Langues les plus demandées pour l'emploi

Ben oui quoi :)

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20321
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Langues les plus demandées pour l'emploi

Messagepar michelmau » Lun 05 Nov 2007 09:30

Sur le site de l'Académie de Versailles,quelques renseignements interessants concernant les langues les plus demandées pour l'emploi (recherche effectuée du 1er janvier au 30 septembre 2007.)

http://www.allemand.ac-versailles.fr/spip.php?article94&lang=
:wink:

Parmi les pourcentages sur les 10 langues les plus demandées,ce qui m'étonne particulièrement,c'est la proportion relativement faible attribuée au Russe par rapport à l'Italien et à l'Espagnol. :eek:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Lun 05 Nov 2007 12:11

Merci michelmau, très intéressant !

Enfin, je trouve que ce serait aussi intéressant de détailler un peu plus pour savoir si les annonces demandent une langue ou deux langues et si elles le demandent obligatoirement ou facultativement (parce que ce qu'on voit le plus souvent quand même, c'est "anglais obligatoire autre langue souhaitée" (et parfois l'autre langue n'est même pas précisée - j'aimerais bien voir si on se pointait avec anglais-tagalog ! :lol:))
Et je trouve que c'est pas exactement la même chose que "allemand obligatoire" et "allemand souhaité".

Mais bref. Sinon, pour le russe, je suis pas tellement étonnée (ce qui m'étonne plutôt, c'est que le polonais soit aussi haut par rapport au russe) : d'abord on a finalement pas tant de relations commerciales que ça avec la Russie (beaucoup moins qu'avec l'Italie ou l'Espagne) et j'ai l'impression générale (mais alors là c'est du domaine du ressenti) que les Français ne vont pas tellement vers la Russie, mais plutôt le contraire, et de fait, c'est plutôt les Russes qui font l'effort de parler français (ou anglais, ce qui les rend relativement compatibles avec les Français).
Ce qui me choque plus, c'est la position du chinois, car j'aurais pensé justement que les entreprises françaises avaient une politique beaucoup plus proactive vis-à-vis de la Chine, mais faut croire que ça ne passe pas par la langue en tout cas !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20321
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Messagepar michelmau » Lun 05 Nov 2007 17:29

Sonka a écrit:Ce qui me choque plus, c'est la position du chinois, car j'aurais pensé justement que les entreprises françaises avaient une politique beaucoup plus proactive vis-à-vis de la Chine, mais faut croire que ça ne passe pas par la langue en tout cas !


Pour ce qui est du Russe,j'étais un peu étonné,étant donné qu'il était la première langue de tous les pays du bloc- est ,du temps de l'Union Soviétique et pouvait,à ce titre,jouer le rôle que l'Anglais joue dans le reste du monde.
Pour ce qui concerne le Chinois,je me demande si le commerce international avec la Chine n'est pas une affaire sino-chinoise entre huaqiao(chinois de la diaspora) et chinois continentaux.
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Lun 05 Nov 2007 22:05

michelmau a écrit:Pour ce qui est du Russe,j'étais un peu étonné,étant donné qu'il était la première langue de tous les pays du bloc- est ,du temps de l'Union Soviétique et pouvait,à ce titre,jouer le rôle que l'Anglais joue dans le reste du monde.
Ah oui. Mais je crois que j'ai eu l'occasion de le dire (c'était peut-être pas ici ?), le russe ne subsiste guère comme lingua franca il me semble. Ca reste avant tout la langue de l'envahisseur, donc pas très aimée...
Enfin je parle des pays d'Europe centrale bien sûr, pour l'ex-URSS c'est autre chose (mais de toute façon c'est pas avec le Kazakhstan ou la Géorgie que la France a le plus d'échange commerciaux, je suppose...)

michelmau a écrit:Pour ce qui concerne le Chinois,je me demande si le commerce international avec la Chine n'est pas une affaire sino-chinoise entre huaqiao(chinois de la diaspora) et chinois continentaux.
:wink:
Bonne question... Je pense que c'est loin de se limiter à ça (il y a beaucoup d'exemples de multinationales qui travaillent avec la Chine, par exemple Danone, je ne crois pas qu'ils passent par la "famille" - et aussi de plus petite boîte, notamment celle de ma soeur, où il n'y aucun intermédiaire chinois, mais personne qui parle chinois non plus, c'est tout au baragouinage anglais), mais ça joue peut-être un rôle non négligeable, c'est vrai !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6654
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Messagepar ElieDeLeuze » Lun 05 Nov 2007 22:47

De toute façon, vu le niveau réel qu'il faut pour travailler dans une langue étrangère, les entreprises et les administrations ne cherchent même pas les langues qu'ils considèrent à tort ou à raison comme introuvables.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14534
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Mar 06 Nov 2007 10:55

Vrai aussi. :?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Elève AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7
Inscription: Jeu 14 Avr 2005 19:41

Messagepar Neue Walkyrie » Lun 07 Jan 2008 19:57

Plein d'infos concernant l'importance de l'allemand sur le marché du travail:

http://allemand.scola.ac-paris.fr/dfihk.ppt

Des chiffres comparatifs entre apprentissage et utilisation professionnel:
http://allemand.scola.ac-paris.fr/place ... d_stat.xls

Et un document word contenant des données économiques:
http://allemand.scola.ac-paris.fr/Donne ... miques.doc

Et des chiffres collectés auprès de l'ANPE par un collègue:
Offres d'emploi sur le site de l'ANPE au 22 juin 2007

ALLEMAND:
CDD 183
CDI 243
etranger 144
soit au TOTAL :581

ESPAGNOL:
CDD 131
CDI 143
etranger: 25
soit au TOTAL:299

ITALIEN
CDD 74
CDI 93
etranger 15
soit au TOTAL :182


En bref, pour multiplier ses chances de recherche d'emploi qu'en on est au chômage, il vaut mieux être à l'aise avec la langue de Goethe!
Ich glaube, die Wellen verschlingen/ Am Ende Schiffer und Kahn; / Und das hat mir mit ihrem Singen / Die Loreley getan. (H. Heine)

AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30
Inscription: Ven 25 Jan 2008 13:03

Messagepar Audrey Kaulitz » Ven 25 Jan 2008 14:21


    Je regrette vraiment d'avoir écouter mes parents qui m'ont poussés à prendre l'Español en 6ème.

    Je prends aujourd'hui conscience que j'ai à jamais laissée passer quelque chose.

    J'aurais beaucoup aimé pouvoir faire un AbiBac Allemand mais malheureusement ...



Du wirst für mich immer heilig sein.


AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 84
Inscription: Jeu 12 Juil 2007 10:43

Messagepar laurina » Dim 24 Fév 2008 20:22

L'anglais est indispensable, et l'allemand, c'est un gros plus je pense.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Et si on papotait un petit peu ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités