Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Tout ce qui a trait à l'Allemagne et qui n'entre pas dans les thèmes précédents

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5480
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar valdok » Lun 02 Fév 2015 21:05

Blackfacing a été élu anglicisme de l'année 2014 pour sensibiliser la population allemande aux problèmes du racisme ordinaire. A l'origine, ce mot désignait les Blancs au visage peint en noir pour interpréter des personnes de couleur dans les music-halls du XIXème. Époque à laquelle il était inconcevable de laisser apparaitre un Noir sur scène devant un public de Blancs aux États-Unis.
Les Blancs se peignant le visage en noir n'ont pas disparu de l'histoire comme en témoigne ces exemples récents :
La ZDF s'est vue reprocher des allusions racistes après que lors d'un numéro de l'émission "Wetten dass" en 2013 on avait fait des spectateurs blancs au visage noirci au charbon interpréter le personnage de la marionnette Jim Knopf du théâtre Ausburger Puppenkiste
Quelques indications sur le Augsburger Puppenkiste :
http://www.baviere-quebec.org/archives/wsd/00186/index.php.fr?sektor=8&seite=2

Il y a eu aussi des supporters allemands qui se sont peints le visage en noir lors d'un match Allemagne-Gana.

C'est un linguiste Anatol Stefanowitsch qui est à l'initiative de l'anglicisme de l'année. Il explique dans son blog la problématique générée par le blackfacing
"Chaque fois qu'un Blanc apparait au visage peint pour jouer le rôle d'un Noir, cela sous-entend :" Les Noirs n'en sont pas capables. On n'en connait pas, il y en a pas chez nous. Ce que les Noirs feraient de ce rôle si par hasard il y en avait chez nous, on s'en moque'.

Il ne s'agit pas d'une traduction de l'article mais juste de présenter en gros de quoi l'article parle aux non-germanistes.
L'article complet est à lire ici en allemand
http://www.taz.de/Anglizismus-des-Jahres/!153588/

Personnellement je trouve exagérée cette réaction face à l'émission de la ZDF et celles des supporters allemands, s'ils étaient pour le Ghana .
La tradition de Jim Knopf est là et ces fans allemands auraient été mieux inspirés de se peindre le visage aux couleurs du drapeau du Ghana.

Par contre l'initiative de choisir "blackfacing" comme mot de l'année pour alerter contre le racisme ordinaire, je trouve cela très bien. Cela montre combien l'Allemagne veut être active dans la lutte contre ce fléau, dans ses formes même les plus anodines et inconscientes :respect: . Je tenais à parler de cela à un moment où les membres du npd ou de pegida font un peu trop parler d'eux.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18553
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar michelmau » Mar 03 Fév 2015 10:13

Pour moi , grand amateur de musique américaine , je pense immédiatement au chanteur Al Jolson , qui , aux plus pires temps de la ségrégation , jouait les chanteurs noirs et aux black minstrels du temps de la guerre de sécession.
Al Jolson
black minstrels
Intéressant , pour la deuxième video , de lire le petit avertissement qui apparait à l'écran ; 0:14
" This clip is NOT meant to promote hatred in any way . It is merely a historical look at the use of blackface in American theatre."

Au théâtre , il me semble que les acteurs qui interprètent le rôle d'Othello , le Maure de Venise ne se griment pas en noirs ( je pense , entre autres , à la magnifique version qu'Orson Welles en a donné.)

Quant au raisonnement d'Anatol Stefanowitsch , j'ai beaucoup de mal à le suivre le trouve très fumeux.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5480
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar valdok » Mar 03 Fév 2015 11:46

michelmau a écrit:
Au théâtre , il me semble que les acteurs qui interprètent le rôle d'Othello , le Maure de Venise ne se griment pas en noirs ( je pense , entre autres , à la magnifique version qu'Orson Welles en a donné.)

Quant au raisonnement d'Anatol Stefanowitsch , j'ai beaucoup de mal à suivre son raisonnement que je trouve très fumeux.



Orson Welles, wooooooooooooooooooooooah :love: :love:... Je ne sais plus quand c'était mais Arte avait consacré un article sur le jazz américain aux moments les plus sombres de l'apartheid. Ironie du sort, c'est à cause de cet apartheid que Joséphine Baker a préféré rester en France, comme certains soldats noirs américains en Allemagne..

Entièrement d'accord à propos d'Anatol Stefanowitsch. Dans son article, il soulignerait aussi qu'il y aurait encore des rôles de Noirs en Allemagne au théâtre ou au cinéma tenus par des Blancs.
Alors, ironiquement parlant, j'ai vérifié et je peux confirmer que Pierre Sanoussi-Bliss, Caroll Campbell, Roberto Blanco sont bien Noirs ou Métisses et Allemands :bad:

Sinon, c'est bien de sensibiliser au racisme ordinaire, mais il ne faut pas tout mélanger. L'humour dans un programme télévisé et la maladresse ne sont pas du racisme
Et personnellement avant de m'intéresser à cet article le personnage de Jim Knopf et le Augsburger Puppenkiste Theater, je n'en avais jamais entendu parler .
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2648
Inscription: Lun 24 Juil 2006 15:41
Localisation: Montréal

Re: Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar Dresden » Mar 03 Fév 2015 21:20

valdok a écrit:Par contre l'initiative de choisir "blackfacing" comme mot de l'année pour alerter contre le racisme ordinaire, je trouve cela très bien. Cela montre combien l'Allemagne veut être active dans la lutte contre ce fléau, dans ses formes même les plus anodines et inconscientes :respect: . Je tenais à parler de cela à un moment où les membres du npd ou de pegida font un peu trop parler d'eux.


L'Allemagne en tant qu'entité et état n'a rien à voir là dedans.
Je suis Anatol Stefanowitsch sur Twitter depuis des mois, son penchant politique, ainsi que celui du taz, est incontestablement très à gauche, donc une telle position est peu étonnante. Mais effectivement, en ces temps de Pegida, la décision d'élire exactement ce mot, n'est pas anodine.

J'ai une opinion assez mitigée quant au Blackfacing: effectivement, dans le théâtre, cela n'a plus raison d'être. A l'époque, on se peignait en noir pour jouer des Noirs car il devait être extrêmement impossible de trouver des (vrais) Noirs pour jouer ces rôles, car il y en avait quasiment pas en Europe (et étaient sûrement pas vraiment acteurs, plus exploités...). De nos jours, dans nos pays métissés, où la situation des Noirs s'est fort heureusement améliorée, il est aisé de trouver des acteurs à la peau noire. D'un autre côté, est-ce correct (éthiquement parlant) de prendre un Noir juste pour jouer "le Noir"? C'est un peu comme le Zwarte Piet aux Pays-Bas, un Noir accepterait-il de jouer le Noir?

Par contre, accuser de racisme des beaufs fans de foot qui se peignent en noir pour le Ghana... on est d'accord, c'est loin d'être fin, mais c'est beauf, rien de plus. Ca prouve, au mieux, une totale méconnaissance du Ghana (pour identifier le Ghana, ils ne trouvent pas mieux que la couleur de peau majoritaire dans ce pays, au lieu de porter le drapeau ou costume national). Mais est-ce étonnant?
Je veux voir quelle direction tu prends
Lorsqu'arrive la rue Saint-Laurent
Où s'échouent la plupart de tes rêves

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3362
Inscription: Dim 15 Avr 2007 00:22
Localisation: Wien

Re: Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar Mislep » Mar 03 Fév 2015 22:52

Dresden a écrit:
J'ai une opinion assez mitigée quant au Blackfacing: effectivement, dans le théâtre, cela n'a plus raison d'être. A l'époque, on se peignait en noir pour jouer des Noirs car il devait être extrêmement impossible de trouver des (vrais) Noirs pour jouer ces rôles, car il y en avait quasiment pas en Europe (et étaient sûrement pas vraiment acteurs, plus exploités...). De nos jours, dans nos pays métissés, où la situation des Noirs s'est fort heureusement améliorée, il est aisé de trouver des acteurs à la peau noire.


C'est pas si simple que ça. Ce n'est pas parce qu'il y a beaucoup de Noirs dans un pays qu'il y a forcément beaucoup d'acteurs noirs. Etre acteur, ca signifie souvent être d'un milieu qui baigne dans la culture, qui peut se permettre des cours de théâtre et qui accepte que les enfants embrassent des carrières artistiques... Ce ne sont pas souvent les familles d'immigrés qui appartiennent à ces milieux. C'est frappant en Allemagne: 2 millions de Turcs, et pourtant l'acteur populaire qui endosse tous les rôles de Turcs est d'origine... tunisienne!
Médiocres, où que vous soyez, je vous absous !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5480
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Blackfacing élu anglicisme de l'année 2014

Messagepar valdok » Mer 04 Fév 2015 13:30

Permettez-moi de vous faire part de mon observation, même si je ne prétend à aucune généralité

Il est manifeste que la minorité noire en Allemagne est incomparable avec celle bien plus importante de France... Une communauté qui se confond avec l'histoire de France depuis quelques siècles.

En France, depuis quelques décennies (30 ans tout au plus!!!) les artistes noirs ne sont plus systématiquement relégués au rôle du Noir de service, contrairement à celui des officiers nazis systématiquement donnés aux acteurs allemands.

Par contre, j'ai aussi l'impression qu'il vaut mieux lorsque l'on est artiste ou intellectuel, mettre en avant ses origines africaines plutôt qu'européennes pour réussir en Allemagne, ou je me trompe :?: :?: :?:
J'ai en mémoire le premier artiste jouant le rôle du détective noir dans la série policière le Renard , dont le nom d'artiste est Charles Muhamed Huber, alors que son véritable nom est Karl-Heinz Huber....
Justement une réplique dans ce feuilleton m'avait frappée.
cet acteur dans son rôle bien-sûr se présente en montrant son insigne de police, Axel Richter et un ado lui répond, vous n'avez pas une tête à vous appeler ainsi......
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers L'Allemagne : en général et en particulier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités