,7 % en 2000.

Les francophones se sont aussi affirmés dans les régions francophones ; en 1990, ils représentaient 77 % des habitants des régions francophones, alors qu'en 2000 ils représentent plus de 81,6 % des habitants de ces régions.

Dans les cantons francophones, la part des germanophones et des italophones est en recul tandis que celle des francophones augmente.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Francisation
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14501
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Suisse plurilingue

Messagepar Sonka » Jeu 03 Nov 2011 23:32

Tiens, je l'ignorais ! À quoi cela est-il dû ? Serait-ce par hasard qu'on observe chez les Romands et les Alémaniques les mêmes tendances de natalité que chez les Français et les Allemands ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6634
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Suisse plurilingue

Messagepar ElieDeLeuze » Ven 04 Nov 2011 18:19

Je comprends mieux: la population de la Romandie augmente plus vite que celle de la Suisse allemande. Il y a cependant aussi des territoires romands qui perdent face à l'allemand, surtout dans le Seeland (autour de Biel) et le Jura bernois se fait un peu de soucis... certains veulent forcer un référendum pour le rattachement au canton du Jura.
Mais bon, à Fribourg, c'est le français qui grignotte des territoires, sauf Murten/Morat, qui est devenu pratiquement une ville germanophone même si elle reste officiellement bilingue (il me semble). Il me semble que la désertification dans le haut-Valais fait que le Valais est proportionnellement de plus en plus francophone aussi.
Bref, le succès de la riviera lémanique est tel que la Romandie est bien peuplée... c'est même un peu serré à certains endroits.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Elève AllemagnOnaute
Messages: 12
Inscription: Dim 04 Nov 2012 13:02

Re: Suisse plurilingue

Messagepar meiyo » Lun 02 Sep 2013 14:48

LALILOU a écrit:J'ai vu des tessinois complètement monolingues. En plus émigrés à Zurich ! Je cherche encore comment ils faisaient au quotidien ! C'est la seule fois de ma vie où j'ai réussi à sortir 3 phrases d'affilée en italien. J'adore cette langue et pourtant cela ne sort pas. Pour tous ceux qui disent que l'italien c'est facile pour un francophone, non (c'est un problème de filtre entre langues latines que je n'ai pas encore réussi à résoudre).


J'avoue être étonné : j'ai eu l'occasion de discuter avec des étudiants suisses quand j'étais à la fac et ils me disaient que les Tessinois, du fait notamment de leur petit nombre, comparé aux Suisses romands ou allémaniques, étaient souvent polyglottes, parlant au moins trois langues outre l'italien (allemand, français et anglais).

La principale conséquence serait que beaucoup travailleraient dans le tourisme.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités