Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Ben oui quoi :)

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Messagepar GloUgLOu » Lun 29 Mai 2006 15:31

Bonjour à tous,

Un petit topic psychologique pour avoir votre opinion sur le sujet. Par rapport à un certain nombre d'évènements, j'essaie de trouver une réponse à cette question.

Peut-on empécher un coeur d'aimer ou d'arrêter d'aimer ? Pourquoi tomberiez-vous amoureux(ses) du copain/copine de votre meilleur(e) ami(e) ? Comment gérez la distance ?

Avons-nous réellement le controle de nos propres sentiments ou l'amour a des raisons que la raison ne connait pas ?

Je dirais personnellement que nous en sommes maîtres, ou qu'il y a forcément une raison, une cause au plus profond de nous cachée qui nous amène à ces changements ... Jalousie, jeunesse, désespoir, je-m'en-foutisme, etc.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Kaputt in der Birne

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 194
Inscription: Dim 29 Jan 2006 21:16

Messagepar fleurdelotus » Lun 29 Mai 2006 17:55

Si l'amour est réciproque pourquoi empêcher le coeur d'aimer ?
Malgré tout l'amour fort peut surmonter tous les obstacles voire les distances. Il n'y a qu'une seule chose (et encore) qui pourrait freiner : la raison.... Mais ceci dit la raison ne peut lutter contre l'amour par une grande discipline chaque jours....
Tomber amoureux de l'ami de sa(son) meilleur(e) ami(e) : appartient peut-être aux principes que l'on s'est fixé...
Mais je dis : toujours écouter son coeur ! (même si cela apparaît comme irresponsable)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 687
Inscription: Sam 25 Mar 2006 13:46
Localisation: Au pays de Ronsard et de Balzac...

Re: Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Messagepar Yseult » Lun 29 Mai 2006 19:08

Peut-on empécher un coeur d'aimer ou d'arrêter d'aimer ?
Non, je ne pense pas, même en racontant les pires horreurs, ça ne marche pas :twisted: empecher d'arrêter d'aimer, encore moins!


Pourquoi tomberiez-vous amoureux(ses) du copain/copine de votre meilleur(e) ami(e) ?
Par jalousie? Parce qu'il est aimé donc il est forcement parfait? parce que l'interdit donne envie? Parce qu'il est toujours près de nous, puisque près de l'amie en question, donc on finit par s'y faire, par l'apprécier et même plus?

Comment gérez la distance ?
Je suis peut-être bizarre, mais j'aime la distance qu'elle soit très longue ou plus courte. Toutes mes amies vivent avec leur copain, moi j'éapprécie ma liberté. Quand à la longue distance (pays étranger), elle a un côté "piquant": les retrouvailles n'en sont que plus belles, on ne se lasse pas de l'autre.


Avons-nous réellement le controle de nos propres sentiments ou l'amour a des raisons que la raison ne connait pas ?

Oui, parfois, c'est très bizarre. On tombe amoureux de personne qui ne ressemble pas à ce qu'on apprécie en "théorie", mais voilà toute la surprise de l'amour! Ca reste relativement inexplicable et je crois qu'il y a tout un tas de phénomènes physiologiques imperceptibles qui entrent en jeu. En plus, ça se joue souvent sur si peu...


Bon, j'ai répondu, mais je ne suis pas une bonne amoureuse, j'ai toujours privilégié mes études en leur accordant plus d'importance que ma vie privée; je ne sais pas si je fais le bon choix, j'ai raté beaucoup de choses, j'ai parfois été triste... mais on ne se refait pas!
J'ai un comportement bien peu romanesque pour une étudiante en littérature...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Re: Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Messagepar GloUgLOu » Lun 29 Mai 2006 19:51

fleurdelotus a écrit:Si l'amour est réciproque pourquoi empêcher le coeur d'aimer ?

Parce que même si l'amour est important dans un couple, il ne fait pas tout et il n'y a pas que ça et cela, bien des personnes ne le pensent, ne le savent ou ne veulent se l'avouer. Je ne sais pas si tu as vu le film "Petites confidences avec ma psy", mais on en apprend beaucoup sur les limites de l'amour. Tu me demandes pourquoi empécher le coeur d'aimer ? Car il existe des amours malsains ... le meilleur exemple que j'ai à te donner est ce film, ou sinon une de mes amies qui aime un vrai co***** qui la trompe, qui s'en fout royalement d'elle et qui l'utilise comme un jouet. Elle le sait parfaitement, mais elle l'aime ... à quoi bon garder un espoir ? Un ami avec qui je suis est tombé amoureuse d'une fille qui va se marier ... tu crois que c'était la meilleure solution pour lui ?

Yseult a écrit:Bon, j'ai répondu, mais je ne suis pas une bonne amoureuse, j'ai toujours privilégié mes études en leur accordant plus d'importance que ma vie privée; je ne sais pas si je fais le bon choix, j'ai raté beaucoup de choses, j'ai parfois été triste... mais on ne se refait pas!

Je pense que tu n'as pas à regretter ce que tes choix. On commence à faire sa vie seul, tes études sont ton avenir et si tu les sacrifies pour un amour, tu le regretteras un jour au l'autre. Dans mon cas, j'ai sacrifié un amour (et un gros) il n'y a pas longtemps, car j'ai envie de voyager, partir à la découverte de nouveaux pays, de nouvelles cultures, de nouvelles expériences en tout genre. Parce que sa vie était en France et la mienne nulle part, j'ai du mettre fin à cet amour, qui je lespère reprendra plus tard.

Je pense que suite à ces récits, vous comprenez mieux là où je veux en venir avec ma question qui va faire tomber bien des personnes vivant sur leur petit nuage de l'amour comme dans les comtes de fées :?
Kaputt in der Birne

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 194
Inscription: Dim 29 Jan 2006 21:16

Re: Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Messagepar fleurdelotus » Lun 29 Mai 2006 20:51

GloUgLOu a écrit:
fleurdelotus a écrit:Si l'amour est réciproque pourquoi empêcher le coeur d'aimer ?

Parce que même si l'amour est important dans un couple, il ne fait pas tout et il n'y a pas que ça et cela, bien des personnes ne le pensent, ne le savent ou ne veulent se l'avouer. Je ne sais pas si tu as vu le film "Petites confidences avec ma psy", mais on en apprend beaucoup sur les limites de l'amour. Tu me demandes pourquoi empécher le coeur d'aimer ? Car il existe des amours malsains ... le meilleur exemple que j'ai à te donner est ce film, ou sinon une de mes amies qui aime un vrai co***** qui la trompe, qui s'en fout royalement d'elle et qui l'utilise comme un jouet. Elle le sait parfaitement, mais elle l'aime ... à quoi bon garder un espoir ? Un ami avec qui je suis est tombé amoureuse d'une fille qui va se marier ... tu crois que c'était la meilleure solution pour lui ?

Je pense que suite à ces récits, vous comprenez mieux là où je veux en venir avec ma question qui va faire tomber bien des personnes vivant sur leur petit nuage de l'amour comme dans les comtes de fées :?


Je n'ai je crois pas vu le film. Je crois car les traductions des titres allemands et francais parfois c'est totalement différent...
Ton amie : tôt ou tard cela ne la satisfaira plus... Elle enlèvera la peau de saucisson de devant les yeux et ira chercher celui qui l'aimera réellement.
Quant à ton ami : qu'il court auprès de sa belle, qu'il lui énonce son amour, si elle le suit Happy End. Sinon, ce ne fût pas réciproque...

L'amour doit être réciproque, chacun doit s'apprécier, se disputer aussi, savoir se réconsilier, se critiquer, se conseiller....et surtout se voit après une longue distance.... des obstacles surmontés au long de la vie ensembles.....
Parfois l'amourosité fait entrevoir les beaux nuages roses, cela dure un temps mais pas une éternité.... L'amour lui dure l'éternité.
Non je ne serais pas déprimée par tes récits.... pas de soucis... :wink:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Messagepar GloUgLOu » Lun 29 Mai 2006 23:33

Cela me rassure :)

Mais concernant mon amie, cela dure depuis 4 mois ... il est sûr que cela lui passera un jour mais en attendant ... nous sommes sur un terrain bien compliqué et qui dans un sens, fait bien de l'être, sinon ce serait de loin très ennuyant ;)
Kaputt in der Birne

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14482
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Sommes-nous maîtres de nos sentiments ?

Messagepar Sonka » Mar 30 Mai 2006 15:28

GloUgLOu a écrit:Comment gérez la distance ?
C'est le seul point sur lequel je me sens apte à m'exprimer. Je suis aussi d'avis que l'amour (le vrai !) survit à la distance et qu'il en est même renforcé. Je suis une vadrouilleuse, donc j'ai été très souvent séparée de mon actuel mari à nos débuts. en fait, on vit ensemble depuis qu'on est mariés, mais avant ça, pendant 4 ans, on a été plus souvent séparés qu'ensemble. Je ne le regrette pas. Il m'a toujours encouragée à partir pour faire ce qui était le mieux pour moi, même si cela impliquait d'être très séparés... C'est une belle preuve d'amour, non ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 194
Inscription: Dim 29 Jan 2006 21:16

Messagepar fleurdelotus » Mar 30 Mai 2006 20:58

@Sonka : Comment en avez vous déduit que vous étiez faits l'un pour l'autre ?

@Glouglou : vivement alors qu'elle ote les peaux de saucissons alors !
Il doit l'attirer pour d'autres trucs mais pas pour la fidélité....

D'ailleurs comment concevez vous la fidélité ?

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Messagepar GloUgLOu » Mar 30 Mai 2006 23:30

fleurdelotus a écrit:D'ailleurs comment concevez vous la fidélité ?

Il faut le concevoir en fonction des limites de l'autre... dans le sens où la jalousie du partenaire ne fait en aucun cas partie de ces limites. Tant que les deux parties sont d'accord...
Kaputt in der Birne

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14482
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Mer 31 Mai 2006 11:09

fleurdelotus a écrit:@Sonka : Comment en avez vous déduit que vous étiez faits l'un pour l'autre ?
Euh... ben... chépa ! A d'autres choses. Mais pas forcément en rapport avec l'éloignement. Disons qu'il y a plein de choses qui font que dès le début, on est très amoureux, très proches, etc. et puis simplement, le fait que cette complicité ne s'use pas avec le temps et la distance, c'est pour moi le signe que c'est la bonne personne.

Enfin, je dirais commeç, mais je dois dire que je n'y avais jamais réfléchi avant que tu me poses la question !

fleurdelotus a écrit:D'ailleurs comment concevez vous la fidélité ?

GloUgLOu a écrit:Tant que les deux parties sont d'accord...
Pareil. Personnellement, rien ne me choque, en matière de fidélité ou autre, tant qu'on est entre adultes consentants et volontaires.

Pour moi, le plus important, c'est
- la sincérité
- le respect de l'autre
- la confiance

Donc, si y'a des couples qui veulent d'un commun accord vivre "librement", je n'y vois pas d'inconvénient. En revanche, ce qui me déplaît, c'est les tromperies, les liaisons cachées, etc., parce que ça implique généralement la souffrance (future ?) du partenaire. Si tu n'aimes plus la personne, autant la quitter. Si tu l'aimes, alors pourquoi la tromper et lui faire du mal ?

Et pour répondre à ta question plus personnellement, moi je ne pratique pas la polygamie, et mon mari non plus :lol: Et nous ne sommes pas jaloux l'un de l'autre, la confiance règne. Je déteste la jalousie.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Messagepar GloUgLOu » Mer 31 Mai 2006 17:40

Pareil pour la jalousie ... il en vaut juste un poil histoire de pimenter un peu et titiller l'autre mais cela s'arrête là. Quand ça devient un interrogatoire, j'lache très vite l'affaire.

Comme tu le dis si bien, le respect de l'autre, la confiance, la complicité. Je me suis cependant poser la question avec mon ex-copine, si avec une très grande distance et une longue période sans se voir (min 1 an), il aurait pas été possible de s'amuser chacun de son côté, sans tromper l'autre sentimentalement, seulement avec des aventurettes. Sans se raconte r chacune de nos aventures, mais en étant tous deux consentants. Pensez-vous qu'il aurait été possible et facile de manière officielle (= on dit qu'on reste ensemble) de reprendre après ? Une bonne amie a toujours vécu de cette manière, sans se poser de question. Actuellement, elle aime une personne (qui l'aime également) et ils savent pertinemment tous 2 qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Mais les désirs et les besoins de l'être humain font qu'ils sortent de temps en temps avec d'autres personnes à côté (elle était française au Brésil et lui Argentin en Angleterre pour le moment, hihi).

Qu'en pensez-vous ?
Kaputt in der Birne

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14482
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Jeu 01 Juin 2006 10:16

GloUgLOu a écrit:Comme tu le dis si bien, le respect de l'autre, la confiance, la complicité. Je me suis cependant poser la question avec mon ex-copine, si avec une très grande distance et une longue période sans se voir (min 1 an), il aurait pas été possible de s'amuser chacun de son côté, sans tromper l'autre sentimentalement, seulement avec des aventurettes. Sans se raconte r chacune de nos aventures, mais en étant tous deux consentants.
Oui, en fait c'est bien ce que je voulais dire par franchise et sincérité : non pas se raconter toutes ses aventure dans le détail, mais simplement savoir que l'autre, éventuellement, a des aventures.

GloUgLOu a écrit:Pensez-vous qu'il aurait été possible et facile de manière officielle (= on dit qu'on reste ensemble) de reprendre après ?
Ben, je sais pas, je suppose que oui, mais comme je ne l'ai pas vécu, je ne peux pas dire. ca dépend sûrement des personnes, aussi.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14482
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Jeu 08 Juin 2006 10:22

Tiens, à propos, même si c'est pas de la psychologie de haute volée(niveau MSN :) ), j'ai vu ça et ça ce matin. J'ai même pas eu le temps de les lire, mais j'ai pensé que ça pourrait t'intéresser, Glouglou. ;)
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 484
Inscription: Sam 27 Mai 2006 17:11
Localisation: La Rochelle (17)

Messagepar GloUgLOu » Jeu 08 Juin 2006 12:26

Merci, ce sont des articles intéressants (bien que ce soit bien du niveau msn, tellement que ça fuse dans tous les sens, dur de trouver une structure).

Par contre, ça je comprends pas :
Mais si l'on ne “parle pas le plaisir”, si l'on ne met pas de mots dessus, on le relègue dans l'ineffable. Au mieux, on se dit : “Tiens, avec Julien j'ai senti ça, tandis qu'avec André, c'est autre chose.”


Ca, je comprends mieux :
Et tous deux ont des aventures, parfois poussées. Anne a ainsi eu un ami régulier pendant quatre ans. Ils ne se le cachent pas, mais n'en parlent pas non plus, estimant n'avoir aucun compte à se rendre.


Et ça ... yark, je comprends pas ces personnes :
Dans le couple fusionnel, on partage les mêmes amis, les mêmes vacances, les mêmes loisirs. Le contrat : vivre l'un à travers l'autre. Se rendre seul dans une soirée ? Impensable ! Une simple amitié avec une personne du sexe opposé est proscrite ou désapprouvée. Un regard dévié peut provoquer un drame.
Kaputt in der Birne

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14482
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Jeu 08 Juin 2006 14:55

GloUgLOu a écrit:Et ça ... yark, je comprends pas ces personnes :
Dans le couple fusionnel, on partage les mêmes amis, les mêmes vacances, les mêmes loisirs. Le contrat : vivre l'un à travers l'autre. Se rendre seul dans une soirée ? Impensable ! Une simple amitié avec une personne du sexe opposé est proscrite ou désapprouvée. Un regard dévié peut provoquer un drame.
Je sais pas si nous sommes une espèce à part, mais avec mon mari, nous devons être semi-fusionnels. En fait, on adore être ensemble. On sort presque toujours ensemble. Quand ce n'est pas le cas, c'est le plus souvent pour des raison pécunières. D'ailleurs, ce soir, je sors seule, mais c'est à nouveau pour une question de budget. Mais sans que ce soit "impensable", j'aime sortir avec mon mari, alors que je vois que d'autres au contraire n'aiment pas. Au dernier resto avec les collègues, plusieurs m'ont demandé si je venais avec lui, parce qu'eux savaient pas quoi faire. Pour moi, ça coulait de source !

Par contre, on a tout de même quelques loisirs différents, et surtout aucune jalousie !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Suivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Et si on papotait un petit peu ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 0 invités