Lycée Franco-Allemand - Buc

Discutons ensemble des relations entre nous et entre nos pays.

Modérateur: Modérateurs

Elève AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 8
Inscription: Sam 11 Nov 2006 17:14
Localisation: Yvelines (78)

Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Karl1263 » Mer 07 Mar 2007 19:13

Bonsoir à tous ! :grin:

Je voudrais savoir si sur le forum il y a des personnes qui ont été au Lycée Franco-Allemand de buc, ou qui y sont... ou qui veulent y aller ?

J'aimerais tant réussir le concours...
Aujourd'hui je me suis rendu aux portes ouvertes et ma motivation a encore augmenté ! ^^

Cependant, j'ignore si des personnes connaissent bien le lycée ici ?!

Bonne soirée :wink:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1040
Inscription: Ven 20 Jan 2006 00:44
Localisation: Angoulême - Charente

Messagepar Foojtee » Ven 16 Mar 2007 22:58

Je ne connais pas ce lycée, mais pour ceux (comme moi) que ça intéresse, voici quelques liens:

Lycée - Collège franco-allemand de Buc
article sur wikipédia

AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30
Inscription: Dim 22 Avr 2007 18:46
Localisation: deuxième étoileà droite, et tout droit jusqu'au matin*

Messagepar zOnzOn » Sam 07 Juil 2007 23:50

je voulais y aller mais j'ai hésité... pis en fin de compte j'ai pas fait le concours. ^^
mais je regrette rien car une élève de ma classe l'a fait, et avec son 18 de moyenne en allemand [donc a peu près wie ich], elle a pas été reçue ! pis il faut savoir que la plupart des élèves fréquente l'établissement depuis la sixième, sont déjà bilingue, ou alors ils sont tout simplement... allemands :roll:
je trouve ça bien dommâge car énormément de personnes ont les capacités, mais malheureuseent la sélection est très [voire trop] stricte...
J'écrirai leur nom dans la poussière du temps.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6654
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Messagepar ElieDeLeuze » Dim 08 Juil 2007 11:18

C'est allucinant, la troisieme langue obligatoire en serie litteraire est l'espagnol, et il n'y a aucun choix de langues. :eek:
On n'a donc pas le droit d'etre francoallemand et d'apprendre le neerlandais, l'italien, le chinois ou le russe. Finalement, je prefere encore le lycee francais classique, qui donne au moins des derogations pour un autre lycee si le celui de sa zone n'enseigne pas la langue desiree.

Promouvoir l'allemand, c'est bien, mais si c'est pour remplacer un diktat par un autre, personne n'y gagne rien. :roll:
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Dim 08 Juil 2007 12:14

Ah oui, effectivement, c'est franchement pas terrible ça... :evil:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Amiral AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 290
Inscription: Ven 04 Aoû 2006 19:41
Localisation: Berlin

Messagepar mitternacht » Lun 09 Juil 2007 16:54

Foojtee a écrit:Je ne connais pas ce lycée, mais pour ceux (comme moi) que ça intéresse, voici quelques liens:

Lycée - Collège franco-allemand de Buc
article sur wikipédia


merci beaucoup pour le lien; c'est très intéressant je ne connais pas cet établissement, j'aurais adoré y être inscrite... à l'époque je m'étais informée sur un établissement international dans le nord de Paris... ça fesait très loin pour moi, j'étais déja en 2nde et ils n'acceptaient les "ptits nouveaux" qu'à partir de la 2nde justement, du coup il aurait fallu redoubler exprêt.... donc on avait abandonné l'idée !
C'est dommage, car je pense qu'un établissement comme celui-ci ou comme celui de BUC m'aurait fait un bien fou et m'aurait totalement convenu.... contrairement aux "établissements de banlieue" dans lesquels j'étais (en particulier un certain lycée, car le collège j'en garde de bons souvenirs), où -DESOLEE mais c'est un fait!!- les ptits camarades sont des ignorants et débiles profonds concernant l'Allemagne, sa culture et son peuple et limite t'harcèlent parceque tu es d'origine allemande ou affirmes aimer l'Allemagne.... !
Bref, moi j'adhère complètement aux établissements comme celui de BUC (présentation de l'établissement sur leur site passionnante!), même si certains pourraient juger que ça crée des ghettos comme par exemple les établissements pour juifs ! ça peut faire du bien au contraire, je trouve, de se retrouver entre "semblables".
Je ne suis pas spécialement sensible, susceptible etc .. mais c'est vrai qu'au bout d'un moment c'est super fatiguant de devoir toujours se justifier par rapport à ses origines et ses sentiments !

Karl1263 a écrit:J'aimerais tant réussir le concours...
Aujourd'hui je me suis rendu aux portes ouvertes et ma motivation a encore augmenté !


Karl1263, je te souhaite vraiment ALLES GUTE ich drück Dir die Daumen !! si c'est vraiment ce que tu veux, n'hésite pas une seconde, fonce, et tu trouveras le bonheur au bout du chemin ! :lol:
Plus sérieusement, j'espère que tu nous tiendras au courant de la suite !
bis bald ! :wink:
Ick bin och 'n Bärliner!!

Chef AllemagnOnaute
Messages: 181
Inscription: Mer 21 Juil 2010 14:14

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Doudou » Ven 23 Juil 2010 23:06

En regardant par hasard le site du Lycée de Buc aujourd'hui, j'ai eu la surprise de voir que le nombre de bacheliers est passé de 92 élèves en 2009 à seulement 65 cette année.

Je n'arrive pas à trouver une explication logique à cette baisse d'autant plus que les résultats du lycée restent toujours excellents et les sortants de Buc s'engagent quasiment tous dans des filières sélectives avec succès.

Est-ce l'ouverture de la section internationale anglaise au sein de Buc - quelle idée de faire entrer un loup dans la bergerie ! - qui fait fuir les candidats ? Est-ce la concurrence avec les Abibac ? Dans tous les cas, je trouve cela un peu étrange.

Amiral AllemagnOmaXien
Messages: 235
Inscription: Dim 26 Avr 2009 14:54

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Münsterspatz » Sam 24 Juil 2010 15:40

Doudou a écrit:En regardant par hasard le site du Lycée de Buc aujourd'hui, j'ai eu la surprise de voir que le nombre de bacheliers est passé de 92 élèves en 2009 à seulement 65 cette année.

Je n'arrive pas à trouver une explication logique à cette baisse d'autant plus que les résultats du lycée restent toujours excellents et les sortants de Buc s'engagent quasiment tous dans des filières sélectives avec succès.

Est-ce l'ouverture de la section internationale anglaise au sein de Buc - quelle idée de faire entrer un loup dans la bergerie ! - qui fait fuir les candidats ? Est-ce la concurrence avec les Abibac ? Dans tous les cas, je trouve cela un peu étrange.


C'est peut-être tout simplement que la barre du concours est bien trop haute.....

Pour les frontaliers du sud intéresssés, il y a le lycée franco-allemand de Freiburg également :D . Pour les bi-nationaux bilingues, il me semble qu'il n'y ait pas de concours d'entrée.Il y a également une maternelle et une école primaire franco-allemande.

Elève AllemagnOnaute
Messages: 1
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 12:01

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar slygo » Lun 23 Aoû 2010 12:55

J'ai été scolarisée il y a quelques temps au lfa de buc durant tout le lycée, et je tenais à apporter qqs précisions.....
La plupart des élèves ne sont pas du tout bilingues, seuls les élèves en section allemande ou encore ceux qui ont au moins un parent germanophone le sont vraiment. En revanche, je ne nie pas que le niveau en allemand n'est pas le même (qu'ailleurs) : en effet, vous y étudiez des oeuvres littéraires allemandes et non des tableaux de déclinaison pour faire des exercices à trou ensuite.
D'autre part, la baisse du nombre de bacheliers en 2010 s'explique, à mon sens, par un grand nombre d'élèves partis volontairement ou involontairement en fin d'année scolaire. Le système lfa de buc est très spécifique, pour être sûr d'avoir un taux de réussite de 100% au bac (ce qui est profondément débile), il existe une condition de passage à la classe supérieure : grosso modo, ne pas avoir plus d'une moyenne de l'année insuffisante. Si vous avez deux moyennes en dessous de la moyenne, on vous dit "vous pouvez passer, mais dans un autre lycée, si vous restez, vous redoublez". Sachant que (Oh-mon-dieu) vous n"avez pas le droit de redoubler deux fois au lfa. J'ai vu pas mal de mes amis partir parce qu'ils se sont retrouvés dans cette situation.
Bref, la sélectivité et le niveau relevé des cours et contrôles ont l'air d'être bien spécifiques à buc : en effet les zentils zélèves de buc vous diront avec un grand sourire que ceux de sarrebruck et de fribourg sont de vrais branleurs et "qu'ils ont pas du tout le niveau par rapport à eux". Voilà, ce n'est pas le cas de tous les élèves mais c'est le sentiment général. Ils vivent dans une bulle pendant 7 ou pr les allemands 10 ans.
Enfin, je ne cherche pas à faire de la contre-pub, si vous recherchez un enseignement de qualité et si vous voulez faire une grande école, courez tenter le concours, et si vous êtes accepté, vous aurez un avant-goût de la prépa.

........ Et vive l'allemagne ! (sic)

Elève AllemagnOnaute
Messages: 1
Inscription: Lun 09 Mai 2011 20:23

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Grizzly » Lun 09 Mai 2011 20:46

Bonjour,

pour mon premier message sur le forum, quelques mots sur mon lycée! :D

1.
La plupart des élèves ne sont pas du tout bilingues, seuls les élèves en section allemande ou encore ceux qui ont au moins un parent germanophone le sont vraiment. En revanche, je ne nie pas que le niveau en allemand n'est pas le même (qu'ailleurs) : en effet, vous y étudiez des oeuvres littéraires allemandes et non des tableaux de déclinaison pour faire des exercices à trou ensuite.


Je confirme ce que dit slygo: le bilinguisme est exceptionnel. En revanche, le niveau est élevé (pas qu'en allemand; c'est un ensemble auquel on se fait petit à petit...)

2.
"vous pouvez passer, mais dans un autre lycée, si vous restez, vous redoublez"


En effet; mais cette règle n'est pas appliquée de manière rigide. Le conseil de classe se montre parfois compréhensif envers les "passages à vide" (pas envers les relâchements dans le travail :gun: ).

3. En ce qui concerne les relations avec les autres lycées... Comment parler de quelque chose qui n'existe qu'à peine? En effet, passé les échanges de 5°, il ne reste que les concerts de l'orchestre des trois lycées pour que les élèves se voient: cela ne concerne donc que quelques uns pour une courte période. Donc les a priori existent, mais ils procèdent du principe très simple que "c'est nous les meilleurs", qui ne cherche pas à être confirmé^^.

4. J'ai cru lire "sélection trop stricte"? Délirai-je? Oui c'est sélectif, mais les concours sont fait pour, non? Je peux vous assurer que le fait d'avoir réussi ce concours est une précieuse aide psychologique quand les résultats ne suivent pas pendant une période donnée. Et puis, il participe à l'esprit de corps du lycée, et n'est certainement pas pour rien dans la place obtenue par ledit au classement des lycées!

5. J'ai aussi lu: "avant goût de prépa" (peut-être pas sur cette page en revanche :) ). Bon, peut-être, je n'en sais rien. OUI c'est dur, voire très dur. OUI les nuits ont courtes. OUI vacances est souvent un abus de langage... Mais NON, ce n'est pas le bagne! L'ambiance y est excellente, l'encadrement s'intéresse vraiment aux élèves... travailler n'y est pas toujours un plaisir mais on s'en approche quand même... :fr: :alld:

VIVE LE LFA BUC!

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15486
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Kissou33 » Mar 10 Mai 2011 08:56

merci pour ton témoignage Grizzly.....
ce qui serait bien.. c'est que ton deuxième message soit pour la partie "je me présente" ;) ;)
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Elève AllemagnOnaute
Messages: 1
Inscription: Ven 29 Juil 2011 04:20

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar Lauuwe » Ven 29 Juil 2011 05:22

Bonjour tout le monde, je voulais moi aussi partager un peu sur ce sujet, mon avis est suceptible de vous interresser étant donné que je suis rentrée seconde au LFA.

"sélection trop stricte"


Pour ce qui concerne les dernières années et le concours de rentrée en seconde, je n'en suis pas si sûre. J'étais certes une très bonne élève au collège, mais l'allemand était ma seconde langue et le prof que j'avais eu pendant deux ans n'était vraiment pas au niveau. Pour vous dire, il a tout juste était foutu de nous apprendre 5 verbes irréguliers par semaine, que l'on apprenait 10 minutes avant le cours. Donc voilà, avec un niveau pas extraordinaire du tout en allemand (je ne connaissais même pas du tout mes déclinaisons) j'ai réussi le concours. Et je n'étais pas la seule puisque certains élèves de ma classe de seconde, eux aussi nouveaux, n'étaient pas bien meilleurs que moi. Donc voilà, c'est sûr qu'il faut être à l'origine un bon élève (et pas que en allemand) et avoir de la motivation pour rentrer au LFA, mais c'est loin d'être innaccessible.

Après c'est clair, j'ai pas mal galéré en début d'année je m'en souviens, comme beaucoup d'autres, et même les "anciens" galèraient. Mais comme déjà dit précédement, le niveau et les méthodes d'enseignement de l'allemand sont vraiment excellents ! On remarque des progrès extraordinaires au bout de quelques mois à peine. En rentrant en première, je pouvais lire des livres de littérature en allemand (certes parfois aidée d'un dictionnaire, mais plutôt aisément dans l'ensemble), je parlais d'une façon beaucoup plus fluide, spontanée et correcte et n'avais aucune difficulté à communiquer en Allemagne, je pouvais rédiger des essais, ...etc En gros, si on y met du sien, le retard sur les élèves au LFA depuis la 6ème peut être comblé (bien sûr je ne parle pas des bilingues ! :-P )

Pour le niveau d'ensemble des autres matières, comme l'a dit Grizzly, il est clair qu'il est lui aussi plus élevé que dans le système national. Notamment pour ce qui est des matières scientifiques (physique-chimie). Il faut s'accrocher, ce n'est pas toujours facile pour le moral, mais quand on réussi son année de seconde en étant "nouveau", c'est vraiment très gratifiant !


Pour ce qui est de l'ambiance du lycée, et comment on peut s'y sentir, il me semble évident que cela peut être très différent selon les personnes. Mais il faut savoir que les élèves entrant en seconde sont très attendus et dans l'ensemble très bien accueillis, aussi bien par les profs, que par les élèves, qui, peu nombreux et au bout de 4 ou 5 années voire plus, se connaissent tous, et sont ravis de voir arriver de nouvelles têtes. Après c'est sûr qu'entre certains il peut y avoir un vrai décalage, mais tout le monde s'entend plutôt bien et l'ambiance générale est vraiment très bonne. Et pour ma part, j'y ai fait de très belles rencontres ! :wink:

Donc voilà, le LFA c'est peut être un peu particulier, mais il y fait très bon vivre ! :)

Elève AllemagnOnaute
Messages: 6
Inscription: Sam 14 Jan 2012 16:26

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar AM-LFA » Mar 24 Jan 2012 14:33

Bonjour à tous,

Ancienne élève du LFA de Buc, je me retrouve bien dans les descriptions sur le niveau et l'ambiance du lycée, mais je tiens à apporter une dernière précision sur le travail à fournir :
la quantité de travail est certes grande, mais les professeurs demandent beaucoup de travaux en groupe et insistent sur l'importance de s'entraider dans les devoirs. De ce fait, les efforts à fournir sont grands mais réalisables. L'encadrement est tel que tout effort est payant. Quant aux élèves qui s'avèrent ne pas pouvoir suivre le rythme, ils ne sont pas "débarqués" du lycée comme des malpropres, les professeurs leur cherche un bon établissement national où poursuivre leurs études, comme au lycée Hoche de Versailles.
De plus, le niveau (entre autres scientifique) atteint en fin de terminale est plus haut que dans le niveau national. Ainsi, les élèves qui vont en prépa ensuite partent avec une longueur d'avance bien pratique pour supporter le début d'année. Les bases pour les études supérieures sont solides, et l'on a déjà été habitué à travailler efficacement. Que du positif pour la suite.

En tout cas, je souhaite bon courage à ceux qui veulent tenter le concours, et une jolie expérience à ceux qui intégreront le lycée.

Elève AllemagnOnaute
Messages: 1
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:43

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar der-kleine-prinz » Ven 30 Mar 2012 21:47

Bonjour, je me permets de me joindre à ce débat, étant arrivée cette année en Seconde au LFA. En lisant les messages, je constate que certaines postions sont trop peu nuancées, qu'elles soient positives ou non. Le LFA est un lycée élitiste, cela est vrai, bien qu'il ne se définisse pas en tant que tel, et je confirme que la charge de travail est importante, voire très importante. Cependant, le niveau d'enseignement est tel qu'à terme, on développe un champ large de compétences, dès lors que l'on fait preuve d'investissement. Car, il est un des clichés qui réside toujours, du fait que le LFA rafle des prix au Concours Général, selon lequel tout élève scolarisé au LFA est excellent. FAUX! : Certes les élèves sont admis sur dossiers et concours, mais la plupart d'entre eux sont admis en CM2 et 6ème, et ne sont plus forcément aussi bons une fois en Seconde. Il y a des règles de passages strictes, il est vrai, mais le clientélisme est fortement d'usage au LFA, et pour cette raison un certain nombre d'élèves n'a aucunement sa place au LFA. Il y a ensuite tous ces élèves moyens qui fournissent le minimum. En somme l'excellence est représentée par à peine 8% de l'effectif de Seconde,Première, Terminale, étant le pourcentage maximal de présentables au Concours Général.

Lorsque l'on évoque le LFA, on pense souvent à l'excellence de l'enseignement dispensé et à l'esprit biculturel. Mais j'ai surtout le sentiment que ce n'est qu'un concept: la plupart des Allemand(e)s se retranche souvent, dans le sens où ils ne parlent quasiment qu'en allemand, malgré la présence de Français non germanophones. On peut souvent envisager la solution suivante: Les Français peuvent essayer de communiquer en allemand avec les élèves de la section allemandes, seulement dans les faits, cela ne se passe jamais ainsi. L'ambiance n'est des meilleures seulement pour ceux qui sont dans l'esprit du LFA qui n'est pas seulement celui d'une biculturalité, mais aussi d'un certain privilège. Qu'on se le dise, l'ensemble des élèves scolarisés au LFA, dans les filières L/ES tout particulièrement, sont issus de classes privilégiées, aussi bien au niveau financier que culturel. Les élèves peu habitués à un afflux d'élèves issus de classe sociale élevée et voulant intégrer les filières ES/L, peu mélangées socialement, s'abstenir. Car, le manque d'égalité des chances se ressent d'autant plus dans ces filières-là (pas immergé dans un milieu biculturel, pas autant les moyens de faire des séjours à l'étranger que d'autres pour améliorer la pratique des langues; la seule possibilité est sinon de faire des échanges par le biais du lycée, alors que cela n'est pas toujours possible), et l'hypocrisie est d'usage, ce qui peut, à terme, être lassant, surtout dans une classe à faible effectif (12 en L, une petite vingtaine en ES), dans laquelle les élèves sont les mêmes durant 3 ans. Par ailleurs, il ne faut pas s'étonner que certains élèves, heureusement pas tous, appliquent des critères de sélection pour adresser poliment la parole à quelqu'un, basés sur l'argent, la "classe", et l'addiction à la cigarette (20% des Secondes qui fume, soit 1/5).
Pour ceux qui souhaitent intégrer le LFA en SMP(sciences, maths, physique) ou SBC (sciences, biologie, chimie), je ne peux que vous le recommander, dès lors que vous avez de réelles capacités. Le niveau est très élevé en maths et en physique, il faut beaucoup s'accrocher au début, mais cela offre une véritable longueur d'avance, et l'ambiance y est bonne. Les classes sont plus mélangées socialement, et les élèves plus simples.

J'ai parlé de clientélisme au début de mon message: en effet, il peut arriver que des élèves soient fils de profs du LFA, ou de politiciens, et leurs parents entretiennent de bonnes relations avec la/le Proviseur(e). L'égalité des chances peut être faussée, mais personne n'ira le mentionner, étant donné une certaine hypocrisie ambiante. Certain(e)s élèves ne se voient pas imposer de limites face à leur attitude, du fait de leurs bonnes notes, mais il faut l'accepter, car cela ne changera pas: il y a un côté "fabrique de cerveaux" au LFA, qui veut que l'on n'exclura ,ô grand jamais, les bons éléments malgré la gravité des actes commis (insulte à l'encontre des professeurs, attitude odieuse avec les autres élèves). Le LFA est une sorte de microcosme, où il y a à l'évidence des injustices, desquelles il faut s'accommoder, si l'on tient à poursuivre tout le reste de sa scolarité au LFA.

Je tiens à rappeler, que le LFA est un endroit vraiment idéal pour apprendre l'allemand aussi largement que possible, les progrès se font réellement sentir à force de travail, même s'il y a également des sections ABIBAC dans plusieurs villes de France qui permettent la contraction d'un double-baccalauréat ainsi que la poursuite d'études en Allemagne comme en France. On a souvent tendance, du moins au LFA, à bâtir le mythe du LFA qui serait l'exception française, face auquel les établissements du "système national" ne vaudraient rien.

A travers mon message, je n'entends évidemment pas "entacher" la réputation du LFA ni provoquer quelque polémique que ce soit, mais simplement dans donner une vision plus lucide, réaliste, et enfin moins hypocrite des bons côtés comme des mauvais du LFA.
Dernière édition par der-kleine-prinz le Ven 30 Mar 2012 22:41, édité 2 fois.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: Lycée Franco-Allemand - Buc

Messagepar fifititi » Ven 30 Mar 2012 22:12

Oui, en effet, je suis quelque peut étonné par ton discours mais on sent que c'est du vécut et je ne souhaite pas polémiquer avec toi d'autant plus que le milieu que tu décries m'est parfaitement étranger.

Cela nous change du discours quelque peut hypocrite de nos hommes politiques sur la prétendue égalité des chances, mixité sociale et autres discours lénifiants alors que la reproduction de l'élite se fait toujours de la même manière puisque tu viens de l'écrire ici avec une sincérité qui fait que je te crois volontiers.

Une phrase quand même dans ton message m'a encore plus étonné que les autres c'est quand tu écris que l'un des facteurs de marqueur sociale (et la possibilité de s'adresser ou non la parole) proviendrait de l'addiction à la cigarette.

En effet, à ma connaissance il n'existe pas de cancer du poumon pour "riches" et de cancer du poumon pour "pauvres".

Mais tu parles sans doute de la marque de la cigarette. Il doit sans doute exister (bien que je ne sois pas fumeur) des marques réservées aux riches et d'autres aux basse couches sociales.

Merci pour ton témoignage édifiant s'il en est. :wink:
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Suivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Les Français et les Allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités