Berlin commémore les 45 ans de la construction du Mur

Discutons de l'Histoire de nos pays pour mieux connaître notre présent et ne plus refaire, espérons-le, les mêmes erreurs que par le passé...

Modérateur: Modérateurs

Grand AdministrOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2074
Inscription: Ven 19 Déc 2003 02:00
Localisation: Saint-Etienne

Berlin commémore les 45 ans de la construction du Mur

Messagepar SebOmaX » Mar 15 Aoû 2006 13:47

Berlin a commémoré dimanche les 45 ans de la construction du Mur qui divisa la ville en deux pendant 28 ans, alors qu'une polémique a éclaté sur le nombre de personnes qui sont mortes en tentant de le franchir.

Lire la suite sur edicom.ch

Image
Frankreich Forum | Französische Musik | Französische Filme

L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

AllemagnOnaute Confirmé
Avatar de l’utilisateur
Messages: 82
Inscription: Mar 02 Mar 2004 14:08
Localisation: Berlin

Messagepar Djizzio » Mer 06 Sep 2006 12:22

Qu'il fassent vite ! A la vitesse ou les restes originaux du mur disparaissent, ils ne pourront bientot plus le commermorer !

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Lun 09 Oct 2006 21:05

Djizzio a écrit:Qu'il fassent vite ! A la vitesse ou les restes originaux du mur disparaissent, ils ne pourront bientot plus le commermorer !


Il y a quand même pas mal de morceaux, quand même...dont le plus long(1200 m) et le mieux conservé : "l'East Side Gallery". Mais c'est sur que ca tiendra pas 200 ans...
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1040
Inscription: Ven 20 Jan 2006 00:44
Localisation: Angoulême - Charente

Messagepar Foojtee » Lun 09 Oct 2006 21:16

Pourquoi ça ne durerait pas, s'il y a une volonté affichée de conserver les deriers bouts de mur à titre commémoratif?

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Lun 09 Oct 2006 21:37

Si les autorités berlinoises ou allemandes (ça dépends de qui le Mur dépend..) prennent soin du Mur, il peut mais alors en le restaurant de temps à autre.
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mar 10 Oct 2006 11:56

J'étais à Berlin lors des festivité :shock: organisées pour les 25 ans du mur; j'avais suivi ça à la télé; j'avais même fait des photos tellement c'était suréaliste. Dommage que c'était pa numérique à l'époque, je vous aurais bien mis ça en ligne.

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mar 10 Oct 2006 17:24

Tiens j'ai retrouvé ça:

Image

sur ce site, consacré à l'histoire du mur:

http://www.chronik-der-mauer.de/index.php


également
enveloppes commémoratives:

http://www.staude.net/modules/news/arti ... storyid=31

Image

timbres

(je me rappelle bien, dans les retransmissions télé, les petites filles qui offraient des fleurs aux miliciens)

http://www.dieterhoof-paedagogik-kultur ... er_tor.htm

Image

témoignage:

http://germany.indymedia.org/2004/08/89130.shtml
....
Einmal, 1987 oder 1988, sass ich mit meinen Grosseltern in einem Bushaltestellenhäuschen am Friedrichshain. Jemand hatte mit Kreide "DIE MAUER MUSS WEG" an die Decke geschrieben.
Wie konnte man so etwas schreiben? Ich war verwirrt und geschockt. Dabei war ich gerade einmal 11 Jahre alt.
....
Mein Vater arbeitete Mitte der Achtziger auf dem Haus des Lehrers am Alexanderplatz.
Es war zufällig der 13. August 1986. Er nahm mich mit zur Arbeit. Ich hatte noch Ferien. Ein glockenklarer Himmel. Die Arbeiter auf dem Dach hatten in ihrer Kabine einen kleinen Feldstecher. Mein Vater zeigte mir den Tower vom Flughafen Tempelhof und sämtliche Sehenswürdigkeiten West-Berlins, die man von dort aus erkennen konnte. Ich war wie gefesselt. Unten, auf der Karl-Marx-Allee wurde gerade eine rote Ehrentribüne aufgebaut. Rote Kampflieder dröhnten zu uns hinauf, gelegentlich unterbrochen von peinlichen, steifen Mikrofonchecks. Auf dem Alex herrschte Volksfeststimmung. Am Nachmittag marschierten die Kampfgruppen an der Tribüne vorbei. 25 Jahre antifaschistischer Schutzwall. Im Westfernsehen liefen den ganzen Tag Dokumentarfilme über Fluchtversuche von DDR-Bürgern und die Geschichte der Mauer. Ich fand beides toll. Einige Tage später erzählte mir mein Vater, dass sein Kollege Roberto morgens nicht zur Arbeit gekommen war. Erst gegen neun oder zehn rief er an und sagte, dass er nicht mehr kommen werde. Er sei jetzt im Westen. Danach hörte er nie wieder etwas von Roberto. Ich glaube, dass das für meinen Vater sehr hart war. Ich vermute, auch er wäre gern in den Westen gegangen, doch er wollte seine Familie nicht hier sitzen lassen
....





Par contre, pas trouvé de photos des cérémonies, ni même de reportages écrits...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Mar 10 Oct 2006 19:25

humm...intéressent mais si tu pouvais traduire le texte en français, ce serait vraiment sympa ! :D
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mar 10 Oct 2006 23:34

Hé ho, mais c'est du boulot ça sais-tu? Je croyais que tu faisais des études d'allemands, Entele :wink:

Bon, pour cette fois... mais en plus tu vas être déçu, juste un témoignage que j'ai trouvé et rapporté en passant, mais rien de grandiose :P .

...
En 87 ou 88, j'étais assis avec mes grands dans un abri bus à Friedrichshain.Quelqu'un avait écrit "LE MUR DOIT DISPARAITRE", à la craie, sur le plafond. Comment pouvait-on écrire une telle chose? J'étais
déconcerté et choqué. J'avais 11 ans. ...

Au milieu des années 80, mon père travaillait à la Haus des Lehrers sur l'Alexanderplatz.
Par hasard, le 13 aout 1986, il m'emmena avec lui à son travail. J'étais encore en vacances. Les travailleurs sur le toit avaient dans leur cabine des petites jumelles. Mon père me montra la tour de l'aéroprt de Tempelhof et toutes les choses intéressantes de berlin-ouest que l'on pouvait reconnaitre de là. J'étais captivé. En bas, sur la Karl-Marx-Allee on installait justement une tribune d'honneur rouge. Des champs de combat rouges nous parvenaient, interrompus de temps en temps par de froids et laborieux essais de micros. Il régnait sur l'Alex(anderplatz) une altmosphère de fête populaire. Dans l'après-midi, les groupes de combats défilèrent devant la tribune. 25 ans de mur de protection antifasciste (25 Jahre antifaschistischer Schutzwall). A la télé de l'ouest, il y eu toute la journée des documentaires sur les fugitifs de la DDR et sur l'histoire du mur. Je trouvais les deux super. Quelques jours plus tard, mon père m'expliqua que son collègue Roberto n'était pas venu au travail. Vers neu, dix heures, il appela et dit qu'il ne viendrais plus; il était maintenant à l'ouest. Par la suite, je n'entendis plus jamais parler de roberto. Je crois que ce fut très dur pour mon père. Je suppose qu'il serait bien parti à l'ouest lui aussi, mais il ne voulait pas laisser sa famille ici.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 733
Inscription: Ven 29 Sep 2006 12:06
Localisation: La Belgique, un petit espace compris entre la Mer du Nord, la France et l'Allemagne :-D

Messagepar Kanar » Mer 11 Oct 2006 11:49

hans a écrit: Hé ho, mais c'est du boulot ça sais-tu? Je croyais que tu faisais des études d'allemands, Entele


D'abord merci pour la traduction, j'ai trouvé ce témoignage interessant. Deuxièmement, non je ne fait pas des études d'allemand mais d'histoire (j'ai bien un cours d'allemand, mais c'est un cours débutant, pour l'instant on a juste vu la prononciation allemande..) Dernièrement, encore merci pour la traduction qui, je sais, demande du travail..
D'autres Etats possèdent une armée, la Prusse est une armée qui possède un Etat. (Mirabeau)

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mer 11 Oct 2006 12:07

Sinon, avec un traducteur en ligne, ça donne çà :grin: :

.... Une fois, en 1987 ou en 1988, je m'assoyais avec mes grands-parents dans une maisonnette d'arrêt d'autobus au bocage de Friedrich. Quelqu'un avait avec la craie "LE MUR DOIT LE CHEMIN" au plafond(à la couverture) écrit. Comme on pouvait écrire quelque chose ? J'étais embrouillé et étais choqué. Avec cela, j'avais 11 ans justement une fois.... Mon père travaillait le milieu le quatre-vingts sur la maison A la place d'Alessandro. C'était par hasard le 13 août 1986. Il m'emportait au travail. J'avais encore des vacances. Un ciel clair à l'horloge. Les ouvriers sur le toit avaient une petite jumelle de campagne dans sa(leur) cabine. Mon père me montrait le Tower de l'aéroport la cour de temple et toutes les curiosités de Berlin-Ouest qu'on pouvait reconnaître de là. J'étais comme enchaîné(captivé). En bas, sur Karl-Marx-Allee, justement une tribune d'honneurs rouge était construite. Les chansons de lutte rouges grondaient(retentissaient) à nous en haut, occasionnellement interrompu des désagréables, affermissent des chèques de microphone. Sur Alex dominait l'accord de fête de peuple. Les groupes de lutte à la tribune défilaient à l'après-midi. 25 ans le rempart de protection antifasciste. Dans le lointain d'ouest si des documentaires sur des tentatives de fuite des citoyens de RDA et l'histoire du mur couraient(passaient) tout le jour. Je trouvais formidablement l'un et l'autre. Certains jours plus tard, mon père me racontait que son collègue Roberto n'était pas venu le matin au travail. Seulement contre neuf ou dix il appelait et disait qu'il ne vient plus. Maintenant, il serait à l'ouest. Ensuite il n'entendait(écoutait) jamais un peu de Roberto. Je crois qu'était très dur pour mon père. Je suppose, aussi il serait allé volontiers à l'ouest, mais il ne voulait pas faire s'asseoir ici sa famille

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mer 11 Oct 2006 12:15

Pus sérieusement si quelqu'un peut me dire ce qu'est:

das Haus des Lehrers am Alexanderplatz

et expliquer l'expression:

ein glockenklarer Himmel



:P

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14445
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Messagepar Sonka » Mer 11 Oct 2006 16:33

hans a écrit:Pus sérieusement si quelqu'un peut me dire ce qu'est:

das Haus des Lehrers am Alexanderplatz

et expliquer l'expression:

ein glockenklarer Himmel



:P

Je ne sais pas, mais j'imagine que glockenklarer Himmel, c'est un ciel dégagé. Et pour le Haus des Lehrers, eh bien je pense que c'est tout simplement la maison du professeur (ou de l'instituteur, appelée ainsi parce qu'elle est connue du narrateur. D'ailleurs, il y a une imprécision dans ta traduction : le père ne travaille pas à la maison du professeur, il travaille sur la maison du professeur. Il est bien expliqué qu'il travaille sur les toits, j'imagine qu'il était couvreur, ou peut-être ramonneur. ;)
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Chef AllemagnOnaute
Messages: 151
Inscription: Mar 05 Sep 2006 19:55
Localisation: sainté

Messagepar hans » Mer 11 Oct 2006 16:54

Das Haus des lehers est effectivement un batiment connu (de ceux qui le connaissent :D ) de berlin est.

http://www.berlin-tourist-information.d ... talgie.php

Haus des Lehrers am Alexanderplatz 4 ist ein architektonischer Klassiker der DDR-Moderne. Der Bauhaus-Schüler Hermann Henselmann gestaltete das 12-geschossige Hochhaus in Form einer Box. Das imposante Wandfries des Künstlers Walter Womacka ist angelehnt an zeitgenössische mexikanische Wandbilder. Bis 1990 fungierte das Haus des Lehrers vor allem als Kultur-, Bildungs- und Informationszentrum für Pädagogen und Eltern. Im Anschluss daran diente es Künstlern, Architekten, Web-Designern und Jungunternehmern als kreative Arbeitsstätte. Das Haus steht unter Denkmalschutz und wurde 2004 gemeinsam mit der benachbarten Kongresshalle zum Berliner Congress Center (BCC) umgebaut.

glockenklar, je pensais bien à quelque chose comme ça, mais c'est surprenant comme expression, non, Un(e) allemand(e) de souche pour un commentaire ? :P

sur la maison et pas à la maison tu as raison, mais je pourrais t'objecter qu'il travaillait à (la réparation, la construction) de la maison (certes sur le toit) et pas juste sur la maison (à tout autre chose). :wink:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1308
Inscription: Lun 20 Fév 2006 16:49
Localisation: Cologne

Messagepar theresa » Mer 11 Oct 2006 17:30

Glockenklar ist eine Wortschöpfung des Autors!

Es gibt im Deutschen die Begriffe „glockenhell“ oder „glockenrein“, womit etwas besonders hell und klar klingendes (Stimme; Ton) beschrieben wird.

Der Schreiber will zum Ausdruck bringen, dass kein Wölkchen am Himmel oder kein Dunst in der Luft war. (Genau wie Sonka schon vermutet hat.)

Optisch wahrnehmbare Zustände mit einer Glocke zu vergleichen, zeugt von mangelndem Sprachgefühl! :evil:

Suivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Histoire d'Allemagne et de France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité