Scandale de la viande avariée

Tout ce qui a trait à l'Allemagne et qui n'entre pas dans les thèmes précédents

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14449
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Mar 17 Oct 2006 09:53

anne a écrit:Et au fait, pour la saucisse, Bratwurst ou Currywurst ?... :wink: :wink: :wink:
:lol: Strasbourg malheureusement :-(
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Mar 17 Oct 2006 11:01

anne a écrit: Et au fait, pour la saucisse, Bratwurst ou Currywurst ?...


Malheureusement, je n'ai pas encore gouté a ces genre de saucisses.. :(
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 805
Inscription: Lun 18 Sep 2006 23:48
Localisation: bretagne

Messagepar anne » Mar 17 Oct 2006 23:18

Kanar a écrit:
anne a écrit: Et au fait, pour la saucisse, Bratwurst ou Currywurst ?...


Malheureusement, je n'ai pas encore gouté a ces genre de saucisses.. :(


que c'est triste ! :cry: :cry: :cry: :wink:

Je ne suis pas certaine que tu rates vraiment quelque chose en terme de gastronomie :lol: mais en tant que germanophile, il faut au moins une fois que tu te tartines les doigts et la bouche de moutarde (pardon, de Senf !) en essayant de croquer un morceau de Bratwurst qui tente de s'enfuir de son Brötchen ! :wink:

En attendant, tu peux te rendre sur le topic consacré quelque part sur le forum à ce débat fondamental qui aurait pu déchirer les fondements de la civilisation allemande moderne si les Döner n'avaient pas réconcilié le peuple en imposant leur hégémonie au cours des deux dernières décennies ! :shock: :shock: :shock:

Ce topic se trouve quelque part sur le forum (mais je n'ai toujours pas compris comment insérer des liens :? ) Il est au moins aussi drôle et déjanté que les autres.
amic@llemand vôtre

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14449
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Mer 18 Oct 2006 10:04

anne a écrit:(mais je n'ai toujours pas compris comment insérer des liens :? )
Par copier-coller, tout simplement ;)
De toute façon, tout est spécialement expliqué dans le Guide du forum :
https://www.allemagne-au-max.com/forum/a ... vt582.html

Et sinon, le lien en question : https://www.allemagne-au-max.com/forum/b ... vt391.html
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Mer 18 Oct 2006 19:36

la seule fois que j'ai été en Allemagne, c'était à Berlin, en avril, pendant 3 jours...dans ce laps de temps très court, je n'ai malheureusement pas déguster ces saucisses ! Mais, promis, quand j'y irai à Berlin l'été prochain, je ne manquerais pas de gouter a ces saucisses ! :D
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1875
Inscription: Mer 11 Jan 2006 11:32
Localisation: Trier, Rheinland-Pfalz, Deutschland

Messagepar AllemagnOsaure » Dim 22 Oct 2006 11:43

Moien :)

anne a écrit:
AllemagnOsaure a écrit: Oui, parce que les produits Bio sont "Trend" en Allemagne.

Mais attention : Bio heißt nicht immer besser.


:eek: Je ne suis quand même pas tout à fait d'accord avec toi parce que le propre d'une mode, c'est de passer. Or cela fait maintenant plusieurs décennies que les Allemands ont des Bioläden bien achalandés et qu'ils ont un nombre conséquent de clients ! Je trouve que les Français ont été beaucoup plus longtemps réticents à l'dée de manger sainement.


Effectivement, les Bioläden existent depuis longtemps chez nous. Et c'est vrai aussi qu'il y a de plus en plus de choix (mais ça reste limité...).

Mais c'est pour une clientèle qui représente combien de % de la population ? 5% ? 10% ? (je ne connais pas les chiffres exacts, donc c'est une Schätzung)

Et surtout : au-delà du fait que les Bioläden existent depuis longtemps chez nous, il faut surtout dire que les Bioläden sont relativement chers.

Si je compare avec ce qu'on payait il y 15 ou 20 ans dans les Bioläden avec les prix actuels, même en tenant compte de l'inflation, de la hausse du coût de la vie, etc, je trouve que la "Preispolitik" de la plupart des Bioläden est vraiment exagérée.

Autre point : les Bioläden sont souvent mal placés : en plein centre-ville, loin des zones commerciales "traditionnelles" aux abords des villes...

Donc les Bioläden ne s'adressent qu'à une toute petite clientèle qui a non seulement les moyens financiers (leurs produits coûtent chers), mais qui a surtout le temps (car il faut du temps pour faire un détour par la ville pour s'arrêter là où il y a un Bioladen, pour comparer les produits dans les Bioläden, etc).

Mais, pour revenir à mon message initial que tu cites :

Je ne sais pas si tu suis de près la presse allemande, mais tu n'as pas constaté que depuis plusieurs mois les "unes" des journaux et magazines consacrés aux produits Bio ont littéralement explosé ?

C'est pour ça que je parle de "Trend" en Allemagne. Pas une semaine ne passe sans que plusieurs journaux ou magazines en parlent...

A tel point que je demande s'ils ne vont pas provoquer l'effet inverse : la saturation chez les lecteurs... et résultat : dans quelques mois ce sera passé (les journaux/magazines n'en parleront plus, ou beaucoup moins), il y aura peut-être quelques milliers de personnes en plus qui auront été séduits, mais dans l'ensemble pas un vrai gain...

Comme souvent la presse écrite oublie une règle d'or : trop d'information tue l'information.

Quant à la deuxième phrase que tu cites (Bio heißt nicht immer besser) : cela me semble important de le savoir (et de le dire) : les produits bio ne sont pas forcément meilleurs. Autour de nous, nous constatons régulièrement que les gens sont mal informés : quand on discute avec des amis, qui nous demandent pourquoi nous sommes membres de SlowFood ou qui nous demandent où nous achetons nos produits bio, ou comment nous faisons pour la cuisine, ou le budget que nous y consacrons, etc, etc... nous constatons très (trop) souvent les amalgames qui sont fait au sujet de l'alimentation en général et des produits bio en particulier.
Il faut donc faire attention de ne pas croire aveuglément que parce qu'un produit est bio il est forcément meilleur pour la santé.

C'est pour ça que ça me semblait important de le dire (Bio heißt nicht immer besser).

anne a écrit:Quant à la diététique (j'entends par là l'alimentation équilibrée, simple et saine), ce n'est pas non plus l'apanage de la France ! Certes, nous avons résisté plus longtemps que d'autres au hamburgers et autres Kebab mais les plats préparés (avec de la viande reconstituée :cry: , quelques bouts de légumes sans aucun goût et archi-cuits :cry: :cry: qui se battent en duel et sutout des graisses, des arômes artificiels :cry: :cry: :cry: , de la lécithine de soja (évidemment génétiquement modifiée -mais ça, c'est un détail :cry: :cry: :cry: :cry: - et du glutamate pour épaissir le tout :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: ) ont un succès énorme en France. Et depuis longtemps.


:eek: :eek: :eek:

anne a écrit:Je pense que les Français qui font de la vraie cuisine (...) chez eux au quotidien ne sont pas si nombreux qu'on voudrait le croire.


Si c'est vrai, c'est terrible quand même ce que tu dis là.

anne a écrit:En fait, je ne crois pas que la question de la manière dont on cuisine soit prioritairement une question d'argent, ni même de temps (même si, évidemment ces critères entrent aussi en ligne de compte) Je crois qu'il s'agit beaucoup plus d'une question de priorités et de mode de vie. Qu'est-ce qui est important pour ma famille et moi quand nous rentrons le soir ? Prendre le temps d'un bon repas tous ensemble ? Faire autre chose tous ensemble ? Ou au contraire que chacun puisse vaquer à ses occupations personnelles et manger quand bon lui semble ? Et puis cela dépend aussi de la manière dont on a mangé à midi, de l'heure à laquelle les enfants doivent être couchés...


Entièrement d'accord. Au-delà des questions de coûts et de temps, c'est clairement une question de priorités et de mode de vie en famille (ou en couple).
Sans oublier que manger des plats préparés ne coûte peut-être pas cher quand on vit seul ou à deux, mais avec des enfants cela coûte beaucoup plus cher !

Précédente
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers L'Allemagne : en général et en particulier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités