Paris privée de librairies allemandes

La rubrique littéraire d'AOX ! Donnez vos "Tips" et critiques sur les oeuvres et les auteurs germaniques

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5635
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar valdok » Mer 20 Mai 2015 09:34

Kissou33 a écrit:mais ce n'était pas une critique !!
il y en avait à Paris..

elles avaient disparu..

et puis une nouvelle ouvre...

je dis juste tant mieux pour les parisiens !!

et qui sait ?? si les parisiens la font vivre assez.. Peut-être fera-t-elle des petits en province ?


Et je l'espère et je soutiens!!! Cela voudrait dire qu'il y aurait un regain d'intéret pour la langue allemande. Le Décitre langues du Monde de Lyon avait un rayon bien achalendé, il n'y a pas si longtemps. J'avais même trouvé un livre d'Hardy Krüger, introuvable ailleurs. Et maintenant plus rien, sauf des méthodes d'apprentissage et les incontournables romans classiques :-( ...
A Marseille ils ont au moins la Librairie Internationale Maurel...
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 702
Inscription: Jeu 03 Fév 2011 10:45
Localisation: Paris

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar bico » Mer 20 Mai 2015 17:52

Pour ouvrir des librairies allemandes en dehors de Paris (Andergassen va me fustiger), c’est à mon avis sans espoir.
Déjà, j’espère que la nouvelle librairie allemande va tenir le coup et j’en fais la pub où je peux.
(Non, je n’ai pas d’intérêts dans cette entreprise).
Je vais une fois par en Allemagne et je visite des librairies. C’est pour moi Noël et anniversaire en même temps.
Quand j’explique (baratine) que suis Allemand mais qui vit en France qui a perdu un peu le contact avec l’actualité en Allemagne
et que je recherche des romans qui se déroulent dans la société allemande d’aujourd’hui,
je trouve toujours des personnes qui prennent le temps pour me conseiller, ce qui me manquait à Paris.
La dernière fois, à Baden-Baden, j’avais presque quitté la librairie avec 5 livres sous le bras quand la libraire m’a rattrapé pour me dire quelle a encore un livre qui pourrait m’intéresser.
Cela veut dire qu’elle a vraiment réfléchit à ma demande.
Résultat : je pars toujours avec des kilos de lettres quand je reviens en France.
Dans mon quartier à Paris qui n’est pas vraiment bling-bling, une librairie a organisé un rendez-vous avec la traductrice de la dernière version d’un roman de Fallada. Courageux !

Tout ça, pour dire que j’aime les libraires qui aiment ce qu'il font et qui ne ne sont pas seulement des vendeurs, malgré que je travaille avec le machin-truc.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20321
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar michelmau » Mer 20 Mai 2015 18:05

Il est certain qu'une librairie allemande qui s'installerait à Hénin-Liétard , Pont l'Abbé , Bergerac ou même Avignon ne tiendrait pas longtemps .
Tout ça, pour dire que j’aime les libraires qui aiment ce qu'il font et qui ne ne sont pas seulement des vendeurs

100 % d'accord avec toi sur ce point et pas seulement en ce qui concerne les librairies allemandes. Et pendant ce temps-là , monsieur Jeff Bezos , ce grand '"libertarian US" se fait des c...... en or. :twisted:
Petite citation sur ce monsieur qui en dit long ( la citation , pas le monsieur!) :mrgreen:
En mai 2014, Jeff Bezos est élu « pire patron au monde » à l’issue d’un sondage mené par la Confédération syndicale internationale, représentant 180 millions de travailleurs de 161 pays, lors de son troisième Congrès mondial.
( Citation wiki.)
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Sonka » Jeu 21 Mai 2015 13:11

Oui, il est clair que les librairies sont déjà en difficulté en général... Cependant, je me demande si ce ne sont pas les lieux impersonnels type Fnac qui souffrent le plus. Ma petite librairie rurale est très chouette, propose plein de choses originales (dont le conseil, en effet !) et est très appréciées. Et même en ville, j'ai vu ce genre de librairie très sympa à Lyon. Alors c'est sûr, ça doit pas être facile quand même, mais on peut imaginer justement que de petits libraires se démarquent avec une offre différente... Une librairie purement allemande, ça semble difficile en province, mais pourquoi pas une librairie franco-allemande, par exemple ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Sonka » Mer 21 Juin 2017 09:57

L'histoire semble malheureusement se répéter : après un peu plus de deux ans d'existence, la librairie allemande - deutsche Buchhandlung est en difficulté et recherche des mécènes pour assurer son avenir :
http://librairieallemande.com/rettung-d ... allemande/
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3412
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Mislep » Mer 21 Juin 2017 12:21

Les Parisiens n'achètent pas de livres allemands à cause des attentats et de l'état d'urgence... mouaich... :roll:


Si on organisait une collecte AOX ? :D
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20321
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar michelmau » Mer 21 Juin 2017 14:04

Allez , Jeff Bezos , un petit effort....Une librairie allemande à Paris , ça ne te fera pas beaucoup d'ombre , tu te rattraperas sur la vente de papier toilette ! :mrgreen: :vamp:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Sonka » Mer 21 Juin 2017 16:45

Oui, moi non plus je n'ai pas compris l'argumentaire, Mislep !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2688
Inscription: Lun 24 Juil 2006 15:41
Localisation: Montréal

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Dresden » Mar 27 Juin 2017 22:16

Mislep a écrit:Les Parisiens n'achètent pas de livres allemands à cause des attentats et de l'état d'urgence... mouaich... :roll:


"aufgrund der (...) schwierigen politischen und gesellschaftlichen Entwicklungen"
On est en guerre civile en France ou j'ai raté un épisode? :mrgreen:

Je pense aussi que des librairies du genre subissent de plein fouet la concurrence d'Amazon, notamment.
Je vis dans un pays francophone, et même malgré la proximité immédiate avec l'espace germanophone, je ne trouve que très peu de livres en allemand, la plupart étant des classiques ou des best-seller de qualité aléatoire (et à un prix exorbitant). Alors oui, si je veux acheter des livres en allemand, je n'ai guère le choix que de me servir en ligne...
Je veux voir quelle direction tu prends
Lorsqu'arrive la rue Saint-Laurent
Où s'échouent la plupart de tes rêves

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 702
Inscription: Jeu 03 Fév 2011 10:45
Localisation: Paris

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar bico » Mar 04 Juil 2017 13:44

Triste nouvelle
La librairie allemande a annoncé sa fermeture définitive pour le 14 juillet 2017.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Sonka » Mer 05 Juil 2017 22:49

Image
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

AllemagnOnaute
Messages: 30
Inscription: Mar 19 Avr 2016 14:04

Re: Paris privée de librairies allemandes

Messagepar Sisyphus Germanicus » Lun 28 Aoû 2017 23:12

:? J'arrive un peu après la bataille, ou disons "comme les carabiniers d'Offenbach" pour rester dans l'esprit franco-allemand, mais j'ai pas envie de bosser ce soir le sujet m'interpelle un peu... J'avais lu un article passionnant chépluzou il y a quelques temps, et puis quelques-uns ici savent que je suis un Bücherwum (échelles comprises).

Le secteur de la librairie est dans un goulot d'étranglement bien connu et qui concerne bien d'autres secteurs : dématérialisation, uberisation, disparition des intermédiaires. Et soyons honnêtes : nous y participons tous (qui n'a jamais commandé chez Amazon ?)... Comme à chaque "fragmentation" du marché (il y a eu l'épicerie il y a cinquante ans, les disquaires il y a vingt ans, les photographes peu après), seuls les extrêmes s'en sortent : le marché de masse d'un côté, le marché de niches de l'autre, mais à la fin seulement.

Valdok parlait de Lyon : en quinze ans, j'ai vu disparaître Privat-Bellecour, le Decitre langue, Virgin et la petite libraire de mon quartier, sans parler d'autres que je n'ai jamais connues. Le pire, ce sont les grosses librairies historiques des petites villes : Camponovo à Besançon est mort assassiné, Arthaud à Grenoble a failli y passer, et des dizaines d'autres.

Sonka a cité la FNAC, mais je crois que c'est un mauvais exemple : la FNAC a une tradition de polyvalence et de réactivité à la technologie. Ils ont pu se lancer dans d'autres secteurs, comme l'électro-ménager "de luxe". De même, Decitre a laissé tomber la presse comme une branche pourrie pour se lancer dans la papèterie "fantaisie" et investir dans marché naissant des liseuses. Mais un librairie de quartier, sauf à se lancer dans le bobo-conceptuel ("librairie-café-chat-bio"), il n'a aucune chance.

Mais je l'ai dit, nous y participons tous... Si l'on prend le marché des langues vivantes, quels sont les segments ? D'une part la masse du scolaire/parascolaire au sens large (dictionnaires, méthodes) ; d'autre part les besoins des spécialistes ; enfin le petit monde des germanophiles flâneurs. Le premier résiste, mais il est grignoté par l'offre en ligne, y compris gratuite - :wink: c'est pratique d'avoir wikipedia pour s'en servir de facto de dictionnaire hyperspécialisé plutôt que d'acheter quatorze dictionnaires spécialisés, et là je pense à quelqu'un en particulier - et donc y compris un forum comme celui-ci... Le deuxième, c'est moi : il y quinze ans, la libraire surspécialisée et trilingue était très contente de me mettre en relation avec la Salzburger Verlag für Sprachwissenschaftsgeschichtsschreibung (si, ce mot existe :lol: ), et moins de sept semaines après, j'avais mon livre :grin: ! Mais là, Amazon est vainqueur par KO, "je" n'accepte plus d'attendre, parce que derrière "je", il y a d'autres cadres (l'université par exemple) qui n'acceptent plus d'attendre parce que le monde en général n'accepte plus d'attendre.

Quant au troisième segment, certes il y aura toujours des gens qui aimeront bummeln (j'ai appris ce verbe en cinquième...) au milieu des couvertures ; mais ils n'atteignent pas la "masse critique"... Même "avant", la librairie était un secteur en déséquilibre, comme tous les secteurs culturels : dans la sous-préfecture de mon enfance, le propriétaire du cinéma d'art & d'essai était aussi celui du cinéma porno :vamp: : il finançait l'un par l'autre. Les "bouquins-du-fin-fond-du-catalogue-de-DTV" du Decitre langue "d'avant", comme le disait Valdok, ils ne pouvaient être là que parce que la maison vendait quarante Harraps et douze assimils dans la journée... Comme le Lexikon der Indogermanischen Verben qui a trôné cinq ans sur leurs rayons avant que JE décide de l'acheter après longtemps de contemplation (200 €...) :crazy: Aujourd'hui, au prix du m² urbain, aucun vendeur ne peut se permettre de conserver cinq ans un livre sur ses rayonnages, ni se consacrer - sauf à avoir vraiment une très très très grosse passion et y aller de sa propre poche - à des secteurs structurellement déficitaires.

Donc, c'est une niche et une toute petite niche, et à ce titre, très exposé aux vents. En ce sens, je comprends un peu mieux que vous le "aufgrund der schlimmen Ereignisse" : il n'y a pas eu de guerre civile certes ; mais si la fréquentation des lieux de culture a baissé de 5% pendant deux mois à Paris (et là encore, qui n'y a pas pensé en prenant le métro au moins une fois ?, cela correspond au taux de marge maximum du secteur : la goutte d'eau qui fait déborder le vase, ou le tonneau [i)auf Deutsch[/i]. Quant au "aufgrund (...) und der schwierigen politischen und gesellschaftlichen Entwicklungen in den letzten zwei Jahren in Frankreich", avec mon oeil éduc-nat un rien parano, j'y verrais volontiers tout ce qu'on a dit de la réforme du collège (ou d'une façon moins ponctuel, du net recul sur vingt ans de la culture allemande en France). Qui n'a eu un tonton à table pour vous dire : "alors c'est vrai qu'on va supprimer l'allemand ?" :evil: - ce qui est faux et excessif bien sûr, mais mon banquier est le même que mon tonton, ou l'inverse : quel banquier-tonton irait prêter les 50.000 € dont une mini-librairie superspécialisée dans une langue réputée minoritaire tenue par une personne et son chat a besoin pour franchir un mauvais cap ?

:mouaif: Schade...

Précédente
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Livres et auteurs allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités