Egalité homme-femme dans le langage

Tout ce qui a trait à l'Allemagne et qui n'entre pas dans les thèmes précédents

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18532
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar michelmau » Mar 04 Aoû 2020 15:03

C'est la traduction que j'ai trouvée pour l'expression allemande " gendergerechte Sprache".
Déjà les superbes " missfits" ' ( Gerburg Jahnke et Stephanie Überall ) avaient inventé , pour rire le "Feminisprach"...Mais c'était pour rire !
Aujourd'hui , on fait face à une sorte d'intégrisme du langage chez certains;
Petit exemple tout simple :
der Autofahrer = l'automobiliste ( homme ) die Autofahrerin = l(automobiliste ( femme ) .
...Mais si on veut dire les automobilistes ( tous sexes confondus )...on dira die Autofahrer !!! Forme masculine privilègièe.. A secours. Alors d'aucun proposent " die Autofahrenden". C'est un petit exemple parmi tant d'autres.
Vient d'ailleurs de sortir un "gendergerrechtes Wörterbuch":
https://geschicktgendern.de/
Perso , je trouve cette tendance parfaitement ridicule et ne suis pas le seul.
La très sérieuse "Verein Deutsche Sprache " parle de "Unfug" ( bêtises , sottises . )
Schluß mit Gender-Unfug :
https://vds-ev.de/gegenwartsdeutsch/gendersprache/gendersprache-unterschriften/schluss-mit-dem-gender-unfug/
Je relève , entre autres
Nicht durchzuhalten: Wie kommt der Bürgermeister dazu, sich bei den Wählerinnen und Wählern zu bedanken – ohne einzusehen, dass er sich natürlich „Bürgerinnen- und Bürger­meister“ nennen müsste? Wie lange können wir noch auf ein Einwohnerinnen- und Einwohnermeldeamt verzichten? Wie ertragen wir es, in der Fernsehwerbung täglich dutzendfach zu hören, wir sollten uns über Risiken und Nebenwirkungen bei unserm Arzt oder Apotheker informieren? Warum fehlt im Duden das Stichwort „Christinnentum“ – da er doch die Christin vom Christen unterscheidet?

Winfried Kretschmann , Ministerpräsident vert de Bawu condamne également cette tendance à confondre Sexus ( sexe biologique ) et Genus ( genre grammatical .) . Il appelle d'ailleurs cela "Tugendterror" : terreur de la vertu .
[url]https://www.stimme.de/suedwesten/nachrichten/pl/kretschmann-gegen-vorschriften-fuer-gendersprache;art19070,4380365[/url
Bon , en France , on a eu droit aux écrivaines , aux auteures., au cheffes..que nos caciques de l'Académie Française se sont vus plus ou moins obligés d'accepter , mais le phénomène me semble toutefois moins systématique qu'en Allemagne , non ? :wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6579
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 04 Aoû 2020 18:43

C'est toujours le même problème : certain(e)s confondent à dessein le genre grammatical et le genre social pour emmerder le monde. Plus on exige de moi ce genre de changement, moins je change. Par contre, j'adore argumenter par l'absurde.... car par ignorance de la linguistique en général et de leur langue en particulier, les féministes radicales (les autres sont des gens normaux, tout va bien) ne se rendent pas compte de certaines vérités. C'est très amusant en allemand :
Mensch vient de Mann-isc.... donc il faut changer Mensch aussi. Et les dites féministes radicales en discutent sérieusement le reste de la soirée pendant que moi, je rentre chez moi sans que personne ne se rende compte de rien.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10283
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar Andergassen » Mar 04 Aoû 2020 19:21

Une chose que l'on ne pourra jamais changer, biologiquement parlant,et c'est là tout le malheur : l'homme naît de la femme. Imparable, pour l'argumentation féministe (il faut bien que quelque chose les fasse mouiller... :vamp: )
Ou alors, les progrès de la science aidant, il faudra créer un sexe et un genre neutres. Un seul genre, plus de règles d'accord de participes, d'adjectifs, une seule déclinaison pour les langues qui en possèdent : bref, le bonheur... :mrgreen:
Die Schweden, die haben verflucht schlechtes Geld,
wer weiß, ob der Östreicher besseres hält.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3358
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Re: Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar Mislep » Mar 04 Aoû 2020 20:31

michelmau a écrit: Bon , en France , on a eu droit aux écrivaines , aux auteures., au cheffes..que nos caciques de l'Académie Française se sont vus plus ou moins obligés d'accepter , mais le phénomène me semble toutefois moins systématique qu'en Allemagne , non ? :wink:


Effectivement, dans les pays germanophones, c'est systématique. A l'université même obligatoire. "Studierende" a totalement remplacé "Student" et on parle aussi volontiers de "Lehrperson" pour éviter le "Lehrer"... Ces mots ont l'avantage, dit-on, d'être plus courts que "Student_innen" (à l'oral "Stundentinnen und Studenten") et "Lehrer_innen" (Lehrerinnen und Lehrer), mais surtout, ils ont l'avantage de ne pas exclure le troisième sexe, ou tous ceux qui ne se sentent ni homme (student/Lehrer) ni femme (studentin/lehrerin)... :roll:
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6579
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar ElieDeLeuze » Mar 04 Aoû 2020 20:58

Alors, Lehrperson, moi, ça me met dans un état de rage indescriptible. C'est FEMININ !!!! Il n'y a rien de gendergerecht dans ce mot. Preuve que leur délire est absolument con.

Moi, je suis un LEHRWUNDER - DAS Lehrwunder. On peut aussi m'appeler LEHRGENIE, je ne suis pas sectaire...
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5471
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Egalité homme-femme dans le langage

Messagepar valdok » Mar 04 Aoû 2020 22:03

J'estime à présent que tous les métiers devraient avoir un genre féminin et masculin, la langue française s'adapte très bien à cela : le guitariste, la guitariste, le professeur, la professeure et en allemand de mettre le suffixe -in, alors je ne vois pas où est le problème.... Je n'avais pas ce point de vue avant, mais la vie en Allemagne et le fait que j'ai eu l'occasion de débattre du problème avec des personnes concernées - m'a fait reconsidéré le problème... Problème qui préoccupe encore plus les polonais , quand on pense que le mot "pilotka" désigne aussi bien une femme pilote qu'une télécommande et que le suffixe féminin en -ka est aussi un diminutif.... Donc même si le mot féminin existe ex, professorka, les femmes préfèrent utilisent le titre masculin.... Bref un vrai bordel!!!!! Et il n'y a pas d'autre mot pour désigner la politique linguistique des genres dans ce pays.

Pour moi, ce n'est pas tant une question d'égalité des sexes que de tenir compte des évolutions de la société.... On crée des mots en fonction des besoins voilà tout. Je ne vois pas en quoi en France rajouter un -e à la fin d'un nom ou mettre un article féminin devant un nom est plus ridicule que de créer des nouveaux adjectifs pour chaque quidam politique ayant un peu de pouvoir. comme le font les médias.

Cependant une attitude neutre face à l'appartenance à un sexe ou à un autre dans les domaines administratifs faciliterait la vie à des personnes que l'on a tendance à oublier les transgenres. Studierende ou Lehrende, je comprends très bien que les personnes ne voulant pas se prononcer pour une appartenance à un genre ou un autre., préfèrent cette formulation. ...
Et à ce titre, j'aime beaucoup le titre de civilité japonais , -san. Hélas un équivalent de ce titre n'existe pas dans nos pays européens... Et je pense que là cela serait vraiment bien que l'on est plus à choisir entre homme et femme.... Certains formulaires vous offrent une autre possibilité, mais c'est loin d'être généralisé!!!.

Personnellement je me moque que l'on m'appelle Frau X en tant qu'étudiante en Allemagne ou en tant que prof en Pologne, Pani profesorze (madame le professeur).

Sur mon contrat de travail il est écrit zleceniobiorca (mandataire au masculin, et notez bien la terminaison en a - en polonais de nombreux noms masculins ont une terminaison fémine et le nom lui même se décline comme telle ) et non zleceniobiorczyni (mandataire au féminin), d'ailleurs en français c'est mandataire ou mandataire c'est la même chose sauf l'article diffère.

Toutefois je trouve parfois stupide de confondre le signifié et le signifant, ce n'est pas parce que Mädchen est neutre que les jeunes filles allemandes sont asexuées, ce n'est pas parce la langue allemande admet la troisième personne du pluriel au féminin comme formule de politesse que les Allemands sont efféminées.

Je pense que ces politiques linguistiques demandent juste un peu de bon sens face aux évolutions de notre société, sans emportement excessif quel que soit le côté que l'on défend.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers L'Allemagne : en général et en particulier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités