Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10283
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Andergassen » Ven 26 Aoû 2016 09:32

Dans son édition d'hier, un quotidien italien a commis un double lapsus géographique. Sur la carte des risques sismiques ci-dessous, les frontières des régions italiennes sont en trait gras. Le Sud-Tyrol se retrouve en dehors de la frontière d'Etat qui, sur la carte, redevient la frontière linguistique traditionnelle à Salurn entre le Tyrol germanophone et le Tyrol italophone d'avant 1919. Par contre, la Corse devient quant à elle une région italienne à part entière, à l'instar de la Sardaigne ou de la Sicile. :bad:

Image
Die Schweden, die haben verflucht schlechtes Geld,
wer weiß, ob der Östreicher besseres hält.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5471
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar valdok » Ven 26 Aoû 2016 09:44

Je suis loin d'avoir tes compétences en géographie et n'ai aucune idée des aspirations majoritaires des habitants de ces régions, Andergassen. Cependant j'avoue que l'idée ne me déplairait pas :twisted:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15060
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Kissou33 » Ven 26 Aoû 2016 10:48

sont fous ces romains... :lol:

(les tremblements de terre, ça perturbe parfois les neurones.. )
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18528
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar michelmau » Ven 26 Aoû 2016 13:40

Question cynique ( par rapport au titre du fil) : l'Italie y gagne-t-elle au change ? :mrgreen:
Bon , je sors . :mrgreen: :bad:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15060
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Kissou33 » Ven 26 Aoû 2016 14:48

michelmau a écrit:Question cynique ( par rapport au titre du fil) : l'Italie y gagne-t-elle au change ? :mrgreen:
Bon , je sors . :mrgreen: :bad:



ben non.. Puisqu'elle perd Andergassen : :lol: :mrgreen:
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5471
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar valdok » Ven 26 Aoû 2016 15:31

A lire tous les propos d'Andergassen je pense qu'il serait plutôt pour le fait que l'Italie abandonne le Sud-Tyrol. Mais peut-être que je me trompe.
J'avoue que le dit Sud Tyrol italien m'a toujours posé problème. Tout simplement parce que je parle italien et allemand, et je n'ai pas senti que la rencontre entre les deux langues marchaient vraiment dans cette région. Autant lorsque j'ai visité la Vallée d'Aost, j'ai senti que mon italien tinté d'un petit accent français sera le bienvenu et que je peux y glisser des mots français autant pour le Trentino Alto Adige j'ai l'impression qu'il vaut mieux y parler allemand. Et cela me dérange d'aller en Italie pour parler allemand. Par contre parler italien avec des touristes italiens ou des italiens habitant en Allemagne, ce n'est pas du tout un problème, mais un clin d'oeil amical.
Quant à la Corse, je ne vais peut-être pas faire plaisir à certains, mais si le comportement qui est le plus médiatisé correspond aux aspirations de la majorité de la population, et uniquement dans ce cas alors qu'ils demandent leur rattachement à l'Italie et cela ne sera pas une grande perte pour la France
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3358
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Mislep » Ven 26 Aoû 2016 18:09

valdok a écrit:Quant à la Corse, je ne vais peut-être pas faire plaisir à certains, mais si le comportement qui est le plus médiatisé correspond aux aspirations de la majorité de la population, et uniquement dans ce cas alors qu'ils demandent leur rattachement à l'Italie et cela ne sera pas une grande perte pour la France


Les Corses ne veulent en aucun cas retourner dans le giron de l'Italie (à l'exception d'une minorité marginale; et encore il s'agirait plus d'un rapprochement linguistique et culturel). Ils ont tout fait depuis 150 ans pour s'en éloigner, ce n'est pas pour y retourner à la première occasion. :wink:
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10283
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Andergassen » Ven 26 Aoû 2016 22:22

@ Valdok. Je ne vois pas en quoi l'Autriche allemande pose problème. Et le Sud-Tyrol, c'est l'Autriche allemande, avec sa langue et sa terminologie caractéristiques, point barre. Te viendrait-il à l'idée de parler une autre langue que l'allemand en Autriche ?
Le statut d'autonomie du Sud-Tyrol garantit la parité linguistique de deux langues officielles dans tous les domaines. C'est comme une assurance, dont les prestations sont censées rétablir l'état des choses tel qu'il était avant le sinistre, en l'occurrence la Première Guerre mondiale.
Tu peux parler italien tant que tu veux dans le Trentin, c'était la partie italophone du Tyrol avant 1919. A partir du défilé de Salurn, quand les plaques d'immatriculation arborent un superbe aigle rouge, considère-toi en terre allemande. Et là, plus de problèmes. Mais rien ne t'empêche de parler italien à Bolzano, c'est une ville italienne (80 000 habitants, sans compter la banlieue fortement italophone). A Bozen (20 000 habitants), il vaut mieux parler allemand. Les deux villes se différencient par l'architecture et le nom des rues. En fin de compte, c'est comme on le ressent, et c'est surtout selon l'impression de soi qu'on veut donner.
Die Schweden, die haben verflucht schlechtes Geld,
wer weiß, ob der Östreicher besseres hält.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5471
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar valdok » Sam 27 Aoû 2016 10:50

Andergassen a écrit:u peux parler italien tant que tu veux dans le Trentin, c'était la partie italophone du Tyrol avant 1919. A partir du défilé de Salurn, quand les plaques d'immatriculation arborent un superbe aigle rouge, considère-toi en terre allemande. Et là, plus de problèmes. Mais rien ne t'empêche de parler italien à Bolzano, c'est une ville italienne

Reçu et merci Andergassen, il est en effet logique de se laisser guider par l'aspect dominant.

Le Tyrol autrichien, Il est vrai qu'à Innsbruck, j'ai parlé allemand naturellement. Déjà, les personnes étaient très contentes que je leur parle en allemand et non en anglais....Certaines personnes m'ont aussi dit qu'elles se sentaient tyroliennes avant de se sentir autrichiennes. Cela ne m'a du tout fait obstacle, d'autant plus que ces personnes se sont toujours exprimées avec moi dans un allemand standard très clair (ce qui n'est pas toujours le cas en Allemagne d'ailleurs)
Après, je suis sûre que si j'avais eu des amis dans la partie italienne du Tyrol , je ne me poserais même pas la question...J'en suis venue à là, sans doute trop influencée par des amis italiens venant d'autres régions, rivalités régionales sans doute?? .
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10283
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Quand l'Italie abandonne le Sud-Tyrol et récupère la Corse

Messagepar Andergassen » Sam 27 Aoû 2016 16:26

Bref, pour résumer : Tirol is lei oans.
Die Schweden, die haben verflucht schlechtes Geld,
wer weiß, ob der Östreicher besseres hält.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités