Langue allemande en Alsace

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 415
Inscription: Ven 10 Juin 2005 16:39
Localisation: MULHOUSE (Sud Alsace)

Langue allemande en Alsace

Messagepar Pat Mulhouse » Lun 05 Nov 2007 18:34

L'Alsace s'inscrit dans la sphère germanophone et est en fait une région (imparfaitement bilingue). Environ 40 % des alsaciens parlent allemand et sont donc bilingues.

Si cela vous intéresse, nous avons crée à ce propos, un pote et moi, un site sur cette question :

http://www.plaquesbilingues.fr/

bonne lecture !! ;-)

tschüss !!

Elève AllemagnOnaute
Messages: 13
Inscription: Ven 26 Oct 2007 22:30
Localisation: Alsace

Messagepar Denis » Mar 06 Nov 2007 04:04

Bonsoir

Pat Mulhouse a écrit:Environ 40 % des alsaciens parlent allemand et sont donc bilingues.

Allemand ou Alsacien ? La nuance est plus qu'importante. Il m'arrive d'avoir du mal à parler allemand parce que je dois chercher des mots différents que ceux que je dirais (naturellement) en alsacien. Et encore, mon alsacien (du centre) est, d'après moi, celui qui se rapproche le plus de l'allemand.

Il y aurait énormément à dire sur le bilinguisme en Alsace. Surtout enfin poser la question "Quel bilinguisme veut-on ?". Celui, Français/Allemand, que je qualifierai d'utile ? Le Français/Alsacien que l'on pourrait continuer à parler mais que l'on veut nous imposer en version écrite, alors que d'un village à l'autre on a déjà du mal à se comprendre ?

Un lien intéressant

Sinon, félicitation pour le site :top: et bonne nuit.
Fahre nie schneller als dein Schutzengel fliegen kann
Peter Darbo

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18515
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Messagepar michelmau » Mar 06 Nov 2007 12:27

Denis a écrit:Le Français/Alsacien que l'on pourrait continuer à parler mais que l'on veut nous imposer en version écrite, alors que d'un village à l'autre on a déjà du mal à se comprendre ?



Je ne vois pas pourquoi ce que les bretons ont réussi à l'écrit,en unifiant leurs dialectes (KLT-Gw)Cornouaille-Léon-Tregor-Vannetais,ne serait pas réalisable pour les dialectes alsaciens;une norme écrite(je crois d'ailleurs que le professeur Raymond Matzen y travaille),que chacun pourrait lire, à l'oral,dans son propre dialecte.
Il me semble d'autre part que les différences d'un dialecte à l'autre ne sont pas insurmontables.Peut-être question de génération.
J'ai eu l'occasion de discuter,il n'y a pas très longtemps,avec un dialectophone (septuagénaire-octogénaire) de la région de Sélestat à qui je demandais si,pour lui,il y avait intercompréhension entre tous les dialectes alsaciens,y compris le sundgovien,et il m'avait répondu qu'il n'y avait pour lui aucun problème dans ce domaine!
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2255
Inscription: Mar 02 Oct 2007 23:25
Localisation: Suisse et ailleurs

Messagepar nebenstelle » Mar 06 Nov 2007 12:55

michelmau a écrit: Je ne vois pas pourquoi ce que les bretons ont réussi à l'écrit,en unifiant leurs dialectes (KLT-Gw)Cornouaille-Léon-Tregor-Vannetais,ne serait pas réalisable pour les dialectes alsaciens;une norme écrite


nos rhéto-romans dans les montagnes des Grisons l'ont essayé aussi, leur "romantsch grischun" pourrait peut-être servir de modèle :wink: ?

http://www.swissinfo.org/fre/dossier/ro ... Sect=21020

et voici les infos des vallées et du monde en romanche - vous "latins" devriez comprendre sans problème :lol: :

http://www.rtr.ch/rtr/radio/magazin_d_i ... Sect=30003

http://www.rtr.ch/rtr/index.html

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6578
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 06 Nov 2007 18:58

Pour l'alsacien, l'unification est très délicate, car le sundgauer est plus proche du schwyzerdütsch que de tout compromis avec le nord. De plus, il y a une bonne série d'isoglosses qui traverse l'Alsace et qui hachent le territoire linguistique en une foultitude de sous-régions linguistiques. Les deux extrèmes, nord et sud, ne sont pas intercompréhensibles sans une bonne dose de haut-allemand.

Le rumantsch grischun avait bien des difficultés, mais ce n'était pas à ce point. Et les Rhéto-romans n'avaient aucune autre langue proche à laquelle ils auraient pu recourir, alors que les Alsaciens ont l'allemand. Et franchement, les alsaciens sont infiniment plus proches du haut-allemand que le platt du Schleswig. Et puis si les Suisses arrivent à apprendre l'allemand, les Alsaciens y arriveront bien aussi.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Elève AllemagnOnaute
Messages: 2
Inscription: Sam 25 Fév 2012 00:20

Re: Langue allemande en Alsace

Messagepar Frantz69 » Sam 25 Fév 2012 00:40

J'ai eu l'occasion de discuter,il n'y a pas très longtemps,avec un dialectophone (septuagénaire-octogénaire) de la région de Sélestat à qui je demandais si,pour lui,il y avait intercompréhension entre tous les dialectes alsaciens,y compris le sundgovien,et il m'avait répondu qu'il n'y avait pour lui aucun problème dans ce domaine!

Dess glojb i oy. Wänn ma a betzi langsàm redd, dànn git's ke Broblem... :wink:
Au fait, ça fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds à Melhüsa. Git's noch Litt derta wu elsassich redda ?

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités