L'exil des riches vers la Suisse

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18517
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

L'exil des riches vers la Suisse

Messagepar michelmau » Jeu 13 Déc 2012 16:38

Bon, j'ai conscience d'être un peu hors-sujet dans cette rubrique, puisqu'il s'agit de la Romandie, mais je trouve ce reportage de la Télévision suisse romande très édifiant et suis persuadé que la question posée ne se réduit pas uniquement à la partie suisse francophone.Les friqués chassent les locaux. :twisted:
Ca me fait penser au sujet sur les "hipsters" de Kreuzberg à Berlin, évoqué ici .
https://www.youtube.com/watch?v=Qc6yUpPpTr0
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6578
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'exil des riches vers la Suisse

Messagepar ElieDeLeuze » Jeu 13 Déc 2012 19:00

C'est un peu passé, cette histoire, je trouve. La fin des forfaits fiscaux change beaucoup de choses. Même si tous les cantons ne les ont pas encore bannis, il faut bien admettre qu'il est assez difficile d'avoir confiance en l'avenir de ces forfaits. Mais de toute façon, les Suisses mettent la pression eux-mêmes sur leur marché immobilier; toutes les régions du pays sont hors de prix, un peu moins exorbitante dans les coins moins internationaux, mais pas beaucoup moins.

Selon la ville dont on parle, ce n'est pas forcément les réfugiés fiscaux qui pèsent lourds... les immigrés hautement qualifiés qui travaillent en anglais sont beaucoup plus nombreux dans bien des endroits. A Genève, il y a tellement d'emplois internationaux que la pression sur l'immobilier est follement délirante. Même à Bâle, cela se ressent. A Zoug, c'est le délire: les banques internationales fonctionnent essentiellement avec des employés immigrés anglophones ou assimilables à des anglophones et nourrissent une folle inflation immobilière.

Ce sont plutôt les zones frontalières en France qui souffrent d'inflation délirante des prix de l'immobilier à cause des frontaliers de tous poils.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités