Petites histoires

Ben oui quoi :)

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Dim 11 Avr 2021 19:21

Merci bien pour ton commentaire, Andergassen!

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Dim 11 Avr 2021 19:42

8) La coloscopie

La salle d'opération à une université. Sur la table d'opération une femme de 75 ans. Elle est couchée sur son ventre et dort en anesthésie générale. Avant une opération on veut faire une coloscopie pour exclure une tumeur de son intestin.

Le professeur écarte les fesses de la femme et introduit prudemment un tuyau dans l'anus, puis il le pousse lentement vers le haut. Il regarde par le tuyau du coloscope.

"Où est notre étudiant?" demande le professeur.
L'étudiant, un peu timide, garde la distance derrière le professeur. "Je suis là-bas!" répond-il.
"Venez, monsieur, s'il vous plaît! Regardez par le tuyau! Quoi voyez-vous?"
"C'est noir! --- Il y a quelque chose noir!" dit l'étudiant.
"C'est vrai!" dit le professeur. "Mais quoi est noir?"
L'étudiant regarde encore une fois par le tuyau.
"L'intestin, peut-être?" répond l'étudiant.
"C'est la muqueuse de l'intestin", dit le professeur. "Quelle couleur avez-vous attendu?"
L'étudiant: "Rouge, peut-être?"
"Non!" dit le professeur. La muqueuse de l'intestin est rose - comme la muqueuse dans la bouche! Si la muqueuse de l'intestin est rouge, il y a une infection ou un saignement. Mais pourquoi la muqueuse de notre patiente est noire?"
L'étudiant ne le sait pas.
Le professeur explique: "La muqueuse de l'intestin est noire, car les cellules de l'intestin sont dégénérées. La femme nous a donné la liste de médicaments qu'elle avale chaque jour. Ce sont des comprimés pour son cœur, contre la hypertension, contre son diabète. Mais elle n'a rien raconté de laxatifs! La dégénération de cellules de l'intestin est un signe d'abus de laxatifs! Probablement la femme prend des laxatifs chaque jour depuis beaucoup d'années!"

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10362
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Petites histoires

Messagepar Andergassen » Dim 11 Avr 2021 19:57

Horrible ! :eek:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5560
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Petites histoires

Messagepar valdok » Lun 12 Avr 2021 01:44

Pourquoi l'a-t-elle caché???? La prise de laxatifs faciliterait-elle un certain type de relation sexuelle???? Chut il y a des enfants qui nous lisent :wink: .
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Lun 12 Avr 2021 12:47

Non! Non! Non!

La situation que j'ai décrit, n'a absolument rien à faire avec des pratiques sexuelles!

Personnes qui se nourrissent avec des alimentaires sans fibres (beaucoup de sucrerie, beaucoup de gras), personnes qui ne boivent pas assez pendant la journée, personnes qui travaillent pendant toute la journée dans une position assise et ne veulent pas faire du sport, personnes qui ont un excédent de poids, elles ont le risque d'obtenir une obstruction dans l'intestin. Si quelqu'un(e) prend un laxatif seulement une fois, il n'y a pas un problème. Mais des personnes qui ne peuvent pas changer ces habitudes, ont le risque d'obtenir une obstruction chronique et ont la tendance d'avaler les laxatifs régulièrement. Ainsi les cellules de la muqueuse de l'intestin perdent sa fonction. Il y a beaucoup de personnes qui sont gênées d'admettre son abus de laxatifs. J'ai vu cela plusieurs fois pendant mon travail!

Aussi la coloscopie n'a rien à faire avec des pratiques sexuelles! C'est une technique de la médecine pour examiner l'intérieur de l'intestin sans radiologie et sans opération. On peut découvrir des tumeurs et des infections par cette technique.

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5560
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Petites histoires

Messagepar valdok » Lun 12 Avr 2021 19:58

Merci pour les explications Grand-Père, je ne comprenais pas en quoi c'était gênant de dire à son médecin que l'on a trop pris d'un médicament, même des laxatifs, si l'abus n'est pas lié à un contexte très particulier.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2809
Inscription: Sam 20 Sep 2008 21:19
Localisation: Normandy Avenue

Re: Petites histoires

Messagepar gici » Mar 13 Avr 2021 16:21

en fait il y a pire que la covid :lol: :lol:
c'est la vie

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10362
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Petites histoires

Messagepar Andergassen » Mar 13 Avr 2021 17:25

Ouaip, comme on dit à la frontière suisse : S'Lawa esch hert wia a Hianerleiterla, verschessa vo owa bis unda. (La vie est dure comme une échelle de poulailler, couverte de merde du haut en bas) :vamp:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Ven 16 Avr 2021 22:17

9 Cacao

La lave-vaisselle a fini son travail. Je vide la lave-vaisselle et mets les assiettes, les tasses, les pots à la table dans la cuisine pour les ranger plus tard. Le petit-fils trouve une très petite tasse avec sa soucoupe à la table, la vaisselle pour un expresso. Il regarde cela et joue un peu.

"Quelle jolie petite tasse!" dit la grand-mère. "Quoi veux-tu boire de cette tasse? Peut-être un cacao?" - Mais elle prononce le mot "cacao" comme "Caca-O". "Beurk!!!" dit le petit-fils. "On ne boit jamais son caca d'une telle tasse!"

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Mar 20 Avr 2021 15:51

10) Une randonnée à vélo

Ma famille et moi faisons une randonnée à vélo à la campagne. Nous prenons une route empierrée dans la forêt. La rue traverse la forêt tout droit vers le nord. Dans l'est il y a une hauteur recouverte de beaucoup d'arbres; la hauteur s'arrête au bord de la rue par une falaise. Dans l'ouest le paysage est plat, également recouverte de beaucoup d'arbres.

Un peu plus tard une trace du chemin de fer traverse la forêt de l'ouest et continue sa direction vers le nord; la voie accompagne notre rue.

Puis la forêt s'éclaircit. La rue et aussi la voie arrivent à une petite gare qu'on a bâti en travers de la voie. Là-bas la rue et la voie arrêtent. La hauteur a descendu en pente douce.

Nous sommes un peu fatigués et avons faim. Nous lisons l'affichage des horaires de départ. Nous voulons aller retour par le train. Le prochain train partira deux heures plus tard. Il y a un petit restaurant à la gare. Nous entrons et commandons un gâteau et un café pour nous.

Il y a beaucoup de bruit dehors. Après avoir mangé mon gâteau et bu mon café, je sors seul du restaurant. Ma famille reste encore dans le bâtiment. Dans l'est de la gare quatre voies passent le lieu. Il y a beaucoup de circulation sur les voies. Sur la première voie roule un train express vers le sud, tiré par une grande locomotive électrique verte. Les caisses de roue sont ouvertes, on voit les grandes roues à rayons, plus grande qu'un homme adulte, les roues sont reliées par bielles. La locomotive fait un hurlement pendant le passage. - En même temps un autre train express roule très vite sur la deuxième voie vers le nord, poussé par une locomotive électrique. - Seulement un peu plus tard il vient un autre train express du nord sur la troisième voie, tiré par une locomotive électrique. Il passe la petite gare sans arrêt. Presque en même temps un quatrième train express roule vite sur la quatrième voie vers le nord, poussé par une locomotive électrique. Toutes les locomotives font un grand hurlement pendant le passage. Plusieurs autres trains passent la petite gare sans arrêt, aussi des trains de marchandises.

Il y a une petit sentier sur la hauteur dans le sud. Je monte sur ce sentier pour avoir une meilleur vue sur la circulation de trains express. Je monte sur le sentier pendant cinq ou six minutes. Maintenant j'ai une très belle vue sur la trace. De plus je peux voir au-dessus le toit de la gare: On voit beaucoup d'arbres, mais aucun village.

Tout à coup j'entends la voix de ma femme: "Viens vite!" crie-t-elle. "Notre train part tout de suite!" Je descends le sentier en courant vite. Mais c'est bizarre: Je suis arrivé sur la hauteur après cinq ou six minutes, mais pour le retour je prends longtemps. J'arrive essoufflé à la gare après environ une heure. Il n'y a plus un train sur la voie, aucune personne sur le quai de gare. Je rencontre le chef de gare. C'était le dernier train pour aujourd'hui. Le prochain train partira le lendemain! Oui, il a vu une femme avec deux enfants sur le quai de gare. Ils ont chargé quatre vélos dans le train. La femme a crié plusieurs fois à son mari, mais il n'est pas venu.

Je me réveille. - Heureusement c'était un rêve!

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Mer 21 Avr 2021 17:51

11) Le brouillard

Nous avons passé la nuit à l'hôtel dans une ville. Pendant la nuit nous avons rechargé nos batteries pour nos vélos électriques. Après le petit-déjeuner nous quittons la ville. D'abord notre rue longe dans une vallée. Le ciel est gris, il y a beaucoup de nuages, mais aussi un peu de soleil.

Dans la prochaine localité nous arrivons à une bifurcation. La rue à droite continue dans la vallée, la rue à gauche monte raide vers un col. Nous prenons la rue à gauche. Bientôt les nuages baissent. Au début on a encore une belle vue sur la vallée avec un village et sa jolie église, mais bientôt les nuages cachent la vue. La rue est très raide, on doit pédaler avec la force de sa batterie. Puis il commence à bruiner, plus tard à pleuvoir. On passe plusieurs virages et monte peu à peu. Un peu plus tard ma première batterie est vide, nous devons arrêter et changer les batteries. Le brouillard est plus épais, on a seulement vue de quelques 100 mètres. De temps en temps une voiture nous dépasse, son écume gicle contre nos jambes. La pluie augmente. Plusieurs virages. Le voyage est très fatigante!

La vue est très mauvaise. Encore une virage, plus d'ascension du col, encore une virage! Bientôt nos deuxièmes batteries sont vides. Dans une virage nous distinguons une petite cabane, c'est un restoroute pour les motocyclistes. Nous arrêtons, entrons dans la cabane et demandons, s'il était possible de charger nos batteries. La femme nous montre sa prise de courant. Nous connectons nos chargeurs avec deux batteries. Ça prend du temps. Nous commandons deux tasses de thé et étudions nos cartes géographiques. Nous ne sont pas sûr où nous sommes arrivés.

Une heure plus tard le batteries montrent une seul point de cinq possible points. Nous devons attendre encore et commandons deux autres tasses de thé. Puis les batteries montrent deux points. Nous payons les thés. "On est encore loin du col?" demande ma femme à la serveuse. "Non!" répond-elle. "Vous êtes déjà arrivés!" Bizarre! Nous connectons nos batteries et partons. Seulement une petite colline dans le brouillard, puis nous sommes arrivés sur le col.

Nous avons attendu une belle descente après avoir passé le col. Mais le paysage a une autre formation: La rue monte et descend plusieurs fois sur cette hauteur. Il pleut beaucoup, tous nos vêtements sont tout trempés! Un peu plus tard nous avons passé la hauteur et peuvent descendre. À la fin nous arrivons dans une vallée où la piste cyclable continue sur une rue empierrée. La pluie s'est terminée, le soleil vient, il fait un peu chaud. Au soir nous arrivons à notre destination, une ville où nous cherchons un hôtel pour passer la nuit. Le personnel de l'hôtel est très gentil. Nous pouvons garer nos vélos dans la cave; on peut pousser les vélos dans une dépression de terrain et entrer la cave sans les transporter sur un escalier. De plus nous recevons la permission de pendre nos vêtements mouillés dans la chaufferie où il est très chaud. Après avoir changé les vêtements et lavé les mains, nous mangeons un très bon dîner à l'hôtel, nous nous promenons encore un peu au centre-ville et nous nous couchons tôt après cet étape de notre voyage.

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10362
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Petites histoires

Messagepar Andergassen » Mer 21 Avr 2021 19:18

Tu n'as pas la nostalgie, Grand-Père, du temps où les vélos étaient à vapeur, et que néanmoins on descendait à l'auberge "recharger la batterie" ? :vamp:
Ah, mes vertes années dans le Sundgau ! J'en ai bavé à vélo, dans la pluie, le froid et le brouillard ! :crazy:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Jeu 22 Avr 2021 10:15

Ah, le Sundgau en Alsace! Je le comprends très bien! - Mais l'étape que j'ai décrit dans la dernière histoire, s'est passée dans une autre région! La rue sur le col Soboth est très raide. On monte à une montée de 16% sur plusieurs kilomètres - très fatigant pour les cyclistes!

Grand-Père

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10362
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Petites histoires

Messagepar Andergassen » Jeu 22 Avr 2021 10:23

Cette anecdote m'avait rappelé des moments difficiles dans la vie d'un jeune cyclo ! :wink:
Wenn einer nema seht, brücht’r nur hirote, d’Auga gehn em dann uf.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1663
Inscription: Lun 23 Fév 2009 23:06
Localisation: Près de Stuttgart

Re: Petites histoires

Messagepar Grand-Père » Jeu 22 Avr 2021 11:22

12) Le panier à salade

Le panier à salade - "Die grüne Minna" en allemand - a été une voiture de la police en Allemagne. C'était une Volkswagen coccinelle verte foncée avec un gyrophare sur son toit. Pour la plupart il n'a pas été un plaisir d'être transporté dans ce véhicule. Moi, j'ai fait la connaissance avec cette voiture à l'âge de 9 ans:

Dimanche matin. Nos parents restaient au lit, ils voulaient dormir longtemps et se reposer du travail de la dernière semaine. À côté la chambre d'enfants où mes deux jeunes sœurs et moi avons dormi. Tôt, à 6 heures, nous nous sommes réveillés. Nous avons quitté nos lits et joué dans le sol de la chambre. Nous avons ri beaucoup, disputé, crié, fait de bruit. Tout à coup mon père ou ma mère a ouvert la porte: "Silence! Nous voulons dormir encore!" ils ont demandé. Intimidés nous avons gardé la silence pour un quart d'heure. Ensuite nous avons de nouveau ri, disputé, crié, fait de bruit. Encore une fois la mère en colère a ouvert la porte et crié que nous avions le devoir de garder la silence, car les parents voulaient dormir encore. Toujours j'ai été responsable pour le bruit, car j'ai été l'enfant le plus âgé.

J'ai réfléchi: Qu'est-ce qu'on peut faire? Le prochain dimanche j'ai quitté mon lit tôt et suis descendu au rez-de-chaussée très prudemment. Je m'ai lavé, brossé mes dents, me habillé. Mais nos parents ne sont pas encore venus. Ainsi j'ai prudemment mis la table pour le petit-déjeuner. Mais les parents ne sont pas encore venus. J'ai pris le quotidien de samedi, regardé les photos, tenté de lire quelques articles, mais rien compris, puis attendu longtemps.

Qu'est-ce qu'on peut faire? Un jour j'ai demandé à mes parents si je pourrais sortir la maison au dimanche matin pour jouer dehors. Les parents sont étés d'accord. Le prochain dimanche j'ai quitté mon lit tôt, me habillé et sorti de la maison. J'ai joué avec mes petites voitures dans notre bac à sable, construit des rues et poussé les voitures. Les enfants du voisin sont venus. Ils voulaient jouer avec moi. Nous avons joué ensemble dans le bac à sable, ri beaucoup, disputé, crié et fait de bruit. Tout à coup on a ouvert la fenêtre dans le premier étage et crié en colère: "Silence! Nous voulons dormir encore!"

J'ai réfléchi: Qu'est-ce qu'on peut faire? Le prochain dimanche j'ai pris ma trottinette et me suis promené un peu. C'était une trottinette à bois ("Steiff") avec deux roues compactes. Je suis retourné après une demie heure - mais les parents ont dormi encore. - Le prochain dimanche j'ai pris ma trottinette et fait une promenade d'une heure. Mais à mon arrivée à la maison mes parents ont dormi encore. Peu à peu j'ai grandi le cercle de mes promenades.

Un dimanche matin j'ai pris ma trottinette et suis allé dans notre rue. Après environ un kilomètre je suis arrivé à la périphérie de notre ville. J'ai monté un sentier empierré, traversé les voies du chemin de fer, continué dans la forêt, traversé une rue nationale, puis continué sur une rue secondaire le long au bord d'un petit lac, enfin monté sur une colline. À droite une auberge de jeunesse, à gauche un restaurant. J'ai connu ce restaurant, car de temps en temps nous nous sommes promenés ici pour manger un bon gâteau. Le restaurant a été 4 kilomètres loin de mon domicile. Après mon avis c'était encore trop tôt pour retourner. C'est pourquoi j'ai continué ce chemin sur une rue empierrée. Plus tard la rue a descendu, je suis arrivé à la périphérie du prochain village. Maintenant j'ai été 8 kilomètres loin de mon domicile.

Maintenant il a été le temps pour retourner. Mais je n'ai pas eu envie de prendre le même chemin pour le retour. Il a été difficile de conduire la trottinette sur la rue empierrée. C'est pourquoi j'ai décidé de prendre la rue nationale pour mon retour. C'était plus facile de conduire la trottinette sur l'asphalte de la rue. Il y avait seulement peu de circulation sur cette rue. De temps en temps une voiture a passé. Une fois j'ai vu un panier à salade. Les deux policiers m'ont vu, mais continué son voyage. Un quart d'heure plus tard le panier à salade m'a dépassé et arrêté devant moi. Un policier a quitté la voiture et est venus chez moi. Il a demandé mon nom, mon âge et mon adresse. Il a demandé si mes parents savaient que je suis allé si loin de mon domicile. Il m'a demandé si je n'ai pas connu la règle que les piétons doivent aller à gauche de la rue. "Non!" ai-je répondu, "Je ne suis pas un piéton, je conduis ma trottinette!" Le policier a ri et me prié d'entrer dans sa voiture. J'ai dû prendre place avec ma trottinette au fond de la voiture. La coccinelle a son moteur en arrière. J'ai entendu beaucoup de bruit derrière mon siège. Les policiers ont parlé l'un avec l'autre, mais je n'ai rien compris de leur conversation.

J'ai réfléchi: Quoi veulent-ils faire avec moi? Jeter moi dans le prison? Demander de moi une grande amende que je ne peux pas payer? Quoi voulaient dire mes parents de cela? Voulaient-ils réagir en colère? Voulaient-ils me battre? M'enfermer dans ma chambre? Me refuser le petit-déjeuner? J'ai eu beaucoup de faim ce matin! - Les policiers ont pris notre rue et arrêté le panier à salade directement devant notre maison. Nous avons sorti. Un policier a sonné à la porte. Mes parents ont ouvert la porte. Le policier a parlé aimablement avec mes parents, expliqué où ils m'ont découvert et prié de faire plus attention de moi à l'avenir. Puis les policiers sont partis. Quelle soulagement! Pas de prison! Pas d'amende! Mes parents n'ont pas réagi en colère. Ils m'ont seulement prié de réduire le cercle de mes promenades à l'avenir.

Grand-Père

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Et si on papotait un petit peu ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités