Die Blumen von gestern

Sorties, commentaires, avis sur le 7e art germanique

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3287
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Die Blumen von gestern

Messagepar Mislep » Mar 17 Jan 2017 23:49

Au service central d'enquête sur les crimes nationaux-socialistes, un grand congrès international sur Auschwitz se prépare. Mais pour le chercheur Totila Blumen, spécialiste de l'Holocauste et personnage principal du film, rien ne se passe comme prévu: outre ses problèmes personnels d'ordre psychologique et physique, il perd la direction de la préparation du congrès et une célèbre survivante d'Auschwitz annule sa participation, menaçant du même coup le versement des financements promis. Pour couronner le tout, on lui colle dans les pattes une jeune historienne française, Zazie Lindeau, qui effectue un stage dans le cadre dudit congrès. Alors que Zazie s'intéresse de près à ce chercheur à la personnalité particulière, on comprend vite qu'un destin familial tragique les relie.

https://www.youtube.com/watch?v=3TUSNXfLlyw

Bon, le film n'est pas aussi drôle que la bande-annonce pourrait le laisser penser. C'est ce qui arrive quand on compile tous les gags du film dans la bande-annonce...
Le gros problème du film réside selon moi dans le fait que le scénario s'égare dans bien trop de directions à la fois. Alors que la première partie s'attache à la préparation chaotique du congrès sur Auschwitz, on passe tout d'un coup à une partie qui approfondit le caractère des personnages principaux et fait complètement l'impasse sur ce congrès. A Vienne pour rencontrer un survivant, ils décident subitement de se rendre ensemble à Riga... Et le congrès? Et bien peu importe, on enchaine avec une troisième partie qui s'intéresse à l'histoire familiale de Blumen... Certains événements, personnages ou révélations arrivent véritablement comme autant de cheveux sur la soupe, on finit par perdre de vue le sujet initial et ne plus savoir où le film nous emmène. Dommage.
On appréciera quand même le jeu des acteurs, Lars Eidinger dans le rôle de Totila Blumen, et la Française déjà double-césarisée Adèle Haenel dans le rôle de Zazie. Sans doute leur jeu aurait-il été encore plus appréciable si les deux personnages n'avaient pas été exagérément dérangés psychologiquement....
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5238
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Die Blumen von gestern

Messagepar valdok » Mer 18 Jan 2017 09:25

J'espère ne pas me reconnaître dans le personnage de la stagiaire française :lol:... Quant à l'actrice Adèle Haenel avec une mère enseignante et un père autrichien traducteur , c'était presque inévitable pour elle d'être parfaitement bilingue. En tout cas, je pense aller voir ce film. Merci Mislep :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Retourner vers Films allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités