L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Actualités allemandes, événements allemands en France et en Allemagne

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5256
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar valdok » Lun 02 Mar 2015 13:06

Oui cette carte se justifie à elle-même.

J'ai presque envie de lire son livre à ce Monsieur George Valance.... Clair!!!! bien qu'étant un peu en overdose de lecture et d'écoute :wink:
Si les clichés sur les Germains remontent aux croisades, il serait temps d'en changer et de considérer l'évolution de la population!!!!
Les architectes et baptiseurs d'origine allemande, en France, il faudrait être de mauvaise foi ou avoir eu un accès très restreint à la culture générale , pour ne pas s'en douter Haussmann, et Eiffel aussi d'ailleurs, etc, etc, ne serait-ce que par le patronyme bien germanique.
La syntaxe allemande différente de la nôtre:
Pas vraiment d'accord sur l'argument du verbe à la fin qui empêcherait d'interrompre le locuteur avant la fin de la phrase.

Puis de toute façon, sans culpabiliser qui que soit sur ce forum, il faut arrêter de croire qu'il y a les méchants politiques allemands contre les gentils politiques français ou grecs ou espagnols et aussi stopper de minimiser la montée de l'extrême droite raciste dans les pays du Sud pour ne retenir que celle de l'Allemagne.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 61
Inscription: Jeu 07 Oct 2010 19:21

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar djoss » Lun 02 Mar 2015 23:28

Vu la séquence youtube avec l'auteur du bouquin. Oui c'est intéressant ce qu'il dit, cet homme-là. D'où l'importance de la connaissance historique d'un pays, ce qui donne souvent des clés de compréhension.

Pas vraiment d'accord sur l'argument du verbe à la fin qui empêcherait d'interrompre le locuteur avant la fin de la phrase.

Juste sur ce point : dans mon travail antérieur j'ai eu l'occasion à 2 ou 3 reprises de participer à des réunions en Allemagne. Et ce que j'ai constaté est exactement ce qu'a dit notre auteur. Mais sur la raison exacte de cette constatation je ne sais pas : sont-ce des règles de courtoisie en réunion observées côté allemand qui laissent les gens s'exprimer jusqu'au bout (alors qu'entre Français on n'hésite pas à s'interrompre) ou bien est-ce justement à cause de cette histoire de verbe à la fin ? Je n'ai pas la réponse.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6507
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 03 Mar 2015 00:06

Les verbes à la fin ne m'ont jamais empêché d'interrompre en allemand quand j'en ai envie. En général, ce fameux verbe est prévisible et n'est jamais une découverte fondamentale pour la compréhension de la phrase. On comprend la phrase dans sa globalité avant d'avoir ce verbe final. C'est surtout parce que dans la vraie vie allemande, beaucoup de verbes sont surtout déterminés par des expressions toutes faites, des habitudes de langage et des restrictions sémantiques parfaitement claires en contexte.
Donc non, je ne crois pas une seconde à l'argument du verbe à la fin pour expliquer la courtoisie dans la conversation, c'est purement culturel, on peut obtenir le même résultat avec n'importe quelle langue de n'importe quelle structure si c'est la règle culturelle des participants. Même les Italiens pourraient, s'ils voulaient. Bon, ils veulent pas, mais c'est pas une nécessité linguistique.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18153
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Mar 03 Mar 2015 14:20

Comment les 14 pays de l'UE réagissent au leadership actuel de l'Union.
Sondage du à l'institut US "Gallup".
http://www.gallup.com/poll/181772/leadership-regains-approval-across-europe.aspx?utm_source=World&utm_medium=newsfeed&utm_campaign=tiles
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 61
Inscription: Jeu 07 Oct 2010 19:21

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar djoss » Mer 11 Mar 2015 00:30

Bon ben je croyais à la fois qu'il y aurait beaucoup de contributions sur un tel sujet et aussi des contradicteurs. Finalement il me semble que c'est un sujet qui intéresse peu les participants à ce forum et pour lequel les débatteurs sont à peu près d'accord. Alors que faut-il en conclure ?

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 61
Inscription: Jeu 07 Oct 2010 19:21

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar djoss » Dim 12 Juil 2015 12:05

Je reprends ce fil et je cherche désespérément si le sujet de la Grèce est évoqué en ce moment sur ce site : sauf erreur, rien.

Je suis effaré de ce qui se passe en ce moment sur la volonté des pays du nord de l'Europe (emmenés par l'Allemagne) d'écraser la Grèce. Il faut punir ce pays d'avoir mal voté, d'avoir dit non au référendum, d'être anti-austérité. La France de Hollande ne bouge pas, elle s'incline depuis des années devant son voisin d'outre-Rhin. Le seul gouvernement de (vraie) gauche élu dans cette Europe allemande n'aurait donc aucune possibilité de mettre en oeuvre une autre politique ? Et après, dans quelques années, ce sera quoi ? Encore la guerre en Europe ?

Pourquoi l'Allemagne adopte-t-elle cette position ? Je cherche à comprendre : pays de vieux sans enfants qui vote conservateur ? Crainte des riches retraités par capitalisation de perdre du pouvoir d'achat ? Même une fraction des sympathisants de Die Linke est contre l'aide à la Grèce ! L'Allemagne, consciente de sa toute puissance économique en Europe est dans le monde, a-t-elle peur du réveil des anti-austérité (Espagne,...) ?

Ce pays considéré par certains comme le cheval de Troie des Etats-Unis en Europe, sur la question grecque, n'obéirait même pas aux demandes d'outre-Atlantique (certes dictées surtout par des considérations géostratégiques) ? La position de l'Allemagne est stupide car elle va au contraire développer les sentiments euro-sceptiques et les nationalistes d'extrème-droite dans beaucoup de pays, à commencer par la France. Alors cynisme ? stupidité ? calcul politicien germano-allemand ? quoi exactement ?

Encore une fois, pour un excellent suivi de ce sujet, voir Romaric Godin qui fait des papiers très documentés dans la Tribune (pourtant journal économique patronal).

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18153
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Dim 12 Juil 2015 14:00

D'abord , à cette période de l'année , tu risques d'obtenir très peu de réponses. ( Sommerloch !!!! ) comme disent les Allemands.
Je ne peux parler qu'en mon nom propre ; je suis tout à fait d'accord avec ton analyse.
Je voudrais dire , qu'il y a toujours eu , à mon sens , une certaine condescendance amusée des pays du nord ( qui bossent eux) à l'égard des pays du sud.
Il me semble qu'au début de son mandat , notre président avait dit que son ennemi était la "haute finance" à laquelle il voulait s'attaquer.Bon point de départ....mais pas suivi d'effet.
Même scénario pour Tsipras. Une amie à moi , mariée à un Grec me dit qu'il aurait du tout de suite taxer les grosses fortunes ; les armateurs...et le clergé orthodoxe.
Les armateurs sont assez malins et ont assez de complicités pour faire sortir leur fric en cas de danger ( pour eux.) et les popes menacent de "jeter l'anathème" sur tous ceux qui se prononceraient pour rendre le clergé imposable. Seulement voilà ,( mon amie dixit ), la majorité des Grecs est très croyante , voire superstitieuse !!!!
Schäuble , avec sa logique comptable , impose sa loi à l'ensemble de l'Union . Sortir de l'UE ? Je ne crois pas que ce serait la bonne solution.
Je pense qu'hélas , dans l'état actuel des choses , les gens friqués vont continuer à rouler en 4x4 dans les rues d'Athénes et les pauvres gens de faire la queue devant les distributeurs de billets pour retirer les 60 € auxquels ils ont droit.Moi aussi , ça me révolte. Je n'aime pas cette Europe-là.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2677
Inscription: Sam 20 Sep 2008 21:19
Localisation: Normandy Avenue

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar gici » Dim 12 Juil 2015 14:21

après tout ce que l 'on doit à la Grèce, depuis les temps Antiques on peux faire un petit effort
bon surtout moi :lol:
c'est la vie

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1657
Inscription: Sam 22 Nov 2008 22:23
Localisation: am ozean

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar edwin » Dim 12 Juil 2015 14:31

Klug war's nicht aber geil !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6507
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar ElieDeLeuze » Dim 12 Juil 2015 17:09

Il faudrait faire la différence entre l'Allemagne et la CDU. Ce n'est pas interchangeable, même si Merkel & co le font croire. L'ignorance des masses sur les phénomènes macro-économiques fait le reste, et je n'en sais pas plus que les autres. On assiste à un festival de propagande libérale. Vous oubliez que pour ces gens-là, il n'y a aucun argumentaire qui vaille, ils croient en leur théories ultralibérales comme n'importe quel croyant en sa religion. Les francs-maçons n'ont jamais pu négocier avec l'inquisition, et bien les Syriza ne peut pas réellement négocier avec les ultralibéraux. C'est un rapport de force, rien d'autre. C'est du niveau concours de bites.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18153
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Lun 13 Juil 2015 14:17

Deux Prix Nobel d’économie volent au secours de Tsipras , dont un étatsunien .
http://www.courrierinternational.com/article/crise-grecque-deux-prix-nobel-deconomie-volent-au-secours-de-tsipras
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

AllemagnOnaute Confirmé
Messages: 77
Inscription: Mar 05 Mai 2015 13:43

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Zuzue » Lun 13 Juil 2015 19:01

Mon commentaire n'aura sûrement pas grand intérêt, je n'aime pas trop argumenter sur des sujets que je ne maîtrise pas, je pense que pour des personnes lambda c'est incompréhensible, déjà parce que nous n'avons accès qu'à très peu d'informations et je ne fais pas confiance aux politiciens, ils défendent plus leur propre intérêt que les peuples, et ce dans tous les pays.
M'enfin bref je vais dire ce que je pense en tant que personne qui suit les infos à la tv et qui écoute mon entourage. Alors à mon avis la France n'a absolument pas préparé la sortie de la Grèce et ça nous mettrait dans la mouise, pour les autres pays pareil et ça évite en même temps d'attirer les foudres sur nous qui avons aussi des dettes.
Merkel sait ce qu'elle veut donc elle défend son bifsteack, ainsi que les pays du nord, ils se sont préparés à la sortie des grecques, leur économie ne tient pas dessus.
Mon entourage est pro-allemand : les grecques ne veulent pas faire d'effort alors Merkel a raison. Je suis plutôt de cet avis aussi même si je pense que ça déstabiliserait la France. Pourtant je ne suis pas allemande, mes parents ne sont pas allemands et mes amis non plus. Un sondage sur la 6 a montré que les français étaient pour la sortie de la Grèce aussi...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3295
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Mislep » Mar 14 Juil 2015 11:06

La sortie de la Grèce mettrait tout le monde dans la mouise. Si la Grèce se déclare en faillite et ne peut plus rembourser ses dettes, tous les pays de l'UE perdraient des milliard d'euros, et l'Allemagne (et la France) en premier lieu.

Dire que les Grecs ne veulent pas faire d'efforts est ridicule et même limite insultant. Depuis des années, les Grecs se laissent étrangler: on les a obligé à virer des fonctionnaires, réduire les salaires, les retraites, augmenter les impôts dont la TVA, augmenter le coût de l'assurance maladie, privatiser tout ce qui était possible etc... Merkel et ses copains ultralibéraux ont tort car avec le nouvel accord, elle ne fait qu'affaiblir un pays déjà exsangue alors qu'il faudrait plutôt renforcer son économie pour qu'il puisse s'en sortir. Ce qu'ils ont fait hier, c'est purement et simplement jeter les bases d'une nouvelle crise pour dans les prochains mois.
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10094
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar Andergassen » Mar 14 Juil 2015 11:56

Bon, maintenant, on part en vacances et on en reparlera à la rentrée. :vamp:
Dass wir den Krieg gewonnen haben, weiß jedes Kind. Aber dass wir gleich ganz Italien bekommen würden, das hätte ich mir nicht gedacht.
Ott, ahol zúg az a négy folyó

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18153
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L’Allemagne de Merkel/Schäuble et la question grecque

Messagepar michelmau » Mar 14 Juil 2015 17:40

Andergassen a écrit:Bon, maintenant, on part en vacances et on en reparlera à la rentrée. :vamp:

:eek: Effectivement , on peut voir ça comme ça ! :(
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Actualités et événements allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités