Le fils de Saul

Sorties, commentaires, avis sur le 7e art germanique

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3296
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Le fils de Saul

Messagepar Mislep » Mer 06 Avr 2016 15:49

"Le fils de Saul", en allemand "Son of Saul" ( :roll:), n'est pas un film allemand mais un film hongrois du réalisateur László Nemes. Je me permets de le traiter dans la rubrique "film allemand" car l'allemand et le yiddish sont très présents dans ce film qui de plus a un lien avec l'Histoire de l'Allemagne (et de toute l'Europe) car il se passe dans un camp de concentration. "Encore un film sur la Shoah ?!" pourra-t-on penser. Peut-être, mais un film particulier.

L'histoire: Saul est prisonnier à Auschwitz, il travaille dans les Sonderkommandos à l'automne 44. Les Sonderkommandos sont constitués de prisonniers juifs choisis pour leur bonne condition physique et chargés de mettre en oeuvre l'extermination des autres prisonniers dans les chambres à gaz: les accueillir et les guider vers les chambres à gaz, les aider à se déshabiller, les conduire à la "douche", trier leurs effets personnels et quand l'affaire est faite, dégager les cadavres et nettoyer la chambre à gaz pour les suivants. Et recommencer. Pour éviter qu'ils ne parlent, ces Sonderkommandos vivent isolés du reste du camp et sont régulièrement éliminés et remplacés par d'autres prisonniers.
Un jour, alors que les portes de la chambre à gaz s'ouvrent, on découvre un jeune garçon qui a survécu, mal en point. Il est sorti du tas de cadavres mais achevé peu après à la main par un "médecin" nazi. Saul prend cet enfant en pitié et décide de tout faire pour trouver un rabbin qui organisera un enterrement digne de ce nom. Il va alors s'engager dans des affaires louches qui se trament au sein des Sonderkommandos pour pouvoir sortir de son isolement et trouver un rabbin dans le camp.

La particularité de ce film réside dans le fait qu'il est tourné en grande partie en gros plans sur le personnage principal. Pendant tout le film, on voit essentiellement son visage ou l'arrière de sa tête. L'environnement concentrationnaire devient secondaire, on le voit à peine, on le devine, flou, lointain aux bords de l'image. Le personnage est concentré sur sa quête et semble insensible (insensibilisé?) aux horreurs qui se passent autour de lui (il s'adonne d'ailleurs à sa besogne sans états d'âme.) et le spectateur est amené à faire abstraction des autres événements du camp, événements qui sont pourtant bien présents, bruyants en fonds sonore (le film n'a pratiquement pas de musique): coups de feu, bruits des flammes, cris, prisonniers qui tapent sur la porte pour sortir de la chambre à gaz, bruits des pelletés, des travaux et des machines etc.
C'est un film oppressant, fort et intense. D'une intensité qui va crescendo à mesure que les événements viennent bouleverser le quotidien tranquille et bien rodé du système d'extermination.

Le film a remporté le Grand Prix du Jury à Cannes ainsi que les Golden Globe et l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

La Bande-annonce
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Mer 06 Avr 2016 23:27

Merci pour cette présentation Mislep... Cependant je me demande si tous ces films retraçant cette époque effroyable au lieu de documentaires historiques ne serviraient -ils pas bien involontairement cette inquiétante augmentation des théories négationnistes :?: :?: :?: Un raccourci du genre, tout cela, c'est du cinéma :-(
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Le fils de Saul

Messagepar Kissou33 » Jeu 07 Avr 2016 08:32

l'as-tu vu Mislep ??? ou bien est-ce un résumé que tu as trouvé quelque part ?
j'ai vu les bandes-annonces françaises, et j'étais tentée aussi... (sauf qu'actuellement, je vais éviter
les sujets du genre.... ).

@valdok : mais qui irait voir des documentaires historiques ??? j'avais vu une partie de la Shoah de Claude Lanzmann en 3ème... Ma nièce ne l'a pas vu.. parce que "les images ne sont pas belles à voir"..... :eek: ben voyons...

alors peut-être qu'un film... (un film c'est un film.. c'est pas des images réelles... tu me suis ??)..

Ceci dit.. je ne pense pas que ce film s'adresse à la nouvelle génération... qui de toute façon n'en a plus rien à f..tre des histoires
de camps de concentration.. C'est dramatique à écrire... mais c'est comme ça...
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Jeu 07 Avr 2016 10:12

Alors j'attendrai ton ressenti Kissou pour décider d'aller voir le film, il me semble que ta sensibilité est assez proche de la mienne à ce sujet.
J'avais profité d'un voyage en Allemagne pour m'acheter le DVD du film sur Johann Georg Elser car je n'avais pas osé le voir en salle... Et au bout de 10 minutes, j'ai dû couper le film, les scènes de tortures étaient insupportables....
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Le fils de Saul

Messagepar michelmau » Jeu 07 Avr 2016 10:33

La bande annonce m'a assez impressionné ; en effet , tous ces visages , filmés de près , racontent , pour peu qu'on ait un peu d'imagination , une histoire de toutes les souffrances endurées et peuvent susciter une forme d'empathie et aider à comprendre concrétement ce que ces gens ont du endurer.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: Le fils de Saul

Messagepar Kissou33 » Jeu 07 Avr 2016 11:06

valdok a écrit:Alors j'attendrai ton ressenti Kissou pour décider d'aller voir le film, il me semble que ta sensibilité est assez proche de la mienne à ce sujet.
J'avais profité d'un voyage en Allemagne pour m'acheter le DVD du film sur Johann Georg Elser car je n'avais pas osé le voir en salle... Et au bout de 10 minutes, j'ai dû couper le film, les scènes de tortures étaient insupportables....



Fort probable que je n'aille pas le voir Valdok...

j'attendrai peut-être le DVD....

mon humeur actuelle fait qu'il vaut mieux que j'évite ce genre de sujet...... c'est pas le bon moment..
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Jeu 07 Avr 2016 12:36

Point de vue film sur la Shoah, tu vas bientôt avoir sur les écrans français Fritz Bauer un héros allemand.
Pour ceux qui connaîtrait pas ce personnage, voici les liens AoX:
https://www.allemagne-au-max.com/forum/le-labyrinthe-du-silence-sortie-fin-avril-2015-vt14290.html

https://www.allemagne-au-max.com/forum/francfort-chaire-d-enseignement-de-l-holocauste-vt14560.html

Mais bon, mieux vaut ouvrir un fil sur ce sujet.

Et concernant le fils de Saul j'aurais dû plutôt dire qu'à chaque fois qu'il y a une fiction sur cette époque, il faudrait qu'elle soit précédée par un documentaire historique témoignant de la réalité.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10103
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Le fils de Saul

Messagepar Andergassen » Jeu 07 Avr 2016 12:59

C'est quoi un documentaire historique "qui témoigne de la réalité" ? Alors là oui, on peut être à juste titre négationniste, si on s'engage dans ces dérives ! :twisted:
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht.
Ott, ahol zúg az a négy folyó

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Jeu 07 Avr 2016 13:30

Andergassen a écrit:C'est quoi un documentaire historique "qui témoigne de la réalité" ? Alors là oui, on peut être à juste titre négationniste, si on s'engage dans ces dérives ! :twisted:

Et Nacht und Nebel tu appelles ça comment :eek: :eek: :eek: :eek:.... J'ai vu cela, j'avais 11 ans et ma propre grand-mère a connu les camps de concentration...
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Le fils de Saul

Messagepar michelmau » Jeu 07 Avr 2016 13:41

Andergassen a écrit:C'est quoi un documentaire historique "qui témoigne de la réalité" ? Alors là oui, on peut être à juste titre négationniste, si on s'engage dans ces dérives ! :twisted:

Excuse-moi , Andergassen , je suis sûrement con , mais je ne comprends pas du tout ton raisonnement. :shock:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10103
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Le fils de Saul

Messagepar Andergassen » Jeu 07 Avr 2016 15:00

C'est justement à ce film "Nuit et brouillard" que j'ai vu aussi étant enfant que je faisais allusion. Or, un documentaire, et surtout en l'occurrence un documentaire mêlant en contre-point un documentaire proprement dit avec des extraits d'actualités d'époque reflète toujours une certaine ligne dont l'impartialité et la véracité peuvent être mises en cause.
Je revoyais dernièrement sur Internet les actualités hongroises retraçant l'épopée de la reconquête entre 1938 et 1941. On voit partout l'armée royale accueillie en libérateurs. Mais quid des armées et des populations tchécoslovaques, roumaines et yougoslaves ? La raison du plus fort est toujours la meilleure, et c'est ce qui rend suspect d'injustice tout documentaire, même si ses intentions sont nobles.
J'ai réagi à chaud par le mot "dérives", ce "trop bien faire en enfonçant le clou" qui apporte de l'eau au moulin des négationnistes.
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht.
Ott, ahol zúg az a négy folyó

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18178
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Le fils de Saul

Messagepar michelmau » Jeu 07 Avr 2016 15:14

un documentaire proprement dit avec des extraits d'actualités d'époque reflète toujours une certaine ligne dont l'impartialité et la véracité peuvent être mises en cause.

La raison du plus fort est toujours la meilleure, et c'est ce qui rend suspect d'injustice tout documentaire, même si ses intentions sont nobles.

:shock:

Bon , tu me confirmes dans mon opinion sur moi-même ; je suis con ( mais j'assume) et je n'ai jamais rien compris à rien :evil:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Jeu 07 Avr 2016 15:56

Andergassen a écrit:C'est justement à ce film "Nuit et brouillard" que j'ai vu aussi étant enfant que je faisais allusion. Or, un documentaire, et surtout en l'occurrence un documentaire mêlant en contre-point un documentaire proprement dit avec des extraits d'actualités d'époque reflète toujours une certaine ligne dont l'impartialité et la véracité peuvent être mises en cause.
Je revoyais dernièrement sur Internet les actualités hongroises retraçant l'épopée de la reconquête entre 1938 et 1941. On voit partout l'armée royale accueillie en libérateurs. Mais quid des armées et des populations tchécoslovaques, roumaines et yougoslaves ? La raison du plus fort est toujours la meilleure, et c'est ce qui rend suspect d'injustice tout documentaire, même si ses intentions sont nobles.
J'ai réagi à chaud par le mot "dérives", ce "trop bien faire en enfonçant le clou" qui apporte de l'eau au moulin des négationnistes.


Désolée Andergassen, je ne te suis pas tout sur ce plan là et ton raisonnement sur quoi le bases-tu??? ..... Ce n'est pas du trop bien faire que de montrer la réalité.

J'aime la démarche de certains cinéastes qui associe systématiquement ces films avec des documents d'actualités de l'époque... J'ai cité Nacht und Nebel parce que ce film m'a marquée en tant que toute petite collégienne apprenant l'allemand de 11 ans , et justement parce que le terrible vécu de de cette époque je l'ai par le fait que ma grand-mère (non juive) y ait survécu....A l'époque le tatouage n'était pas tant à la mode surtout chez les femmes de 60 ans :bad: :bad: , et son tatouage, comme son horrible maigreur même plusieurs mois après sa sortie je l'ai sur des photos (il ne fallait pas trop donner à manger aux rescupés sous peine de les étouffer, mais les habituer très progressivement à la nourriture)


Je salue de plus l'excellent travail du centre de documentation sur le nazisme de Munich.... Contrairement à mon fils je n'ai jamais visité Auschwitz mais pour mes deux enfants, aucune thèse négationniste n'est pensable... Et aussi curieux que cela puisse paraître mes deux enfants adultes préfèrent les témoignages et les films historiques aux productions cinématographiques.... Même Anne Franck, ma fille a préféré lire le livre grâce à ses bons profs :respect:, en fait l'histoire d'une ado allemande d'un milieu bourgeois (qui ne savait pas que la religion de sa famille deviendrait une tragédie) !!!!! Et j'ai pas mis au monde des Extraterrestres, enfin à moins que mon époux le soit ?

Les films pourquoi pas, et je ne doute pas que celui-ci comme tant d'autres soient bien faits et émouvants (après, je doute que j'ai envi de le voir pour l'instant), mais la réalité c'est mieux, d'autant plus qu'il est facile pour des personnes averties de voir l'authenticité d'un film touné à cette époque..............(pas de recomposition informatique à l'époque, hein ??)
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10103
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Le fils de Saul

Messagepar Andergassen » Jeu 07 Avr 2016 19:39

Non, ce qui m'a énervé, c'est que tu veuilles accompagner une film de fiction sur les camps de concentration d'un documentaire historique. C'est ça que j'appelle "trop bien faire". Les néo-nazis dans l'ex-RDA, ils ne sont pas apparus par l'opération du Saint-Esprit. Ils existaient bien avant, c'était l'anti-anti-fascisme, en réaction à un anti-fascisme dogmatique omniprésent et rabâché à n'en plus pouvoir. Des idiots utiles, qui pouvaient à l'occasion faire le coup de poing contre les punks et les Verts émergents. On faisait en sorte qu'ils ne soient pas trop voyants, du moins à Berlin, où ils étaient vraiment anecdotiques. Dans la province, c'était autre chose...
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht.
Ott, ahol zúg az a négy folyó

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Le fils de Saul

Messagepar valdok » Jeu 07 Avr 2016 20:40

Je ne pense pas que les néo-nazis se précipitent pour aller voir ce genre de films.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Suivante

Retourner vers Films allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité