L'ours de retour dans les Grisons

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6641
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar ElieDeLeuze » Lun 21 Juin 2010 22:32

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de l'info en VO:
L'urs è uss en Engiadina
L'urs arrivà l'emna passada en la Val Müstair è uss en Engiadina. Sonda notg ha observà in passant l'animal a Zernez quai sper la via dal Pass dal Fuorn. Hannes Jenny, biolog tar l'uffizi chantunal da chatscha e pestga, ha ditg ch'ins haja chattà pail. Ins dovria questa pail per identifitgar l'animal che vegn dal Tirol dal Sid. Ils resultats sajan dentant pir en duas emnas avant maun.

http://www.rtr.ch/rtr/news/regiunal.html?siteSect=20000

L'ours est aujourd´hui en Engadine.
L'ours arrivé la semaine passée en Val Müstair est aujourd'hui en Engadine. Samedi soir, un passant a vu l'animal à Zernez, sur les abords du chemin du col du Fuorn. Hannes Jenny, biologiste auprès de l'office cantonal de la chasse et de la pêche, a dit qu'on avait trouvé des poils. On a pris ces poils pour identifir l'animal venu du Tirol du sud. Les résultats ne sont cependant disponibles que dans deux semaines.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19282
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar michelmau » Mar 22 Juin 2010 13:53

Petite question (un peu hors sujet, je le concède). Le romanche comporte plusieurs dialectes parlés par un nombre plus ou moins important de locuteurs.
Question 1: Y a-t-il, même au prix d'un effort d'attention, intercompréhension entre les locuteurs des différents dialectes romanches ?
Question 2: Un des dialectes s'est-il imposé , dans les médias, comme langue standard unitaire ? Je pose cette question en pensant aux différents dialectes bretons et au rôle prépondérant du dialecte de Léon à partir duquel a été élaborée (plus ou moins) la langue littéraire , celle des média et celle des néo-bretonnants.

:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2255
Inscription: Mar 02 Oct 2007 23:25
Localisation: Suisse et ailleurs

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar nebenstelle » Mar 22 Juin 2010 14:27

Avant que Elie n'intervienne - qui, lui, maitrise notre quatrième langue nationale, voici déjà des élements de réponse concernant la langue "artificielle" du Rumantsch Grischun. Elle se base principalement sur trois des cinq dialectes. Cf aussi les liens, notemment vers la Lia Rumantscha sur le site http://www.swissinfo.ch/fre/dossiers/ro ... cid=221652

Voici d'ailleurs le dictionnaire de référence de la Lia http://www.pledarigrond.ch/

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6641
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 22 Juin 2010 17:34

1. oui, intercompréhension avec un peu d'habitude pour les deux idiomes les plus éloignés, sans effort pour l'idiome d'à côté. A l'écrit, un romanchophone devrait tout pouvoir lire, mais je dirais que nombreux sont ceux qui manquent de pratique à force de passer par l'allemand.

2. Oui, rumansch grischun (roumanch'grijoune). Basé sur les trois idiomes les plus parlés, les deux autres étant en fait un peu intermédiaires de toute façon. Tout le monde ne le trouve pas à son goût, et ce n'est qu'une norme écrite, personne ne le parle. Même la radio-télé romanche a laissé tomber ses tentatives d'en faire une langue vivante à part entière. Mon journal mélange les six versions écrites (et même sept si on compte les pubs toutes rédigées en allemand). Le site de la RTR est entièrement en rumantsch grischun.


Pour l'ours, il a tué une brebis cette nuit. En Engadine. Les voyages, ça creuse. Les médias répètent à l'unison qu'une brebis tuée ne fait pas du prédateur un animal dangereux en soi. Très pro-ours, les médias.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19282
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar michelmau » Mar 22 Juin 2010 17:41

Merci à tous les deux!
:grin:

Toutes dernières nouvelles, l'ours en aurait tué 4!
http://www.drs.ch/www/de/drs/nachrichten/nachrichtenticker/oid.3092623cc3bd8892e4bbb276d9c0e8b6.html?s=ch
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19282
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar michelmau » Mer 23 Juin 2010 12:04

Nos amis suisses semblent traiter le "problème "de l'ours de façon moins passionnée et plus intelligente que les bergers des Pyrénées.

http://www.20min.ch/news/kreuz_und_quer/story/Bei-Gefahr-wird-der-Baer-abgeschossen-27191910

Je relève particulièrement cette phrase;
Aber auch wenn der Bündner Bär noch mehr Schafe reissen sollte, wäre dies nicht sein Todesurteil: «Erst wenn er eine Gefahr für die Menschen wird, wird ein Abschuss in Betracht gezogen», so Jenny. Bis jetzt deute aber noch nichts darauf hin. Der Bär zeige noch sehr viel Scheu vor Menschen und bleibe auf Distanz zu den Dörfern.


Même si l'ours devait dépecer encore d'autres moutons,cela ne constituerait pas pour autant son arrêt de mort. L'abattre ne serait envisageable que dans la mesure où il constiturait un danger pour l'homme, ce qui, en l'état, est loin d'être le cas. Il fuit en effet toute présence humaine et se tient à distance des villages.
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14511
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: L'ours de retour dans les Grisons

Messagepar Sonka » Mer 23 Juin 2010 16:53

Une attitude bien plus posée et juste, en effet !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Précédente
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités