Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Discussion sur les groupes et chanteurs allemands

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar michelmau » Mer 07 Mai 2008 11:52

Un poème incontournable de Goethe,mis magistralement en musique par Schubert.(Le rythme du piano reproduit celui de la chevauchée.)
Le poème de Goethe:
http://de.wikisource.org/wiki/Erlk%C3%B6nig

L'interprétation du lied de Schubert par Monsieur Fischer Diskau:
http://de.youtube.com/watch?v=P5B6nysheec

Et,pour s'amuser,une parodie du poème:
http://de.youtube.com/watch?v=i6wktGd7xrg
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 701
Inscription: Jeu 07 Déc 2006 22:25
Localisation: Münster

Messagepar marieinschweden » Mer 07 Mai 2008 12:30

Il y a aussi une version orchestrale du Lied que j'aime beaucoup, chantée par Anne Sofie von Otter:

http://www.youtube.com/watch?v=VdhRYMY6IEc

Sur le CD Schubert Lieder with Orchestra d'Abbado, il y a aussi une interprétation par Thomas Quasthoff, toujours avec orchestration. J'aime beaucoup ces deux versions, le présence de l'orchestre rend la chanson encore plus terrifiante... :D

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10444
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Messagepar Andergassen » Mer 07 Mai 2008 13:05

Dans un autre ordre d'idées, mais toujours chez Schubert:
Quand je parcours en solitaire, en hiver, les plateaux et alpages, à skis ou en raquettes, c'est automatiquement le Gute Nacht du Winterreise de Schubert qui me vient à l'esprit et aux lèvres (Und auf den weißen Matten
Such' ich des Wildes Tritt.
)
En été, c'est un autre chanson, un peu sur le même thème, mais nettement plus martiale, et qui n'a pas sa place dans un forum sur la langue et les pays allemands. :wink:
Et, comme il est dit dans Gute Nacht: Der Mai war mir gewogen
Mit manchem Blumenstrauß.
... que j'offre à nos charmantes compagnes du forum! :oops: :love:
Ich halte es so: Denken ist Arbeit, Arbeit ist Energie – und Energie sollen wir sparen.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Messagepar michelmau » Mer 07 Mai 2008 14:08

marieinschweden a écrit:J'aime beaucoup ces deux versions, le présence de l'orchestre rend la chanson encore plus terrifiante... Very Happy
_________________


Avis tout à fait personnel,Marie;j'apprécie beaucoup la version orchestrale,mais je trouve néammoins que la piano,par son côté percussion,rend mieux la galop du cheval et le côté "haletant" du lied que les cordes de l'orchestre.Peut-être parceque la première fois que je l'ai entendu,il y a de cela...........un certain temps,c'était dans la version accompagnement piano.(avec,si j'ai bonne mémoire Marion Anderson au chant.)
:wink:

@oschpele;je connaissais le "Gute Nacht" du Winterreise de Schubert,(d'oreille) et paradoxalement,non par un chanteur classique,mais par Wolf Biermann!
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar michelmau » Mer 04 Aoû 2010 15:08

Bon , tous les germanistes ont appris au cours de leur scolarité le célébrissime "Erlkönig" de Goethe. Pour ma part, je suis loin d'être un fan de Goethe, mais je dois reconnaitre que j'ai rarement rencontré une adéquation aussi complète entre un poëme et une musique que dans ce lied de Schubert . Je dois avouer qu'il me donne toujours des frissons dans le dos.
Pour ceux qui ne connaitraient pas le poëme (mais y en a-t-il encore ?)
http://www.greatsong.net/PAROLES-FRANZ-SCHUBERT,LIEDER-ERLKONIG-D-328-GOETHE,100121097.html
Je pensais que l'interprétation de ce lied par Dietrich Fischer- Diskau s'imposait, mais (ce grand chanteur ne m'en voudra certainement pas), j'ai préféré vous faire connaitre la version de la chanteuse noire-américaine Marian Anderson, décédée en 1993. Reconnue dans le monde entier pour ses talents de soprano, elle fut la première interprète noire à avoir le droit de chanter au "Metropolitan Opera" de New-York. :shock:
http://www.youtube.com/watch?v=10MKStHFm04&feature=related

Si j'ai eu l'idée de ce sujet, c'est parce que j'ai entendu ce matin sur France Musique Yuja Wang, une géniale pianiste chinoise de 23 ans , une surdouée qui possède une technique et une sensibilité musicale à vous couper le souffle. Elle interprétait, entre autres, dans la cadre du festival de la Roque d'Anthéron une version du lied de Schubert, transcrite pour le piano seul par Franz Lizst. 23 ans et aussi douée, je lui souhaite une longue, très longue carrière.

http://www.youtube.com/watch?v=PFPSun30TBE
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1471
Inscription: Lun 12 Mai 2008 00:44
Localisation: Dans l'Ortenau

Re: Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar cri-zi » Mer 04 Aoû 2010 23:35

Schade, hier bekomme ich die Anderson-Version nicht. Dommage, je ne recois pas la version Anderson. Il y a des films qui ne passent pas la frontière, semble-t-il.
De grâce, corrigez mes fautes de francais!

AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 28
Inscription: Sam 28 Aoû 2010 18:29
Localisation: Joué-les-Tours France

Re: Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar bernard S » Dim 29 Aoû 2010 18:25

Bonjour Michelmau,

j'ai noté les références que vous donnez. Ca me fera une occasion de découvrir autre chose.

Pour ce qui est de " Erlkönig " et de son "wer reitet so spât durch die Nacht", c'est vrai que c'était un point de passage obligé en 6° avec la Lorelei et un ou deux trucs que ma mémoire n'a pas retenus. (Ha, si, ça me revient : Die Forelle avec le prof au violon et Stille Nacht , Röslein auf der Heide...)

On a le droit de préférer d'autres interprètes que Dietrich Fischer-Diskau. J'écoute en ce moment, il est 18h11, Fritz Wunderlich dans le meme morceau. Là aussi, on aime ou on n'aime pas.

Comme c'est un classique, voici dans mes archives ceux qui se sont lancés là dedans : Ian Bostridge, Thoma Quasthoff (celui que je préfère),Heinz Erhardt, Achim Reichel .

Et là, je me pose une question : peut on parler d'aberration quand un chant comme Erlkönig est traduit en français et interprété en français ? Dans les année 50, Armand Mestral a chanté le Roi des Aulnes. J'aime bien, et ça ne me choque pas . En revanche, je hurle en écoutant "La Cavalcade " la destruction de "Ich hat' einen Kameraden " . Les auteurs de ce forfait devraient finir en prison.

Cordial-gentiment

bernard S
Brüderlein fein, Brüderlein fein,
Mußt mir ja nicht böse sein;
Brüderlein fein, Brüderlein fein,
Mußt nicht böse sein

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar michelmau » Mar 14 Sep 2010 07:01

Après la version de Yuja Wong au piano, voici la version de Julia Fischer au violon:
http://www.youtube.com/watch?v=yp_wpOTOMFI&feature=related
:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

AllemagnOnaute Confirmé
Avatar de l’utilisateur
Messages: 71
Inscription: Mar 05 Oct 2010 18:55

Re: Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar folle de l'allemand » Dim 06 Mar 2011 13:06

J'ai étudié ce poème l'an dernier et j'ai adoré. Je le trouve très beau mais aussi très lourd de sens.
Je suis folle de la langue de Goethe et je l'assume

Direction Barsinghausen le 15. Mai pour l'échange Brigitte Sauzay

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 177
Inscription: Jeu 24 Fév 2011 14:21

Re: Erlkönig (Goethe- Schubert)

Messagepar Gégé » Dim 06 Mar 2011 18:34

Je l'ai fait étudier à mes élèves de 3ème l'année dernière : toujours présents pour se moquer de poésie ou de musique classique, mais quand il s'agit d'évoquer les différentes interprétations possibles du poème qui a suscité tant de polémiques lors de sa rédaction, tout le monde prend un air gêné et ricane bêtement avec son voisin...
Tsssssssss, les gosses...

Enfin je suis archi fan du Lied, je ne connaissais pas ces autres versions que je vais découvrir avec grand intérêt !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar michelmau » Dim 11 Sep 2011 15:10

Une version (en japonais) du poëme de Goethe, musique F. Schubert.
http://www.youtube.com/watch?v=OpWwo5Ydl3M&feature=results_main&playnext=1&list=PL1226F129312C1F72
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Elève AllemagnOnaute
Messages: 8
Inscription: Mer 14 Sep 2011 17:17

Re: Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar Schachmatt » Jeu 15 Sep 2011 14:31

Comme Gégé, je l'ai étudié avec mes élèves, mais c'était une classe de 5e (Mitarbeit avec la prof de musique, projet trans-disciplinaire, on a fait la même chose avec l'hymne allemand, enfin bref on est au top :D).
J'ai choisi l'interprétation par Fischer-Diskau, déjà parce que je suis un admirateur inconditionnel, mais surtout pour son interprétation scénique, ou plutôt"faciale" des personnages. C'était primordial puisque le travail portait principalement sur les différents personnages et leurs caractères/sentiments. Je remets le lien puisque celui du premier post ne fonctionne plus : http://www.youtube.com/watch?v=e40Mm8baD7A
Dans un style différent mais très visuel aussi, il y a la version de Jessye Norman : http://www.youtube.com/watch?v=Iz5TV8LWbro

A un niveau plus perso, j'ai écouté de nombreuses versions de ce Lied (car, contrairement à michelmau, je suis un grand fan de Goethe, et également de Schubert). J'aime énormément la voix de Marian Anderson, mais j'aime moins le rythme ; la version de Anne Sofie von Otter ne manque pas d'intérêt non plus : http://www.youtube.com/watch?v=Y3ALWvtvt_U (j'aime bien son interprétation du personnage Erlkönig) ; Chez Thomas Allen (http://www.youtube.com/watch?v=sTYqFzps0i4) j'aime bien l'interprétation du fils ; bon je les fait pas toutes, ce serait un peu long...
Mais de toute façon rien à faire, je reviens toujours à la version de Fischer-Diskau. Je ne retrouve chez aucun autre autant d'angoisse chez le fils ou de malice chez Erlkönig. "L'explosion" sur "so brauch ich Gewalt" me donne la chair de poule à chaque fois !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar michelmau » Jeu 14 Juin 2018 16:31

Je viens de découvrir une version a capella par le groupe maybebop.
Perso , j'aime bien. :wink: Belle musicalité , belles voix , original et rythmé.
https://www.youtube.com/watch?v=H3wa077Uvac
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar michelmau » Dim 28 Fév 2021 16:37

J'ai entendu sur France-Musique , il y a quelques jours , que le poëme de Goethe avait inspiré une trentaine de musiciens ... eh oui ! J'ai donc effectué une petite recherche et j'ai trouvé quelques autres versions... pas une trentaine .)
Grâce à wiki , j'ai aussi appris quelque chose que j'ignorais :
Le thème trouve son origine dans la culture danoise, où le roi des Aulnes est nommé Ellerkonge (roi des Elfes). Le mot Erlkönig est né d'une traduction fautive du mot danois Eller en allemand comme aulne1.

Parmi les quelques exemples que j'ai pu trouver , deux tendances : celles qui , comme chez Schubert , suivent le rythme du galop du cheval ... et les autres .
Pour commencer , une version très brillante , au violon , qui reprend la musique de Schubert
On dirait du Paganini ( elle s'intitule d'ailleurs " caprice ." :
https://www.youtube.com/watch?v=R3h9K4gR2LE
Carl Gottlieb Reissiger :
[url]https://www.youtube.com/watch?v=R3h9K4gR2LE[/url
Carl Czerny :
https://www.youtube.com/watch?v=-prOrIue-08&list=PLKOzmxPr_k06I2VEyHPY8AZNUG4Sm6KIA
Johann Friedrich Reichardt :
https://www.youtube.com/watch?v=sSvqDULp3GQ
Parmi ceux qui ne suivent pas le rythme du galop du cheval :
Gottlob Bachmann :
https://www.youtube.com/watch?v=sSvqDULp3GQ
et ... la vidéo sur la version de Carl Loewe est , hélas , indisponible . :(
Bonne écoute . :wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20058
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Erlkönig (Johann Wolfgang Goethe)

Messagepar michelmau » Lun 08 Mar 2021 16:28

Le grand Beethoven soi-mëme avait en 1795 commencé à écrire une mélodie...hélàs inachevée sur le poëme de Goethe .
Reinhold Becker , violoniste et compositeur ( fin du XIXème , début du XX7me ) avait terminé la partition .
Résultat assez bluffant . .
https://www.youtube.com/watch?v=O_1VwdUq6Iw
https://www.youtube.com/watch?v=F_HXMY0ghf0
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Musique allemande

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités