L'ABIBAC

Discutons ensemble des relations entre nous et entre nos pays.

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: L'ABIBAC

Messagepar Kissou33 » Mer 04 Mai 2016 22:38

A tous vous lire moi je me pose la question inverse..

pourquoi c'est l'Abibac qui serait un mauvais choix ??

pourquoi ce ne serait pas ce sacro-saint fichu bac S ???

quant à cette phrase de PierU :
Ma fille aînée est dans ce cas, elle passe l'Abibac cette année, et va faire une prépa BCPST l'année prochaine : elle a passé plus de temps à travailler les matières en allemand (Littérature+HG) que les matières scientifiques (ce qui est quand même un peu paradoxal en S), et la "plus-value" est quasiment nulle pour la sélection en prépa


ben oui.. Cela s'appelle aussi de la culture générale... ça sert généralement à rien.. sauf à avoir des connaissances.. Que les autres n'ont pas....
maintenant si ta fille a passé plus de temps à bosser la partie allemande, que la partie scientifique.. faudrait peut-être se demander si son attrait n'est pas justement plus sur la partie Littérature que scientifique..

les erreurs d'aiguillage.. ça arrive aussi au lycée....
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

AllemagnOnaute Confirmé
Avatar de l’utilisateur
Messages: 81
Inscription: Mer 15 Avr 2015 17:38

Re: L'ABIBAC

Messagepar Doreandme » Mer 04 Mai 2016 23:15

L'avantage de l'Abibac c'est aussi d'avoir des cours d'allemand de qualité car le niveau que les élèves doivent normalement atteindre est le niveau B2/C1 mais n'est-ce pas le niveau que devrait avoir tout élève ayant fait allemand depuis sa LV1 (6 ans) voir LV2 (4 ans) même en allemand "normal" ou européen ??

AllemagnOnaute Confirmé
Avatar de l’utilisateur
Messages: 81
Inscription: Mer 15 Avr 2015 17:38

Re: L'ABIBAC

Messagepar Doreandme » Mer 04 Mai 2016 23:22

Kissou33 a écrit:A tous vous lire moi je me pose la question inverse..

pourquoi c'est l'Abibac qui serait un mauvais choix ??

pourquoi ce ne serait pas ce sacro-saint fichu bac S ???



Merci je me faisais la même réflexion :mrgreen:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L'ABIBAC

Messagepar valdok » Jeu 05 Mai 2016 00:22

Doreandme a écrit:L'avantage de l'Abibac c'est aussi d'avoir des cours d'allemand de qualité car le niveau que les élèves doivent normalement atteindre est le niveau B2/C1 mais n'est-ce pas le niveau que devrait avoir tout élève ayant fait allemand depuis sa LV1 (6 ans) voir LV2 (4 ans) même en allemand "normal" ou européen ??

Là est la question, et j'irai plus loin... Car de toute façon cela sera toujours 6 ans de cours - version éducation nationale avec toutes les contraintes que cela suppose -, donc réellement, c'est bien loin de faire 6 ans, même à supposer que le nombre d'élèves soit limoté à 12 par classe (comme dans les Instituts Goethe par exemple)!!!! C'est pour cela que l'on préfère parler d'heures consacrer à l'étude réelle de la langue, plutôt qu'en nombre d'années.

Ceci considéré, cela aide à comprendre le problème....On ne peut pas comparer, car les profs du système normal n'ont pas les mêmes moyens à leurs disposition, ni la même population d'élèves (les Abibacs sont déjà sélectionnés à la base). Certes j'exagère mais, je ne comparerais pas les cours d'EPS de lycée, même avec un prof sympa et motivé, avec ceux des jeunes inscrits en section sport étude. Après cela ne veut pas dire que ces profs dits lambda ne rencontreront pas l'élève prometteur malgré tous les obstacles.... Et je suppose que cela doit être une magnifique récompense pour un professeur n'enseignant pas dans des structures privilégiées....

Concernant le niveau de culture générale des L par rapport aux S, j'ai toujours trouvé dommage l'extrême faiblesse de la culture scientifique des sections L. Quant on pense qu'à l'heure actuelle, pour la formation des bibliothécaires, des terminologues, voir même pour l'étude de textes en grec ancien, les connaissances en mathématiques et en programmation informatiques, bien sûr adaptées deviennent de plus en plus indispensables.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: L'ABIBAC

Messagepar Kissou33 » Jeu 05 Mai 2016 09:46

@doreandme : :lol: (je pense donc je dis ! ) :lol:

valdok a écrit: Concernant le niveau de culture générale des L par rapport aux S, j'ai toujours trouvé dommage l'extrême faiblesse de la culture scientifique des sections L. .


ce qui me rappelle une discussion avec mon voisin, du temps où nous étions tous les deux en secondes.. Lui promu inévitablement à une section S... et moi.. en techno médico-social.. j'avais des soucis en biologie.. et je lui demande donc s'il peut m'aider.

sa réponse : ben je voudrais bien, mais ça, nous (((nous les futurs S))) on ne le voit qu'en terminale ! :eek:

et pour te répondre Valdok, l'inverse est aussi vrai.. Les S ont généralement une culture littéraire qui s'est arrêtée à Gaston Lagaffe.... ce n'est certes pas une généralité, mais il faut avouer que pour certains, si on leur sort la tête des math et des sciences, sont pas capables de faire la différence entre un coq et une poule ! :lol:


Donc si l'Abibac les enrichit culturellement parlant.. je ne vois pas où se trouve le problème de PierU (qui malgré les remarques visibles ou non de la modération, ne s'est toujours pas présenté....... :S )
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L'ABIBAC

Messagepar valdok » Jeu 05 Mai 2016 19:13

Kissou33 a écrit:e qui me rappelle une discussion avec mon voisin, du temps où nous étions tous les deux en secondes.. Lui promu inévitablement à une section S... et moi.. en techno médico-social.. j'avais des soucis en biologie.. et je lui demande donc s'il peut m'aider.

sa réponse : ben je voudrais bien, mais ça, nous (((nous les futurs S))) on ne le voit qu'en terminale !

On est d'accord, j'ai bien parlé d'élève en L et non en techno médico social. Et puisque l'on en est aux cas particuliers, à mon époque cela s'appelait T4-F8 . J'ai fait une seconde T4 puis ayant de très bons résultats en maths, à ma grande surprise d'ailleurs, et ne pouvant plus pratiquer deux langues étrangères, d'ailleurs l'allemand n'était plus proposé en F8, alors je me suis réorientée en D en première.
Par contre j'ai vu des camarades de D se réorienter en A pour passer le bac, mais jamais l'inverse. Puis me concernant de très bonne en maths, je suis devenue très médiocre tout en travaillant beaucoup plus et la plupart de mes camarades étaient non seulement bons en français, avec un programme en litérature classique que je n'avais pas eu en T4, mais ils devaient aussi passer une partie des épreuves du bac (histoire-géographie et bien sûr langue allemande)en allemand. C'était pas encore des abi-bacs. En allemand et en littérature j'avais le même niveau qu'eux et sans aucun doute aussi le même que les littéraires (ne pas avoir quelque chose au programme ne veut pas dire que l'on n'aurait pas eu les capacités de l'étudier). C'est dû à mes passions, et je n'avais pas le droit de sortir. C'est sans doute aussi pour cela que le cul d'une poule d'un coq, je n'aurais pas su le reconnaître :wink: :lol:
Bon autre temps autre mœurs, sans doute.
Cependant je persiste et signe, pour ce que j'ai pu en constater les lycéens en filiaires scientifiques générales ont un bien meilleur niveau de culture générale (la culture générale ne s'arrête pas à la littérature, l'histoire et les arts) que les littéraires en maths. Et la raison hélas est simple, on continue toujours à envoyer les les meilleurs élèves en classe S. Et je me demande aussi si les parents de milieux modestes ayant des enfants bons à l'école n'aurait toujours pas encore tendance à priviligier les classes scientifiques aux classes littéraires ?

Sans parler de l'époque préhistorique de mes études secondaires, j'ai constaté cela de mon côté par mes enfants et mes activités.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18180
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: L'ABIBAC

Messagepar michelmau » Jeu 05 Mai 2016 20:12

Pas envie de parler des "S"...qui se prennent bien souvent pour l'élite et ne pèchent jamais par excés de modestie ( une qualité qui semble en voie de disparition , comme les ours de la banquise).....Bon , je sens que je deviendrais très vite désagréable , alors je préfère m'arrêter là.
Au fait , bonjour PierU ! :D
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L'ABIBAC

Messagepar valdok » Jeu 05 Mai 2016 21:05

Je ne dirais pas que ce sont les élèves de S qui se prennent pour de l'élite, mais tout un système qui pousse les enfants ainsi. Puis de toute façon, c'est le cas de tous ceux qui font des classes générales par rapport à ceux qui choisissent l'enseignement technique ou les métiers manuels....
Puis l'élitisme se retrouve partout je me souviens d'un système de compagnons de France qui permettait aux jeunes choisissant l’ébénisterie d'art de faire leur apprentissage en Allemagne, de mon temps... Mais bon sans parler de l’ébénisterie d'art, le compagnonnage pour les jeunes femmes à mon époque ??? .....

Aujourd'hui une initiative de notre gouvernement d'étendre les Erasmus aux apprentis, une excellente idée...

Hélas Michelmau tu as raison, la modestie est perle rare, c'est loin d'être limité aux lycéens de classe S et par contre la fausse modestie est en nette progression....
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14794
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: L'ABIBAC

Messagepar Kissou33 » Jeu 05 Mai 2016 21:50

valdok a écrit:Je ne dirais pas que ce sont les élèves de S qui se prennent pour de l'élite, mais tout un système qui pousse les enfants ainsi.


et c'est pas nouveau !

Mon conseillé d'orientation en 3ème voulait que je fasse "S" ! (bac C et D à l'époque de l'âge de Bronze.. :lol: )..
pas capable de calculer un pourcentage la nana.. et 8 de moyenne en math.... mais fallait "faire S"....

je vois que les choses n'ont pas changé !

allez.. Laissez les "'S" s'éclater un peu en Franco-Allemand-Abibac... voyons !! c'est qu'ils s'ennuient parfois les petits chéris, entre leur racine carrée, et 3,1416 qui les fait tourner en rond... :lol:
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6511
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'ABIBAC

Messagepar ElieDeLeuze » Ven 06 Mai 2016 08:31

J'ai vu suffisamment d'élèves qui se forçaient à se trouver scientifiques alors que leur seul bonheur de la journée était mes cours de littérature ou de langues pour ne pas prendre au sérieux ni les sections math-physique en général ni les parents qui formattent leur progéniture pour aller tout droit à la crise identitaire soit dans la vingtaine, soit à la quarantaine. Faites-vous psy, c'est le seul métier vraiment utile dans tout ce gâchis.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

AllemagnOnaute
Messages: 29
Inscription: Mar 19 Mai 2015 19:14

Re: L'ABIBAC

Messagepar Merinda » Ven 06 Mai 2016 20:31

J'ai passé les entretiens moi :) Si tu as des questions dessus ou j'imagine que tu as du déjà les faire

Elève AllemagnOnaute
Messages: 8
Inscription: Mer 04 Mai 2016 08:29

Re: L'ABIBAC

Messagepar PierU » Lun 09 Mai 2016 09:45

@Lexiastein : bien sûr que le niveau en allemand acquis en Abibac permet de gagner quelques points aux concours des grandes écoles après une prépa. Mais bon, de là à dire que ces points font "nettement monter dans le classement", il y a tout de même un pas. Ces quelques points (et le fait de trouver plus facilement des stages en Allemagne) peuvent difficilement justifier en soi l'investissement de travail en Abibac. Des étudiants qui font des stages (ou même une année complète) à l'étranger sans avoir suivi un cursus type Abibac il y en a plein.

@Kissou33 : "pourquoi ce ne serait pas le bac S qui serait le mauvais choix ?" --> Eh bien pour faire des études scientifiques c'est le seul choix possible, tout simplement (et en l'état des choses, c'est aussi le choix le plus ouvert pour un lycéen qui n'est pas sûr de la voie qu'il veut ou ne veut pas choisir). Pour le cas particulier de ma fille son attrait n'est pas plus littéraire que scientifique puisqu'au final elle va faire une prépa BCPST. Si elle a beaucoup bossé la partie allemande c'est tout simplement que la charge de travail est objectivement très importante (j'ai dit qu'elle avait plus bossé l'allemand que les sciences, c'est sans doute un peu exagéré, mais je pense qu'on peut dire "autant").

Sinon je vois que le débat s'est partiellement déplacé sur le supposé manque de culture générale des S par rapport aux L et ES. Ce n'était pas vraiment le sujet mais bon : comme l'ont dit certains, les sciences font aussi partie de la culture générale, et on pourrait dire que les L et ES manquent de culture scientifique : en S toutes les matières sont enseignées jusqu'en Terminale, alors que ce n'est pas le cas en L/ES. De même, qu'un ministre dise qu'il est ou était nul en maths ou que les cours de maths le barbaient ne choque pas grand-monde, alors qu'un ministre qui dit que les grands classiques le barbent ou qu'il ne comprend rien à l'économie, ça fait des remous... On fait peu de cas de la culture scientifique, de manière générale.

Alors oui pas mal de lycéens manquent de culture générale, mais cela est loin d'être limité aux S si par "culture générale" on entend réellement "générale" et pas seulement littéraire/sociétale/...

Quoi qu'il en soit l'Abibac comme palliatif au manque de culture générale des S, c'est un peu le marteau pour écraser la mouche !

Je lis aussi des remarques sur l'élitisme associé à la section S : ce n'est pas totalement faux. Mais pour le coup, question discours et image élitistes, les sections Abibac ne sont franchement pas en reste (en tous cas pour ce que j'en ai vu) !

Mais je voudrais revenir à mon propos initial : encore une fois je ne remets pas en cause l'Abibac en soi. Je veux juste mettre en garde ceux qui veulent aller en S ET faire des études scientifiques classiques derrière sur le fait que la charge de travail Abibac y est énorme (plus qu'en L/ES), et que ce cursus n'apporte que peu de plus value pour la suite en comparaison. Je suis objectif en disant cela, et c'est une information que tout élève envisageant Abibac devrait avoir. Ce qui n'empêche pas que muni de cette information il puisse quand même faire ce choix pour tout un tas de raisons qui lui appartiennent.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5264
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: L'ABIBAC

Messagepar valdok » Lun 09 Mai 2016 11:24

Merci d'avoir tenté de dédiaboliser les études scientifiques. D'ailleurs j'aimerais enfoncer le clou pour ceux qui choisissent les études littéraires: la sémantique, la linguistique de corpus et pour ceux qui choisissent psycho, histoire, sociologie, les statistiques sont indispensables et pour la philosophie (la logique)....
Les ponts de plus en plus existent parce qu'à notre époque où il y a de plus en plus informations aussi inutiles qu'utiles, et ces formations qui font des ponts entre les domaines sont de plus en plus nécessaires et utilisées.....

Pour ne citer qu'un exemple que je pense un peu connaître, la didactique des langues est à l'heure actuelle de plus en plus associée au E-learning jusu'au Mooc où les gens apprennent à connaître les domaines des autres et non plus à s'opposer et où une personne se jugeant suffisamment qualifiée (les gens devraient être capables de s'autoévaluer un minimum) peut s'inscrire à des cours d'université étrangère, sans être sur place et faire valider ses cours, sans être obligé de s'expatrier....... Parfois c'est gratuit mais soumis à des conditions, d'autres fois non et avec ou sans conditions, de toute façon cela permet à des personnes d'avoir accès à des cours auxquels ils n'auraient pu participer autrement.

Fini le snobisme des didacticiens (enfin on s'en débarrassera petit à petit en demandant au plus des expériences sur le terrain, de l'accès démocratiser à l'enseignement avec en plus des résultats) qui veulent réserver l'apprentissage des langues à une élite qui peut se permettre de se payer des cours dans des instituts spécialisés, ou d'aller à temps complet à l'université, !!!!!! Cela ne veut pas dire qu'il faut supprimer ces méthodes d'apprentissage mais qu'il faut en mobiliser d'autres et cela passe par l'informatique donc par les maths, l'enseignement scientifique..... Les profs de langue qui réfléchissent à des cours en ligne en faisant appel à d'autres corps de métiers et s'intéressent à leur environnement actuel, ceux qui réfléchissent sur des dictionnaires en ligne et observent l'évolution de la langue en manipulant des milliers voir des millions de textes............Les sciences dures au service d'autres disciplines dans leur but sont la démocratisation et non l'élitisme !!!!!

Quant à vous cher Monsieur, certes vous ne vous êtes pas présenté à ce forum, mais je vois bien que vous êtes très impliqué non seulement dans la réussite des études de votre fille mais pour la réussite des jeunes gens en général. Alors j'espère que votre message sera entendu dans sa justesse.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

AllemagnOnaute
Messages: 29
Inscription: Mar 19 Mai 2015 19:14

Re: L'ABIBAC

Messagepar Merinda » Mar 10 Mai 2016 22:19

Je suis un peu déçue moi , j'ai passé mon entretien le 20 avril.

à cause du stress j'ai pas réussi à montrer ma vraie motivation et j'ai peur que ca ne passe pas à cause de ca car je ne sais pas si les professeurs également lisent les lettres de motivation vu que l'oral est compté comme très important :x

Mais courage !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6511
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: L'ABIBAC

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 10 Mai 2016 23:03

valdok a écrit:Merci d'avoir tenté de dédiaboliser les études scientifiques.

Il faut arrêter de faire dire ce que personne n'a dit. Les génies scientifiques sont plus rares que ceux qui en ont l'ambition. C'est tout. Et c'est très différent. De plus, jamais personne n'a été refusé dans un cours de math adapté à diverses matières après un bac L. Moi y compris.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

PrécédenteSuivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Les Français et les Allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités