L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Actualités allemandes, événements allemands en France et en Allemagne

Modérateur: Modérateurs

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 61
Inscription: Jeu 07 Oct 2010 19:21

L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar djoss » Sam 28 Fév 2015 12:31

J’ai de la famille en Allemagne, des cousins, des oncles, etc… (ma mère était allemande) ; depuis une douzaine d’années je travaille sur l’histoire de ce pays à travers la saga familiale dans la période 1940-1948 (mon père prisonnier dans ce pays pendant la guerre a connu ma mère en captivité), bref je suis donc un germanophile.Mais depuis quelques années (allez, vers 2010/2011) ce pays commençait à m’inquiéter en tant que grande puissance européenne et mondiale ; beaucoup de postes-clés des institutions européennes sont aux mains des Allemands ; nous sommes dans ce qu’il faut bien qualifier d’Europe allemande. Et maintenant pour couronner le tout, depuis fin janvier 2015, et la victoire de Syriza en Grèce, l’Allemagne me fait vraiment peur.

Cette intransigeance à faire respecter des règles rigides en Europe sur les dépassements budgétaires, sur les dettes, etc… qui fait désormais rendre vains les choix démocratiques des pays ; cette position butée de l’Allemagne (et pourquoi ce pays dans l’Eurogroupe doit-il s’exprimer le plus fort ?) à dicter sa position de fermeté face à un tout petit pays, la Grèce, qui ne représente que 2,3% du PIB de l’Europe (ses dettes représentant 3% de la totalité des dettes européennes) ; ce sinistre Schäuble (voir ses casseroles « caisse noire de la CDU ») qui donne des leçons de morales à la Grèce et bientôt à la France ; etc…etc…

Bon je me disais, ça ne concerne que la CDU et son électorat (population vieillissante donc de droite, etc…) mais je tombe sur cet article du Monde du 26/2 qui parle d’un sondage de Bild (je sais bien que ce n’est pas une référence mais quand même) et qui donne seulement 21 % des Allemands favorables à l’approbation du plan d’aide à la Grèce. Même pour les électeurs de Die Linke ce n’est que 36% ! Alors que l’on sait bien que même les Allemands ne rembourseront pas un Euro (j’allais dire un Mark !) pour ces dettes. Ce peuple, qu’on suppose éduqué, a-t-il vraiment compris ce qui se passe en Europe, et qui dépasse manifestement un petit pays du sud ? Dès avril 2015 la France devra encore montrer des gages sur le plan financier.

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

Même un Guillaume Duval d’Alternative Economiques, pourtant un « très modéré », dans une vidéo récente d’Arrêt sur Image précise que les Allemands ont été responsables de deux évènements tragiques au XXème siècle, il n’en faudrait pas un 3ème… Dans la même émission, Romaric Godin, journaliste à la Tribune (pourtant pas un journal de gauche !) disait avoir été effaré de voir des articles en Allemagne (et pas que dans Bild) sur le mépris affiché par ces journalistes vis-à-vis des Grecs… Et je ne parle pas des relents xénophobes (Pegida, travailleurs étrangers,….)

Qu’allons-nous devenir en Europe dans les années à venir ? Dans la montée des extrèmes droites un peu partout, à commencer par la France, l’Allemagne, compte tenu de son poids hégémonique et de son égoïsme économique devant lequel en particulier la France se couche, a une responsabilité écrasante.

Je ne demande qu’à être contredit (mais avec des arguments valables).

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6521
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar ElieDeLeuze » Sam 28 Fév 2015 13:10

La dette, c'est le mal. Voila l'essentiel du fond de la pensée allemande. Même avec une carte de credit VISA, la banque allemande ne vous fait crédit que jusqu'au mois suivant... avec ma VISA suisse, je paye rembourse ce que je veux quand je veux.
Les budgets allemands sont équilibrés, mêmes les budgets malhonnêtes de Bavière ou de partis politiques. Comme c'est ce qui est imposé aux citoyens allemands, voir Schröder et compagnie, il est hors de question que les autres soient moins serrés dans leur caleçon. C'est une réaction humaine, rien de politique er encore moins d'économique.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5275
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar valdok » Sam 28 Fév 2015 13:35

Cela ne servirait à rien de te contredire, car en lisant ton article, il est clair que tes idées sont très affirmées. Moi ce qui me fait peur, c'est lorsque l'on généralise que l'on ramène l'Allemagne à son gouvernement et aux fantômes de l'époque hitlérienne ou prussienne. Cette Allemagne-là existe, je ne la nie pas, mais ce n'est pas celle que je connais le mieux: moi c'est plutôt les gens du Tacheless, des mouvements contre le racisme, les écolo, mes amis. Puis des sourires et des aides rencontrées par ci par là, un beau petit jeune homme aux oreilles trouées rencontrés deux fois, dans une conférence internationale à Paris sur les écrivains baltes et dans une librairie de Munich , les étudiantes en foulard d'Humboldt lisant le coran en allemand parlant dans un haut allemand très distingué, le commerçant bavarois germano-turc qui connaissait l'histoire des costumes de la Bavière sur le bout des doigts, etc, etc....,
Bizarre mais les Allemands que je connais bon on va pas généraliser pour peut-être une petite cinquante de personnes, ne se reconnaissent pas dans la politique de Merkel.
Je ne vis pas en Allemagne, mais mes séjours dans ce pays sont réguliers et ont été plus ou moins longs en presque 40 ans!!!
Bon je termine, mais honnêtement tu ne crois qu'à l'heure actuelle où des trésors historiques sont détruits, des populations entières dévastées par des soi-disant musulmans qui en fait ne sont qu'une version encore plus inhumaine du Nazisme (contente que Jack Lang, aujourd'hui patron du prestigieux institut du Monde Arabe de Paris les ait aussi qualifiés de nazis!!!!!), l'Allemagne en tant qu'entité politique (non par les personnes qui la composent) soit vraiment préoccupante???
Entre parenthèse, l'Allemagne fait beaucoup mieux que la France pour ce qui est de l'accueil des réfugiés des pays dévastés par daech ou bokoaram (les fautes d'orthographe sont assumées!!!).. La France entité politique a d'ailleurs été montrée du doigt pour la faibesse de sa politique envers les migrants.

Je comprends que la renaissance de la grandeur de l'Allemagne te pose question, mais l'Allemagne d’aujourd’hui est différente de celle de Frédéric II, de Bismarck ou celle sanguinaire psychopathe moustachu , tout comme la France n'est plus la France raciste et colonialiste d'autre fois. Je te prie de garder les yeux grands-ouverts sur les préoccupations les plus importantes
du monde actuel :wink: :wink: !!!
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6521
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar ElieDeLeuze » Sam 28 Fév 2015 14:11

Les articles antiallemands en France sont à usage interne uniquement : les politiques français savent parfaitement qu'ils ne peuvent pas suivre une politique de type rigoriste, donc il leur faut absolument casser le modèle allemand pour ne pas se le voir opposer quand ils augmemtent les déficits. Cela n'a strictement rien à voir avec la vraie Allemagne et encore moins avec les vrais Allemands.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18244
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Sam 28 Fév 2015 14:40

Je n'ai , personnellement , aucune sympathie pour le tandem Merkel-Schäuble ! Ni d'ailleurs pour tous les gouvernants européens qui s'alignent derrière eux à des degrés plus ou moins différents et je ne comprends d'ailleurs pas pour quelles raisons un pays européen devrait dicter sa loi aux autres.
J'espère que Syriza en Grèce et Podemos en Espagne réussiront à faire passer un peu d'oxygène dans ce monde poussièreux et oppressant de la haute finance et des ses valets politiques.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5275
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar valdok » Sam 28 Fév 2015 15:54

A mon humble avis ce n'est pas tant les valets européens qui ont rendu la Grèce malade, que la situation de corruption de la Grèce où plus personne ne voulait payer d'impôts vu que les plus riches comme les armateurs s'en dispensent impunément .... Je souhaite à la jeunesse du nouveau gouvernement grec de pouvoir se débarrasser de cette gangrène qui paralyse depuis trop longtemps ce pays.

Quel dommage qu'un tel gouvernement ne soit pas arrivé au pouvoir dès l'entrée de l'Europe dans l'Union Européenne.

Une politique générale européenne contre la corruption et l'évasion fiscale au sein de l'Europe, voilà ce qu'il faudrait. Mais ce ne sont que des velléités, c'est le réel reproche que je ferais à l'Union Européenne face à sa politique financière. Mais bon, je serais curieuse de savoir jusqu'où pourrait aller les éclaboussures si une telle politique était mise en œuvre.

Et il y a aussi cette déclaration qui me chagrine, qui serait à peu près "l'Allemagne n'a pas remboursé ses dettes de la seconde Guerre Mondiale" sur lequel le nouveau gouvernement grec a basé une partie de sa politique..... Une stratégie interne certes, mais insensée.
Ou dans ce cas il faudrait faire le compte de ce que chaque pays ou continent doit aux autres pour les dommages subis et je ne suis pas si sûre que beaucoup de pays européens même la Grèce d'ailleurs en sortiraient indemnes.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10131
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Andergassen » Sam 28 Fév 2015 20:53

Mais qu'est-ce que tu as contre la Prusse, valdok ? C'est une obsession !
En 1870, on s'est fait craquer la charnière par nos voisins aussi bien prussiens que bavarois... :bad:
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht. (C. Gatterer)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5275
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar valdok » Sam 28 Fév 2015 22:33

Andergassen a écrit:Mais qu'est-ce que tu as contre la Prusse, valdok ? C'est une obsession !
En 1870, on s'est fait craquer la charnière par nos voisins aussi bien prussiens que bavarois... :bad:

Alors je te réponds mon cher. Je n'ai absolument rien contre l'histoire de la Prusse, au contraire je me passionne pour l'histoire des Hohenzollern, d'un stratège comme le vieux Bismarck etc.... Et en tant qu'ancienne de l'Armée de l'air je ne cache pas m'être intéressée à l'histoire de ce jeune as de l'aviation de la première guerre mondiale, Manfred von Richthofen. Il me semble d'ailleurs avoir écrit ici plusieurs contributions sur ces sujets.
Puis je ne vois vraiment pas en quoi l'Allemagne prussienne serait pire que la France napoléonienne. :?: :?:
Cependant, pour en revenir au cœur du sujet, après le nazisme c'est généralement cet ancien territoire qui symbolise l'empire allemand et le militarisme à son paroxysme que l'on prend comme exemple pour décrier l'Allemagne.
Et désolée pour son auteur Djoss, mais je sens à travers ce sujet une légère pointe de germanophobie, et je me le permets de le dire, mais c'est cela je n'aime pas.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18244
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Dim 01 Mar 2015 08:12

valdok a écrit:Et désolée pour son auteur Djoss, mais je sens à travers ce sujet une légère pointe de germanophobie, et je me le permets de le dire, mais c'est cela je n'aime pas.


Pas d'accord du tout avec toi sur ce point ; je ne vois pas en quoi critiquer la position de l'Allemagne en raison de la volonté d'hégémonie financière de ses dirigeants actuels serait faire preuve de germanophobie.
Il s'agit bel et bien d'un simple constat et non d'un jugement de valeur.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 61
Inscription: Jeu 07 Oct 2010 19:21

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar djoss » Dim 01 Mar 2015 11:56

ce qui est difficile avec ce sujet c'est que, un peu comme le dit Michelmau, si on veut critiquer un système ou un mode de gouvernement ou une approche politique ou une posture internationale ou etc... vis-à-vis de l'Allemagne, on se fait taxer de germanophobie et d'Israel, d'antisémitisme. Donc c'est difficile de dire quelque chose sur ces 2 pays.

Cependant pour Valdok si on veut jouer sur les mots, xxxxphobie signifie peur de... et comme je l'ai écrit, l'Allemagne est un pays qui commence à me faire peur mais pas au sens "je déteste" (j'ai dit que j'ai de la famille là-bas et plusieurs contacts et amis) mais au sens de "où est-ce que ça va nous mener, nous Européens, cette politique qui semble (semble est à souligner et à démontrer) soutenue par une majorité de la population de ce pays ?"

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6521
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar ElieDeLeuze » Dim 01 Mar 2015 13:00

djoss a écrit:l'Allemagne est un pays qui commence à me faire peur

Allemagne = germano
peur = phobie
CQFD.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2623
Inscription: Lun 24 Juil 2006 15:41
Localisation: Montréal

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Dresden » Dim 01 Mar 2015 16:48

djoss a écrit:
Bon je me disais, ça ne concerne que la CDU et son électorat (population vieillissante donc de droite, etc…) mais je tombe sur cet article du Monde du 26/2 qui parle d’un sondage de Bild (je sais bien que ce n’est pas une référence mais quand même) et qui donne seulement 21 % des Allemands favorables à l’approbation du plan d’aide à la Grèce. Même pour les électeurs de Die Linke ce n’est que 36% ! Alors que l’on sait bien que même les Allemands ne rembourseront pas un Euro (j’allais dire un Mark !) pour ces dettes. Ce peuple, qu’on suppose éduqué, a-t-il vraiment compris ce qui se passe en Europe, et qui dépasse manifestement un petit pays du sud ? Dès avril 2015 la France devra encore montrer des gages sur le plan financier.

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

Même un Guillaume Duval d’Alternative Economiques, pourtant un « très modéré », dans une vidéo récente d’Arrêt sur Image précise que les Allemands ont été responsables de deux évènements tragiques au XXème siècle, il n’en faudrait pas un 3ème… Dans la même émission, Romaric Godin, journaliste à la Tribune (pourtant pas un journal de gauche !) disait avoir été effaré de voir des articles en Allemagne (et pas que dans Bild) sur le mépris affiché par ces journalistes vis-à-vis des Grecs… Et je ne parle pas des relents xénophobes (Pegida, travailleurs étrangers,….)


Absolument d'accord avec ton paragraphe, surtout avec la phrase en gras.
La presse allemande est d'une violence inhabituelle envers la Grèce. Malheureusement, on ne peut même pas dire "envers le gouvernement grec" (ce qui serait moins choquant et plus légitime): avez-vous entendu de l'action du Bild Zeitung des "selfies" contre l'aide envers le gouvernement grec? A lire ici en français. Nous sommes à la limite de la Volksverhetzung... car non, il n'est pas question du "gouvernement grec", là on s'attaque bien aux "gierigen Griechen", tous les Grecs. On se demande ce que le Grec moyen a à voir là dedans...
Vous me direz certes que c'est la Bild, et qu'il ne faut pas en attendre quelque chose de bien pertinent, bien sûr - toujours est-il que ce journal est le plus vendu du pays et rend compte d'un ras le bol dans la société allemande qui, lui, existe bien. Ajoutez à cela une formulation raciste (appelons un chat, un chat), et voilà.
La presse plus traditionnelle n'est pas en reste: fidèle lectrice du "Spiegel" (magazine de qualité bien supérieure), j'ai lu leur article consacré à Tspiras, qu'ils ont nommé "Europas Albtraum"... le cauchemar de l'Europe. Non, pas du gouvernement, de l'Europe entière. Un cauchemar. Oui, oui. Le ton adopté était violent, un portrait sans concessions de Tspiras.
Je n'y connais pas grand chose en économie et suis donc très peu informée sur la situation, mais beaucoup plus en rhétorique et sur le poids des mots, qui eux aussi valent le coup d'être analysés. Et pas besoin d'avoir une grande intelligence pour voir que la Grèce occupe les médias allemands d'une façon majeure, quasi à l'obsession (alors que les élections européennes n'intéressent aussi peu de gens en Allemagne, qu'autre part).

J'ai vécu 6 ans au total en Allemagne, où j'ai été heureuse, mais lire leur presse me donne de plus en plus souvent des boutons, car j'ai fait les mêmes constats que toi, djoss. Il n'y a rien de germanophobe à répugner cette partie du pays (qui existe bel et bien), aimer un pays ne veut pas dire tout accepter. Si je répugne une germanophobie primaire comme on peut la voir quand certains médias, peu renseignés, parlent de Merkel par exemple ou tentent de démonter le modèle allemand (ce qui part d'un bon sentiment, mais qui finit souvent dans le point Godwin), je répugne tout autant une admiration sans bornes et une défense coûte que coûte de l'Allemagne. Elle a autant a être critiquée que tout autre pays - surtout quand les faits sont là. Ce n'est pas la peine de sortir les arguments "mais l'Allemagne est un pays tolérant!!!!", nous le savons et c'est vrai, mais ce n'est pas représentatif à 100%, tout comme il est idiot de montrer que le FN en France.

En ce qui concerne Pegida, qui a certes disparu aussi vite qu'il est arrivé, il n'est en aucun cas surprenant, quand on connaît un ttant soit peu la région de Dresde...
Je veux voir quelle direction tu prends
Lorsqu'arrive la rue Saint-Laurent
Où s'échouent la plupart de tes rêves

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5275
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar valdok » Dim 01 Mar 2015 17:41

Sans me lancer dans des discussions linguistiques sur un terme que tout le monde interprète à sa façon, il me semble avoir dit "légère pointe de germanophobie" non ????
Avec un germanophobe je ne prends même pas la peine de discuter. Ensuite, ce n'est que mon ressenti face à ce fil, j'ai exposé mon point de vue, comme d'autres exposent le leurs...
Quoi qu'il en soit Pegida n'a pas encore de députés au Parlement européen, si ??. Puis sérieusement les gouvernements qui soutiennent les positions grecques au sein de l'U.E, se comptent sur le bout des doigts car en fait ils ne soutiennent que leur propre intérêt. L'U.E ne souffre que de l’égoïsme nationaliste des nations qui la composent; et je ne citerais pas que l'Allemagne....
Cependant, il y peut-être un sujet sur lequel la position du gouvernement Merkel me pose question, c'est son engagement militaire frileux face à au terrorisme islamo-faschiste!!!! E je suis sûre que sur la question, il y aura encore moins de gens pour partager mon point de vue :bad:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10131
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Andergassen » Lun 02 Mar 2015 02:49

Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht. (C. Gatterer)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18244
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Lun 02 Mar 2015 11:50

En complément du lien donné par Andergassen , intéressant d'entendre ce que dit Georges Valance , l'auteur du bouquin mentionné.
https://www.youtube.com/watch?v=ORdu4GRXp9k
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Suivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Actualités et événements allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité