Clara Schumann

Discussion sur les groupes et chanteurs allemands

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5702
Inscription: Lun 05 Jan 2009 21:38

Clara Schumann

Messagepar fifititi » Ven 18 Juin 2010 00:11

    Clara Schumann est née à Leipzig en 1819 et est décédée en 1896 à Francfort-sur-le-Main.

    Son père n'est autre que le célèbre pédagogue du piano Friedrich Wieck qui fit d'elle une concertiste prodige dès l'âge de neuf ans. En 1827, elle rencontre son futur époux, Robert Schumann, qui viendra étudier auprès de son père. Elle donne son premier concert au Gewandhaus de Leipzig, où elle est remarquée par Goethe. En tournée à Paris, elle connaît un triomphe.

    Quand elle s'éprend de Robert Schumann, elle a seize ans. Robert demande sa main à son père lorsque la jeune fille atteint sa dix-huitième année. Wieck s'oppose vigoureusement à leur mariage. Les amoureux sont séparés de force, mais communiquent par le biais d'amis et de messages musicaux dans les concerts de Clara. Le mariage est cependant célébré en 1840. Huit enfants sont issus de leur union, ce qui tend à ralentir sérieusement le parcours musical de Clara.

    Première interprète des œuvres de son mari, elle fait connaître et apprécier sa musique, dont elle était la seule à bien comprendre les délicatesses selon lui. Clara est elle-même l'auteur d'une quarantaine d'œuvres, mais elle a en partie négligé la compositrice au profit de l'inspiratrice et de la pianiste.
    En 1854, Robert Schumann est interné. Veuve dès 1856, Clara devient l'amie, la conseillère et l'inspiratrice de Johannes Brahms mais elle affirme désormais que ses seuls moments de bonheur sont ceux où elle joue ou écoute la musique de son cher disparu. Clara se lance à corps perdu dans des tournées en Angleterre, France, Russie… jusqu'en 1891, date de son dernier concert. Elle enseigne par ailleurs le piano au Conservatoire de Francfort de 1878 à 1892. De 1881 à 1893, elle établit une édition complète des travaux de son mari, dont elle n'aura de cesse de défendre l'œuvre. C'est précisément en écoutant son petit-fils, Ferdinand, interpréter une œuvre de son célèbre aïeul qu'elle s'éteint le 20 mai 1896, ayant enduré vers la fin de sa vie des problèmes de surdité. Elle est enterrée avec son mari au Vieux Cimetière de Bonn.

Source: Wiki.

Cela fait plusieurs jours que je souhaite parler quelque peut d'elle, injustement oubliée il me semble.
Voilà qui est fait et je répare un peut l'oublie où elle est tombée.
Personnellement je n'arrive pas à trouver des enregistrements de ces œuvres mais peut-être devrais intensifier mes recherches sur Internet ?
"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Arthur Conan Doyle

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19158
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Clara Schumann

Messagepar michelmau » Ven 18 Juin 2010 07:37

Ah! ces femmes qui ont vécu dans l'ombre d'un mari (Clara Schumann) ou d'un frère (Fanny Mendelsohn)!

A défaut de CD, on peut toujours écouter son concerto pour piano (et bien d'autres pièces) sur Y** T**e.

Concerto pour piano et orchestre op 7
1er mvt; allegro maestoso:
http://www.youtube.com/watch?v=coAULW2ipiY&feature=related
2ème mvt; Romanze:
http://www.youtube.com/watch?v=v7m8rNoUKaE&feature=related
3ème mvt; Finale;
http://www.youtube.com/watch?v=Oz0bZm7Ktck

France Musique a beaucoup parlé de Clara, il y a quelques temps, ainsi que des rapports d'amitié et d'admiration entre elle, son mari et Johannes Brahms.

:wink:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5599
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Clara Schumann

Messagepar valdok » Sam 28 Mai 2016 17:05

Je réactive ce lien en l'occasion d'une émission dédiée à l'oeuvre de cette compositrice. A l'ombre de son époux dont elle fut le nègre certes mais qui a su faire reconnaitre son oeuvre par la suite. Après le décès de son mari elle relance sa carrière et donne son dernier concert à l'âge de 72 ans en 1891
http://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/une-vie-une-oeuvre-samedi-28-mai-2016

En fait le père despotique de Clara Schumann née Wiecke, par sa volonté de faire d'elle une pianiste virtuose, a contribué involontairement à l'émancipation de la jeune femme. Voulant protéger à tout prix la carrière artistique de sa fille, il s'est opposé à son mariage avec Robert Schumann.

Un portrait de Clara toute jeune femme:
Image
Elle, à la fin de sa vie, auréolée en tant que pianiste virtuose reconnue dans le "monde entier":
Image

Ici : quelques extraits d'un film datant de plus de 30 ans (Frühingssinfonie) retraçant la vie de Clara Wiecke (Nastassia Kinski) enfant prodige et le début de sa relation amoureuse avec Robert Schumann (Herbert Groenmeyer)
http://www.schamoni.de/filme/filmliste/fruehlingssinfonie/
Dernière édition par valdok le Dim 29 Mai 2016 10:04, édité 3 fois.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19158
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Clara Schumann

Messagepar michelmau » Dim 29 Mai 2016 16:52

Johannes Brahms considérait Robert Schumann , comme son ami , son maitre , son père intellectuel.
A peu près à l'époque où Robert commença à manifester des signes évidents de folie, une très belle idylle se développa entre Johannes et Clara qui échangèrent une longue correspondance amoureuse.
A la mort de Robert , Clara décida , en accord avec Johannes de brûler toute leur correspondance amoureuse par respect pour l'image de son défunt mari. :respect:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Musique allemande

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités