Slubfurt, vous connaissez ?

Tout ce qui a trait à l'Allemagne et qui n'entre pas dans les thèmes précédents

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2576
Inscription: Lun 24 Juil 2006 15:41
Localisation: Entre deux montagnes (Suisse)

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar Dresden » Mar 19 Sep 2017 18:49

valdok a écrit:Si l'extrême droite est toujours présente des deux côtés de la frontière aujourd'hui, ou j'ai de la chance ou je suis aveugle, ou les deux.... Les inscriptions que je le lis vont plutôt dans le sens inverse : "revenu universel"," citoyens du monde".


Si je me fie à mon expérience, je voyais la même chose à Jena: une grosse majorité ouverte sur le monde, une multitude d'inscriptions qui font bien plus penser à la gauche qu'à AfD. Mais faut pas se leurrer - on parle de villes étudiantes... dès que je quittais les frontières de la ville, la réalité était moins belle.
Je suis la première à défendre l'Allemagne de l'Est, mais malheureusement son problème de néo-nazisme est difficile à ignorer. Il existe quelques exceptions, certes, mais leur dénominateur commun est évident.
Je veux voir quelle direction tu prends
Lorsqu'arrive la rue Saint-Laurent
Où s'échouent la plupart de tes rêves

Publicité

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Dim 24 Sep 2017 00:09

Francfort n'est pas une ville étudiante mais une vie qui survie grâce aux étudiants et tout le monde en est bien conscient.
Justement c'est en renforçant les collaborations entre citoyens et étudiants que l'on sortira ce côté-ci de l'Allemagne de ce calvaire. Certes il y a des néo-nazis, une minorité très visible mais pas du tout la volonté de tous les habitants... La chance de Francfort c'est ses étudiants, et justement c'est aussi pour cela que cette ville aussi accueille des réfugiés et que personne n'entend parler de cette ville.
Ici les étudiants recoivent une prime de deux cent euros si leur séjour dépasse une année. (Ce n'est pas pour cela qie j'ai prolongé mon séjour). C'est une ville attachante qui vaut la peine d'être soutenue, tout comme les Polonais méritent de ne pas être laissés tomber à cause de leur gouvernement autoritaire et nationaliste, et il ne faut pas croire que la premier ministre n'est qu'une marionette de Kaczynski... !!!

De toute façon ce fil est dédié à Francfort et Francfort c'est pas Dresden, une ville qui doit son entière reconstruction aux fonds de l'Union Européenne, l'AfD existe aussi mais elle se fait plus discrète. Puis pour revenir au néonazisme, de toute façon les migrants qu'ils réfugiés soient réfugiés ou non, ne sont pas fous, ils sont très bien renseignés et n'ont aucune envie de s'installer dans des villes pauvres, pleines de chômeurs tatoués jusq'au cou, obèses et haineux.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Jeu 12 Oct 2017 16:00

Słubfurt est en fait la capitale d'un pays imaginé par Michael Kurzwelly, Nowa Amerika. Ce projet donne aussi libre cour à l'engagement et l'imagination de tous. Et par l'imagination, on crée des évenements réels où Polonais, Allemands et les personnes s'intéressant au projet se réunissent... Une utopie qui se concrétise, une "nouvelle réalité" comme le dit si bien Michael . Je suis contente d'être impliquée dans ce projet même en tant que participante Erasmus. J'ai d'ailleurs été bien accueillie, moi la petite Française noyée parmi tous ces étudiants principalement Allemands ou Polonais.
Vous noterez que Michael a vécu trois ans en France.

Voici le lien et j'espère que vous pourrez le voir facilement en France
http://www.ardmediathek.de/tv/junger-dokumentarfilm/Nowa-Amerika-Eine-deutsch-polnische-Ut/SWR-Fernsehen/Video?bcastId=949708&documentId=46796388

Et moi je me dis pourquoi se focaliser sur des minorités extrêmes droites alors qu'il y a des minorités bien plus intéressantes qui l'air de rien et à pas de fourmis font avancer les choses.

Ici je vois chaque jour des personnes handicappés, des personnes très âgées dans les rues et d'autres faisant les poubelles. A mon logement étudiant, j'ai découvert plusieurs personnes sans-abris qui se précipitaient sur nos poubelles et se réjouissaient d'y trouver des bouteilles consignées. Je me suis aussi rendue compte que Francfort accueillait de nombreux réfugiés de guerre ou économique, peu importe. Et Slubfurt c'est juste une rencontre entre pauvres, réfugiés, handicappés, étudiants et population en dehors de ces catégories... C'est microscopique à l'oeil médiatique, mais pour par exemple une personne réfugiée venant nous voir c'est géant.

J'aurais aimé que des personnes nous parlent de leur vécu à Dresdes, et franchement ras-le-bol de n'entendre plus parler de cette ville que par Pegida. Dommage qu'une ville qui a fait tant d'effort pour s'ouvrir vers l'Ouest se retrouve ainsi stigmatisée.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6244
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar ElieDeLeuze » Jeu 12 Oct 2017 18:11

valdok a écrit: Puis pour revenir au néonazisme, de toute façon les migrants qu'ils réfugiés soient réfugiés ou non, ne sont pas fous, ils sont très bien renseignés et n'ont aucune envie de s'installer dans des villes pauvres, pleines de chômeurs tatoués jusq'au cou, obèses et haineux.

Ce dernier mot me fait réagir : je me demande justement si la présence de l'AfD n'est pas une façon de nourrir la haine néo-nazie bien à l'abris, alors qu'il y a quinze ans, cette haine était portée dans la rue par la présence menaçante de skins et de jeunes d'extrême-droite clairement reconnaissables dans les rues. La haine s'installant, il n'est plus besoin de la porter en public dans la rue puisqu'elle est solidement installée dans la vie publique et politique. Ce serait terrible. En tout cas, dans le milieu gay berlinois, les mises en garde sont encore très présentes sur bien des endroits de l'est et l'inquiétude monte.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Jeu 12 Oct 2017 20:03

Après, être gay cela ne veut pas forcément dire ne pas être islamophobe (surtout qu'être homosexuel et musulman, c'est très difficile dans certains pays) ou raciste.
Après, être musulman cela ne veut pas forcément dire que l'on n'est pas homophobe pour les raisons précités,
et être réfugié cela ne veut pas forcément dire que l'on accepte celui qui est différent de soi par sa religion, ses orientations sexuelles ou sa couleur de peau..
Les courants haineux ne sont hélas pas le seul fait de l'AfD allemande, ils émergent de partout.
La seule chose inquiétante c'est que tout comme le front national français, l'AfD veut se donner un visage acceptable où toute personne ayant crainte de celui qu'il identifie comme "l'autre" peut se reconnaître. L'"autre" est une notion qui différe selon les individus et donc les gens de l'AfD tout comme les gens du front national se retrouvent dans toutes les couches de la société... En Allemagne de l'Est, c'est vrai le gros skin-heads haineux se voit de moins en moins, et je dirai même plus ce n'est pas parce que le mec est obèse et a le crâne rasé qu'il est haineux, j'ai voulu argumenter sur un cliché.

Les représentants de l'AfD ont un visage plus anonyme et ce n'est pas sûr que toutes les personnes se regroupant sous ce parti, s'apprécient entre elles.

C'est pour cela qu'un projet tel que Slubfurt fait du bien, on apprend à se rencontrer malgré nos différences et au fur et à mesure de ces rencontres à accepter ces différence et à s'intéresser davantage au point commun... Par des trucs banales par exemple planter des fleurs avec une jeune femme Afghane..
Et cela va dans les deux sens c'est à dire, peut-être que le réfugié erythréen aura envi d'apprendre le polonais.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6244
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar ElieDeLeuze » Jeu 12 Oct 2017 20:14

Je voulais juste dire que les immigrés et nous, on a les mêmes ennemis haineux en face. La menace est la même. Et je me demande si la menace n'est pas plus grande en étant plus discrète. Tu es bien placée pour te rendre compte de la tension sur place, alors si tu as aimé ton séjour, j'en suis heureux surtout pour toi, et un peu pour moi aussi.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Jeu 12 Oct 2017 22:29

Ici à Francfort, franchement aucune tension particulière, plutôt le contraire d'ailleurs. Enfin, dans les transports en commun que je prends, tout le monde reconnait les étudiants de Viadrina, et je dois le dire nous sommes bien aimés.
C'est une ville où la pauvreté se voit et qui se vide de sa population, alors que le côté polonais va beaucoup mieux.
Je suis toujours là-bas jusqu'à mars l'an prochain et participe au projet slubfurt. Je ne connais pas la situation des homosexuels là-bas; et tu as raison de le mentionner, ils semblent être les grands oubliés de ce projet. Encore que, je ne suis loin de connaître toutes les initiatives et toutes les personnes associées au projet. Contrairement à une couleur de peau ou un accent, les préférences sexuelles des gens ne sont ni audibles ni visibles au premier abord..
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6244
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar ElieDeLeuze » Jeu 12 Oct 2017 23:39

Les Polonais sont à l'âge de pierre dans le domaine et le Brandebourg est guère mieux. Quoi que je soupçonne Neandertal d'avoir été moins fanatique dans le domaine (théorie personnelle). Je refuse de mettre les pieds dans ce genre de pays. Les Polonais civilisés nous rendent visite en Allemagne ou en France ou ailleurs, c'est très bien comme ça. Ils sont d'ailleurs nombreux à Berlin, et c'est aussi très bien comme ça.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Ven 13 Oct 2017 12:25

Je ne te ferai certes pas changer d'avis, et je n'ai pas ton vécu, mais un avis aussi tranché va hélàs dans le même sens que ceux que tu condamnes. Du genre, je condamne à mort ceux qui sont pour la peine de mort ??

Je ne te dirais certes jamais d'aller dans le fin fond de la Pologne, même si moi, je n'aurais pas peur d'y aller même en tant que femme noire. Mais Varsovie est comme toutes les capitales européennes, les gens y sont soit plus ouverts ou soit plus indifférents. Puis il ya le quartier de Praga, très moche de l'extérieur avec ces bâtiments au murs ravagés, mais très sympas par ces petits bars et l'ambiance qui y règne et très jeune et ouvert et multiculti...

Aujourd'hui j'ai eu ma première altercation avec bonne femme, parce qu'elle ne supportait pas que nous nous parlions en italien. Une copine allemande voulait excercer son italien car elle partira faire un erasmus là-bas le semestre prochain.La grosse vieille nous avait dit haut et fort shut-up, croyant que nous ne parlions pas allemand, et a ajouté en allemand à ses acolytes "on n'est plus chez nous". Mon amie allemande s'est tue.
Au contraire moi ma gueule je l'ai ouverte et encore plus fort en allemand. Plus le temps passe moins j'ai envie de fermer ma gueule, tout en restant très polie, car la politesse est mon arme préférée pour exprimer mon mépris envers une personne grossière. Je lui ai dit qu'elle aurait mieux fait de nous demander poliment de parler moins fort en allemand, plutôt que de se montrer grossière en anglais, une langue que visiblement elle ne connaissait pas, car là c'était plutôt à elle de se taire ....

Elle n'a pas répondu, et je t'assure que tout le monde s'est tû dans le tramway. Par contre notre voisine de derrière, une dame certainement aussi âgée, mais pas une vieille peau scélorosée, s'est adressée à nous gentillement, en nous disant "hélas, cela aussi c'est Francfort". Et là j'ai pris la défense de cette ville que je commence à bien connaître. Et nous nous sommes toutes les trois (mon amie allemande) souris.

En fait je pense avoir compris le truc de certaines personnes ici. les Etrangers sont tolérés du moment que soit ils se taisent soit qu'ils parlent en allemand, et jusqu'à présent je ne m'étais exprimée principalement qu'en allemand avec mes camarades étudiants, sauf quelques fois en anglais ou en polonais. Et je dois dire que même si tu sens que cela dérange surtout certaines personnes âgées, personne ne m'avait rien dit jusqu'ici. Et il faut dire que ne sont pas rares les gens de Francfort à se croire "supérieur" aux Polonais.

Encore une raison de plus pour participer à ce projet, et tu viens de me donner l' idée de traiter des problèmes de l'homophobie. J'en parlerai à Michael, je verrais si le sujet est plus casse-gueule que celui des réfugiés et peut-être aussi en saurais-je plus sur l'homophobie à Francfort.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6244
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar ElieDeLeuze » Ven 13 Oct 2017 14:19

valdok a écrit: Du genre, je condamne à mort ceux qui sont pour la peine de mort ??

Je vois que tu as toujours le même sens de la nuance... moi, j'ai celui de l'ironie. Si tu aimes le coin, restes-y et amuse-toi. Ich gönne es dir.

la vieille dame du tram a écrit: "hélas, cela aussi c'est Francfort".

CQFD.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17106
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar michelmau » Ven 13 Oct 2017 14:31

Sur le thème :«On n'est plus chez nous !» , une contribution intéressante du club Mediapart:
https://blogs.mediapart.fr/j-grau/blog/290816/nest-plus-chez-nous
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4897
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: Slubfurt, vous connaissez ?

Messagepar valdok » Ven 13 Oct 2017 19:20

ElieDeleuze a écrit:Je vois que tu as toujours le même sens de la nuance... moi, j'ai celui de l'ironie. Si tu aimes le coin, restes-y et amuse-toi. Ich gönne es dir.


A dire la vérité, sauf du point de vue culturel, je m'y sens mieux qu'à Paris ou à Berlin.. ...Car dans les grandes capitales c'est plus l'indifférence que la vie ensemble qui prédomine, les communautés vivent à côté les unes des autres et le mélange n'est qu'une illusion, même si là aussi et heureusement il y a aussi beaucoup de gens de bonne volonté.

ElieDeleuze a écrit:Les Polonais sont à l'âge de pierre dans le domaine et le Brandebourg est guère mieux. Quoi que je soupçonne Neandertal d'avoir été moins fanatique dans le domaine (théorie personnelle). Je refuse de mettre les pieds dans ce genre de pays.


Et ironie ne veut pas toujours dire humour..... Bon je te l'accorde ta théorie sur Néandertal avait une pointe d'humour. D'ailleurs pour revenir à la Pologne, l'Emminece grise Kaczynski, il y a eu pas mal de dires à ce sujet... J'espère pour la communauté homosexuelle internationale que ces dires ne sont pas vérifiées.

J'ai écrit
Je ne te ferai certes pas changer d'avis, et je n'ai pas ton vécu, mais un avis aussi tranché va hélàs dans le même sens que ceux que tu condamnes. Du genre, je condamne à mort ceux qui sont pour la peine de mort ??

En fait c'est dans cet ensemble qu'il faut prendre la phrase. Comme cela tu vois clairement le procédé que j'ai utilisé... Je suis entrée dans ton jeu, tout simplement. Pas la peine de te faire de dessin!!!

De toute façon ce n'ést absolument pas le but de ma contribution que de rentrer dans une chamaillerie avec toi. Mon but c'est de défendre un projet généreux. Et mon ras le bol est généralisée contre toute sorte de stigmatisation exagérée, je pense l'avoir assez montré sur ce forum. ...Que ce soit contre les homosexuel(le)s, les Polonais, les Brandebourgeois ou les homosexuel(le)s brandebourgeois(es) d'origine polonaise. Après dans toutes catégories, ou même dans celles des femmes noires françaises, des gens étroits d'esprit tu en trouveras partout, mais tu trouveras aussi des gens très intéressants ouverts et militants pour le contraire. Et d'eux aussi, il faut parler....

la vieille dame du tram a écrit "hélas, cela aussi c'est Francfort"

Cette dame francfort a aussi monté par elle-même que Francfort ce n'était pas que cela!!!!!!!
Depuis mon arrivée dans cette ville, je pourrais citer personnellement de nombeux exemples de civilité envers les étrangers. Car comme j'ai pris la peine de le dire, ce genre de problème m'est arrivée seulement cette fois-ci.
Sinon, des personnes aidant des femmes à monter leur poussette dans le tram, même des femmes blanches ou noires portant le foulard islamiques j'en ai vu plus qu'à Paris. des personnes prenant la peine d'expliquer à un jeune homme noir, comme utiliser la machine pour prendre un billet, ce jeune homme s'était d'abord adresser à moi. Et j'avoue que je n'ai pas plus le renseigner car je n'ai jamais eu à me servir de ces machines, ma carte d'étudiant me donnant la gratuité sur tout le Brandebourg et Berlin .... Je vois tous les jours sur ma rame de Mühlenweg, qui je rappelle est un quartier isolé et désoeuvré où les autorités locales ont eu la bonne idée d'y construire des logements étudiants.
. Plus que des vieilles monolingues grossières, ce sont ces gens-là qui font parti de mon quotidien.. Et on pourra se faire tous les films que l'on se veut sur cette ville comme sur ma ville de Bagneux (une ville de banlieue où il n'y aurait que de la racaille brûlant des voitures et cette fois-ci l'autre sens , et bien non désolée c'est pas cela. Dans les deux cas il y a la pauvreté, le chômage, la désolation d'un côté mais aussi des initiatives et un formidable laboratoire pour le vivre ensemble et des gens qui croient en cette ville et la défende, tous les gens de Viadrina sont dans ce processus, mais aussi la bibliothèque, le personnel de mairie, les commerçants, et des gens: des vieilles personnes intriguées et amusées par tous ces jeunes.

Voilà je suis passionnée par ce projet et je le défendrai bec et ongle parce que je suis dedans et que la vie à Francfort c'est mon quotidien. L'altercation que j'ai eu à Francfort, je l'ai entendu bien des fois à Paris. envers mes amis étrangers "Ici on parle français"....ou des allusions envers moi-même ."De quel pays d'Afrique nous venez-vous?" "Vous avez la peau bien foncée'.... Et l'homophobie est bien aussi ancrée dans notre vocabulaire "on n'est pas des pédés".... Alors je vous en prie tous, on arrête-là !!

Maintenant ElieDeleuze tu peux me répondre tout ce que tu veux pus que tu veux toujours avoir raison sur tous les plans, , je m'en lave les mains. Mon but sur ce fil c'est comme son nom l'indique c'est Slubfurt et si tu veux critiquer Francfort sans la connaître ou sans même de l essayer de la comprendre, c'est ton choix mais , simplement ce n'est pas le bon fil que tu as choisi. Ici c'est Slubfurt et Slubfurt ce n'est pas que Francfort, cela va bien au-delà!!!. D'ailleurs ta réponse ici va beaucoup me servir, un grand merci
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Précédente
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers L'Allemagne : en général et en particulier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Publicité