L'allemand (et le français) en Alsace

Autriche, Suisse, Luxembourg, Namibie... Découvrons les autres pays où l'on parle allemand

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar LALILOU » Ven 02 Sep 2011 08:45

une langue s'entretient.
un diplôme de langue (style certification) a une durée de vie limitée.
mais si ta voisine se remet dans le bain, cela va vite revenir.

en 6e-5e, ils sont en âge de commencer à avoir des correspondants, alors que les échanges avec une autre école au primaire, cela n'a pas beaucoup d'intérêt linguistique.
après il y a aussi des échanges de correspondants même au lycée qui ne marchent pas du tout et des voyages culturels qui servent d'autres intérêts que celui de la culture voisine.

je trouve qu'avec les petits, on devrait davantage promouvoir la curiosité vers les autres cultures que les langues en elle-même. Quant les parents s'ébaudissent qu'ils sachent nommer les couleurs, compter, dire bonjour, ce n'est pas cela apprendre une langue, c'est comme apprendre une comptine !!! si en plus l'institutrice a un accent exécrable, cela fait plus de dégâts qu'autre chose.
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19059
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar michelmau » Ven 02 Sep 2011 09:00

Ah, Lalilou, si tous les enseignants de langues suivaient tes conseils judicieux, nous serions sans doute les champions du monde en ce domaine.Dommage que je sois déjà en retraite depuis quelques temps; j'aurais ainsi pu en profiter moi aussi.
:mrgreen:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar fifititi » Ven 02 Sep 2011 09:01

Quand je pense que mon ami a fait de l'allemand depuis le CM2, qu'il fait un stage de plusieurs mois juste à côté de la frontière mais qu'il ne se rend jamais en Allemagne et ne pratique donc jamais cette langue je trouve que c'est du gâchis. :mouaif:

Vous constatez donc que nous revenons à l'utilité d'une langue.
Dernière édition par fifititi le Ven 25 Nov 2011 01:09, édité 1 fois.
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar LALILOU » Sam 03 Sep 2011 07:38

si cela suffisait, Michelmau, mais je ne t'apprends rien. :P
après avoir fait naître l'envie, il faut du travail, beaucoup de travail, même si ce travail grâce à l'envie peut être agréable.
cela m'énerve toujours quand on me dit "oh mais toi tu es douée en langues" (rien de "naturel") ou son corollaire "oh mais en tant qu'alsacienne c'est normal de parler allemand" ( :twisted: ) ou "quand on apprend jeune" (si j'en juge le nombre de natifs qui ont perdu leur propre langue pour déracinement précoce :x) .

même les enfants bilingues ont besoin de "savoir" pourquoi ils ont besoin de "l'autre" langue (oarce que si papa et maman parlent dans une langue ensemble, pourquoi ne pas parler JUSTE celle-là, combien je vois de parent de couples mixtes parler dans une langue et voient leur enfant leur répondre dans l'autre, c'est les séjours chez les grands-parents qui souvent incitent "à s'y mettre", tout comme les petits étrangers qui viennent en France, s'y mettent parce qu'il faut bien parler aux petits copains dans la cour de recré (la langue de la cour de recré devient bien souvent d'ailleurs dominante même dans les relations entre frères et soeurs).
pour les ados soient ils s'en foutent (ben si leurs parents leur a repété qu'il n'y a que les français qui sont bien, qu'il faut se méfier de tout ce qui vient d'ailleurs, cela n'aide pas :roll: ), soient ils trouvent cela trop cool de découvrir des gens différents et ont envie de mettre les bouchées doubles pour communiquer avec eux (souvent plus la langue est "exotique", plus cela marche !)
mais c'est vachement pluc coole de compulser le dico pour aller chercher tous les mots qui permettent de se dire des trucs d'ados que d'apprendre des listes de vocabulaire parce que c'est le prof qui le demande.
maintenant le corres' c'est un alchimie qui se fait ou ne se fait pas.

ah si c'était simple....
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6633
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar ElieDeLeuze » Sam 03 Sep 2011 09:47

LALILOU a écrit:cela m'énerve toujours quand on me dit "oh mais toi tu es douée en langues" (rien de "naturel")

En effet. Ceux qui me disent que je suis un génie ont droit à une réponse de plus en plus désagréable au fil des années. En ce moment, je dis que non, c'est moi le mec normal qui bosse des années pour acquérir et conserver des compétences alors que lui est un paresseux idiot et ignorant culturello-intellectuello-linguistique. Oui, en ce moment, je mets la dose.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar LALILOU » Sam 03 Sep 2011 15:49

cela doit être l'effet de la rentrée Elie !!!! ;-)
c'est aussi une question de "chance" de rencontrer des gens qui viennent de beaucoup de pays différents et/ou de voyager.
mais on ne perd pas vraiment ce qu'on a acquis un jour. il faut juste quelque temps pour le réactiver.
j'ai aussi beaucoup d'admiration pour un prof que j'ai eu qui parlait une bonne quinzaine de langues, si ce n'est plus.
en rajouter 2 ou 3 pour moi cela me plairait bien, mais ce n'est pas forcément une question de praresse, mais d'opportunités et de temps.
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19059
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar michelmau » Sam 03 Sep 2011 16:15

LALILOU a écrit:j'ai aussi beaucoup d'admiration pour un prof que j'ai eu qui parlait une bonne quinzaine de langues, si ce n'est plus.

Sans vouloir mettre en doute ce que tu dis, comment as-tu pu le vérifier ? Il est bien question ici de parler des langues étrangères.
Cela me fait un peu penser à notre Claude Hagège , polyglotte émérite,professeur de linguistique au Collège de France, qui se marre toujours quand on lui pose la question:"Monsieur Hagège, combien de langue parlez-vous?"

"Claude Hagège est polyglotte, ayant des connaissances éparses dans une cinquantaine de langues, parmi lesquelles l'italien, l'anglais, l'arabe, le mandarin, l'hébreu, le russe, le guarani, le hongrois, le navajo, le nocte, le pendjabi, le persan, le malais, l'hindi, le malgache, le peul, le quechua, le tamoul, le tetela, le turc et le japonais."
[ Extrait de l'article wiki portant sur lui.]
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6633
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar ElieDeLeuze » Sam 03 Sep 2011 16:54

Laissez-moi rire... les connaissances de linguiste, c'est technique, souvent très profond mais partiel et en rien ne correspond à ce qu'on appelle parler une langue. Alors un linguiste qui n'a pas à faire le boulot qui m'occupe toute la journée, lui, il peut ralonger cette liste de connaissances sur les langues à l'infini. Ce n'est pas le très pédant et suffisant Hagège qui va se priver de faire cet étallage.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar LALILOU » Sam 03 Sep 2011 17:26

ne sois pas jaloux, ce n'était pas un linguiste au sens propre du terme. je n'ai jamais eu de prof de linguistique, juste des profs de langues et pour ce personnage, d'autres ont pu vérifier pour moi, je n'ai pas le temps et n'aurait sans doute le temps d'en arriver à 15 pour vérifier qu'il décline tout ce qu'il faut au bon endroit et que la 14e ou la 15e ne serait pas que des sabirs incertains.
il n'était pas ministre non plus, ce monsieur.
ce qui n'enlève en rien mon admiration pour ceux qui pratiquent avec brio et respect pour toutes les cultures un nombre aussi impressionant d'idiomes.
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14494
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar Sonka » Sam 03 Sep 2011 18:26

ElieDeLeuze a écrit:Laissez-moi rire... les connaissances de linguiste, c'est technique, souvent très profond mais partiel et en rien ne correspond à ce qu'on appelle parler une langue. Alors un linguiste qui n'a pas à faire le boulot qui m'occupe toute la journée, lui, il peut ralonger cette liste de connaissances sur les langues à l'infini. Ce n'est pas le très pédant et suffisant Hagège qui va se priver de faire cet étallage.

Assez d'accord. J'avais aussi un grand-oncle qui "parlait" une quinzaine de langues. C'est sûr qu'il les a toutes plus ou moins bien parlées à un moment. Mais au moment où il a essayé de m'en faire la démonstration, il ne lui restait que des bribes de certaines. Dans le même ordre d'idées, on a Georges Kersaudy, qui admet d'emblée avoir oublié pas mal de langues et les connaître à des degrés divers.
Commencer à apprendre des tas de langues, c'est pas un problème, la difficulté, c'est d'aller plus ou moins au bout, et une fois qu'on y est, de s'y maintenir, ce qui est un énorme boulot comme le dit Élie. Déjà rien qu'avec trois, je peine pas mal, et il m'est impossible de les maintenir toutes au même niveau sur tous les plans.

EDIT : ah et enfin ça me rappelle un épisode de ma vie professionnelle. Un jour, la patronne nous présente notre nouvelle collègue (une copine à elle), voilà, c'est formidable, elle parle plein de langues, le français, l'anglais, l'allemand, bien entendu, l'italien, un peu de tchèque, un peu de chéplukoi... Ah oui ? On pouffait tous en interne. Ouais, moi aussi j'ai pris des cours de japonais, ouais, ma pote aussi elle apprenait le russe le dimanche... Mais tout ça, on s'en fout dans le boulot, car ce qui nous intéresse, ce sont les pros. De fait, la nana en question parlait moins bien italien que moi (quoique je n'aie jamais mis cette langue sur mon CV). Mais dès qu'elle s'est rendu compte qu'on s'en foutait de ses bribes et qu'elle a cessé de se faire mousser, tout s'est très bien passé. ;)
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19059
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar michelmau » Sam 03 Sep 2011 18:42

Quelques polyglottes célèbres:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Polyglotte
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar fifititi » Sam 03 Sep 2011 18:46

Pour lesquels j'éprouve une réelle admiration étant donné que je dois me contenter du seul usage du français.
Mais je vous promet de me mettre à l'allemand. :wink:
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19059
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar michelmau » Sam 03 Sep 2011 18:49

fifititi a écrit:Mais je vous promet de me mettre à l'allemand. :wink:


Attention, il y a des témoins ! :bad:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1901
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 06:15

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar LALILOU » Lun 05 Sep 2011 17:20

pas de cours du soir dans une université populaire ?
mets toi cela dans les résolutions de la rentrée !!!
Juste à la frontière....

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Re: L'allemand (et le français) en Alsace

Messagepar fifititi » Lun 05 Sep 2011 18:41

HS : L'une de mes plus grande qualité : Je suis quelqu'un d’extrêmement curieux sur à peut près tous les sujets. :D
Donc si j'éprouve du plaisir à apprendre l'allemand ( avec des gens sympas par exemple ) il n'y aura pas de problème. :wink:
Dernière édition par fifititi le Ven 25 Nov 2011 01:04, édité 1 fois.
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Autres Pays Germanophones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité