autre chose que prof

Partagez ici vos expériences, conseils et "Tips" pour se débrouiller en Allemagne. Posez vos questions ici si vous êtes perdu dans vos démarches.

Modérateur: Modérateurs

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 105
Inscription: Mar 23 Déc 2008 21:08

autre chose que prof

Messagepar anechka » Mer 09 Mai 2018 19:09

Bonjour,

Je suis prof (de français) en Allemagne , dans un "Gymnasium" et une "Realschule". Je n'aime pas ce que je fais, j'essaie de pas le laisser paraître mais j'ai tout le temps l'air fatigué, je suis épuisée comme si j'y travaillais depuis ans, or ça ne fait que quelques mois. Je suis ici depuis septembre.
Les élèves se moquent tout le temps car mon allemand n'est pas parfait, ils en jouent et ça m'énerve (m'enfin ce n'est qu'un tout petit détail, ce n'est pas ça qui fait que je n'aime pas ce que je fais)

Je voudrais changer de branche, mais je ne veux plus faire d'études (ou quelques mois tout au plus, il faut que je puisse vivre à côté).

-> Travailler dans une "Tierheim" ou pension canine, mais je ne trouve nulle part des formations pour adultes (je vois juste des Realschule qui proposent cet examen ou des Berufschule avec une formation de 3 ans), de plus comme partout le secteur est bouché car très convoité.

-> Travailler dans une bibliothèque, même en tant que aide, mais c'est très mal payé et là aussi, il faut reprendre des études, mon allemand n'est pas parfait (j'ai le niveau B2, je pense),

-> Dans une maison d'édition : Klett, Cornelson etc. Il faut avoir le Staatsexam 2 et quelques années d'expérience et un très bon allemand.

Je me sens bloquée, je sais que je ne veux pas retourner en France.

Mon niveau d'allemand pose problème (et pourtant je le parle tous les jours, j'ai une licence d'allemand etc.)

Reprendre des études ne me dérangerait pas, mais des études courtes (j'ai presque 30 ans, je n'ai pas envie de passer ma vie à l'université ou en train d'étudier), il faut aussi que je travaille à côté. Je ne trouve pas de formations pour adultes comme il existe en France. Est-ce qu'il faudrait être inscrit à l'agence pour l'emploi ?

Je ne sais vraiment pas vers qui me tourner, je suis vraiment perdue, au bord du burn out à cause du travail. J'ai l'impression d'avoir 18 ans et de chercher ma voie, une catastrophe !

Merci de m'avoir lue

Publicité

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14409
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: autre chose que prof

Messagepar Kissou33 » Mer 09 Mai 2018 19:16

tu es française, prof de français en Allemagne, et les élèves se moquent de ton allemand ??
ben j'ai une solution.. parle leur exclusivement en français !! Après tout, ils sont là pour apprendre une langue étrangère.. rien de mieux que l'immersion... ça leur fera les pieds !!

En fait, je te sens découragée par cette première année (qui se termine bientôt !! Juillet pour toi ?? )

tu as un niveau B2 et une licence d'allemand, ton allemand doit quand même être assez bon ! prends confiance en toi !

pour le reste je ne peux pas t'aider, je voulais juste essayer de te remonter un peu le moral ;)
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 105
Inscription: Mar 23 Déc 2008 21:08

Re: autre chose que prof

Messagepar anechka » Mer 09 Mai 2018 19:53

C'est une école difficile, le niveau est très bas, les élèves très insolents et irrespectueux. Il y a beaucoup d'immigrés -donc qui doivent aussi apprendre l'allemand comme langue étrangère, en plus de l'anglais, et du français. Ils jonglent entre 4 langues ; je peux comprendre que ça fasse beaucoup- ou d'élèves avec des origines étrangères. Ces élèves représentent 90 % du total des élèves. Ils viennent de pays arabophones ou de Turquie.

En dehors du fait que ce ne soit pas une très bonne expérience, je sens quand même que ce n'est pas fait pour moi. J'ai aussi donné des cours pour adultes, que l'on considère comme le public idéal, et ça ne m'a pas plu non plus. Enfin c'est l'institut français que je n'ai pas trop aimé.

Merci de me remonter le moral. Mais certains disent que malgré le fait que je sois là depuis des mois, mon allemand ne s'est pas vraiment amélioré (à part un peu le vocabulaire). Je fais encore beaucoup de fautes en grammaire (déclinaisons, genre des mots) et de conjugaison (surtout pour les temps du conditionnel), j'ai un très fort accent (on a beau me dire que "c'est mignon", je trouve ça moche et je n'assume pas).

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14409
Inscription: Lun 31 Oct 2005 18:33
Localisation: Entre Euskal Herri et Burdigala, via Brême et Berlin...

Re: autre chose que prof

Messagepar Kissou33 » Mer 09 Mai 2018 20:49

l'accent faut assumer.. à mon avis c'est un truc qui part avec le temps (ou pas !! )
ton niveau cela m'étonne ! un niveau B2 c'est déjà super bien je pense ! peut-être qu'à ce niveau-là on progresse ensuite moins vite vers un C1,
que de passer d'un A2 à un B1 ?? et puis l'amélioration d'une langue ça dépend aussi des personnes !

pour le reste, je comprends bien que tu es dans un secteur classé difficile, pas facile sans doute de débuter l'enseignement dans ce genre de classe (je ne comprendrai jamais pourquoi on met des jeunes dans les classes difficiles.... )

t'aurai pas moyen de te tourner vers la traduction par exemple ? ou bien un système scolaire privé ?? une boite qui cherche des personnes bilingues français /allemand ??
une école privée français/allemand ??

as-tu jeter un oeil à ce site : https://www.azubi.de/beruf/tipps/ausbildung-ueber-30
sauf erreur de ma part (du à mon petit B1 ! ) ça pourrait t'intéresser...

Allez.. Courage !!
L'harmonie d'un forum est fragile. Pour y contribuer, respectez les règles de bonne conduite.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres...

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6363
Inscription: Mar 03 Jan 2006 13:07
Localisation: Lörrach

Re: autre chose que prof

Messagepar ElieDeLeuze » Jeu 10 Mai 2018 12:01

Tu fais face à la violence des élèves face à tout nouveau prof. Ils cherchent une faille, chez toi c'est l'accent, et ils t'emmerdent. C'est un rapport de pouvoir. Tu n'aimes pas ce métier, c'est évident. Les métiers alimentaires sont assez faciles à trouver dans la restauration (sans jeu de mot) ça permet de prendre un peu de temps pour se renseigner et réfléchir sans la pression de ta situation présente. Serveur/barmaid, c'est physiquement fatigant mais ça laisse la tête libre pour faire le ménage. Par contre, évite caissière chez Lidl ou Aldi, c'est très mauvais pour la santé et personne n'en vit. Par contre, les salaires allemands sont très bas et personne n'y peut rien. Un magasin de laine et tricot chez moi cherche une aide vendeuse, c'est un contrat 450 euros ou rien (auf 450 Euro Basis, comme on dit, à la fin ça fait plus avec toutes les heures, mais c'est pas garanti).


Pour le plaisir:

Version méchante:
Il faut avoir une grande gueule et en Allemagne, on peut être très direct sur les faits: plus c'est objectif, plus tu peux t'exprimer avec brutalité, et on te respectera pour cela. A mon humble avis, on en est arrivé très largement à des comportements de harcèlement qui rentrent dans le cadre de la loi. Il suffit de filmer et de porter plainte. Cela fera un scandal et ça fera du bien à tout le pays, la Bild va adorer. Evidemment, tu ne pourras plus jamais être prof après ça, mais au moins, quelqu'un aura eu l'héroïsme de montrer que la loi ne s'applique pas pour protéger les profs des élèves. C'est à sens unique. En Allemagne, un prof ne peut rien faire. Rien. Jamais. Démissionne et passe à autre chose. C'est du harcèlement. Le fait que la société considère cela normal envers les profs ne signifie pas qu'elle ait raison. Fais tes bagages et laisse-les en plan. Ceux qui ne veulent pas t'aider se démerderont pour te remplacer. C'est pas ton problème.



Version gentille:
Tu peux essayer de faire une sorte d'échange: ils t'apprennent à bien prononcer, tu leur apprends à dire quelque chose en français. Il faut trouver le moyen de les valoriser avec leur allemand car c'est une population qui a l'habitude d'être dévalorisée par les Allemands des classes supérieures. Soit ils sont enfants d'immigrés, et c'est leur sociolecte qui est dévalorisé, soit ils sont des enfants de travailleurs pauvres du sous-prolétariat et c'est leur dialecte local rural ou urbain qui est dévalorisé. C'est une violence sociale. Ils se vengent sur toi parce que c'est la première fois qu'ils trouvent quelqu'un en dessous d'eux sur cette échelle perverse qui gouverne leur vie. Plus tu as confiance en toi en tant que francophone, type "j'ai un accent et je vous emmerde", plus tu peux être l'incarnation de leur propre complexe social. De là à devenir l'une d'entre eux, c'est autre chose, mais cela peut faire fléchir la confrontation. En valorisant leur identité allemande en plus, le besoin de te rabaisser pour s'élever eux-mêmes est moins grand. De là à disparaitre, c'est une autre histoire, mais les deux phénomènes combinés peuvent faire changer la dynamique d'une classe en quelques mois. Version courte: toi, tu ne dois pas être faible, et eux, il faut qu'ils se sentent forts dans tes yeux. A toi de savoir si cet aspect du métier de prof te dit ou pas. Si ça te fait chier, ne te force pas.


P.S. Même dans la version gentille, il n'est pas dit que ces élèves te laisseront une chance. Tu ne le sauras que si tu essayes. Et il faut que tu en aies envie, car c'est du boulot. Sinon, démissionne sans regrets.
www.rtr.ch - Tgi che sa rumantsch sa dapli.

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 105
Inscription: Mar 23 Déc 2008 21:08

Re: autre chose que prof

Messagepar anechka » Jeu 10 Mai 2018 13:00

Merci pour vos commentaire, le site n'a pas l'air mal! mais il faut avoir plus de 30 ans, bon j'espère qu'à 29 ans et demi, ça passera quand même.

J'ai essayé la version gentille, faire poto poto avec les élèves, même si je n'y croyais pas, mais beaucoup m'ont conseillés de faire comme ça. Ça n'a pas marché (évidemment, je m'y attendais, c'est l'école, pas une boom géante !)

J'ai essayé de m’intéresser à leurs pays, à leur langue (arabe ou turque), même prononcer quelques mots arabes pour leur faire plaisir. Résultat, j'ai été prise pour une conne, ils n'apprennent rien, n'ont pas envie, je suis tout le temps en train de négocier. Ils m'engueulent car ils ont de mauvaises notes (bah oui c'est de ma faute, c'est évident, même si je dois lutter pour qu'ils recopient ce qu'il y a d'écrit au tableau). Ils me gueulent dessus, n'ont aucun respect, sortent de la classe comme bon leur semble, se promènent dans la classe, se foutent de moi (en arabe), me disent que la France c'est un pays de merde et qu'il faut exploser ce pays, faire plus d'attentats etc... (ça choque aucun professeur à part moi, ou peut-être quelques uns mais ils mettent ça sur le compte de "ils provoquent, ce sont des ados")

J'aime bien enseigner mais en face à face, au cas par cas, ou alors pour des cours en ligne.

Je ne crois pas en l'école non plus avec leurs nouvelles méthodes, c'est du grand n'importe quoi pour moi. Et mettre l'élève au même niveau que le prof, je trouve ça c** et comme tu dis en Allemagne, on ne peut rien faire, on ne peut rien dire. Une professeur m'a dit la même chose. Surtout avec un public comme celui-là, il faut faire attention à ses paroles.

Les élèves arrivent en retard ou ne viennent pas en cours, parce qu'ils n'ont pas su se lever, un mot des parents suffit à les excuser. De mon temps (et c'est pas si loin, 3 retards -> une colle, 3 colles -> un renvoi de 3 jours et 3 renvois -> un renvoi définitif ; un devoir non rendu -> une colle , une triche -> 0 et une colle, même si c'était vu après)

Là, j'ai la preuve qu'une élève a triché, mais je l'ai vu après car elle a laissé l'antisèche en partant, j'ai douté en voyant sa copie car c'était assez bon et c'est une élève très moyenne, je suis allée voir à sa place et j'ai vu le papier. Je ne peux rien faire, car je ne l'ai pas prise en flagrant deli, donc je ne suis pas sûre qu'elle s'en soit servi! (même si c'est logique!). Pour moi, c'est clairement du foutage de g*****. L'élève en question s'est bien foutue de moi, et je n'ai le droit de rien lui dire. J'avais envie de rentrer dans la classe et lui dire "quand tu triches, sois plus discrète (en lui montrant le papier), pour la peine c'est 0", mais nan, je n'ai pas le droit....

Le système est maintenant fait pour inciter les élèves à tricher sans se faire prendre et non plus à devenir honnête.

L'école ferme à la fin de l'année, école privée, pas assez de subventions. Dans tous les cas, mon contrat termine en fin juillet!

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5063
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: autre chose que prof

Messagepar valdok » Jeu 10 Mai 2018 14:51

Bonjour chère Anechka
Un joli prénom diminutif russe, est-ce juste un pseudo???
Je te cite
Reprendre des études ne me dérangerait pas, mais des études courtes (j'ai presque 30 ans, je n'ai pas envie de passer ma vie à l'université ou en train d'étudier), il faut aussi que je travaille à côté. Je ne trouve pas de formations pour adultes comme il existe en France

30 ans mais tu n'es encore qu'une toute petite jeune femme :wink: :wink:
Comme en France, beaucoup d'étudiants travaillent aussi, qu'ils soient étrangers ou non. De plus il est tout à fait possible de faire des études courtes même dans les universités allemandes.

.Pour étudier en Allemagne, du moins dans une université, il te faudra réussir l'un des examens d'allemands reconnus pour l'accès aux universités allemandes).... car tu ne pourras pas t'inscrire dans une université allemande même avec un niveau B2 même attesté (ou si c'est le cas fuis) !!!! Tu peux suivre des cours en ligne (deutsch universität on line) - dès maintenant. .. Bon l'investissement est quand-même de 500 euros (300 euros la formation et 200 euros l'inscription à l'examen) si tu choisis cette formule.... Il faut aussi savoir aussi qu'une fois l'examen en poche, il est possible que tu ne sois pas obligée de reprendre tes études à zéro, suivant ton parcours, tu peux n'avoir qu'à reprendre que tes années de master...

Puis certaines universités comme Viadrina proposent des jobs étudiants. Après une formation de 2 semestres, tu peux par exemple devenir conseiller en étude de langues (cela sera d'autant plus facile pour toi que tu es prof de français), en e-learning, il y a même des étudiants qui aident les professeurs à organiser les cours (photocopies, mises des documents sur moodle, organisation des voyages d'étude, compte-rendu lors de séminaires interdisciplinaires... Ces emplois sont payés le smic horaire, bon c'est pas la panacée puis que le temps de travail pour un étudiant est limité mais ça dépanne d'autant plus que la vie à Francfort/Oder est très bon marché. J'ai une amie polono-ukrainienne qui fait cela pour la formation que je vise et je connais un autre garçon polonais aussi qui est conseiller en rédaction écrite, il a justement ton âge et une jeune femme russe qui est conseillère linguistique!!!! Je te donne des exemples d'étudiants non allemands exprès.

Tout ce que je peux dire c'est je serais tenter à ta place, alors que tu as toujours ton emploi d'enseignante, de reprendre des cours d'allemand par DUO. Ils préparent aux tests DAF en trois mois et le niveau de départ exigé c'est B2. Et pour toi qui travaille en Allemagne et que dans ton travail les conditions dans lesquelles tu dois parler allemand sont souvent stressantes, cela ne devrait pas te poser problème non seulement après cette préparation d'obtenir ce diplôme au niveau 4 voir au niveau 5 mais de voir ton niveau d'allemand réellement progresser.

Pour ce qui est de des rapports avec tes élèves... Ce sont des gamins, ils se moquent de ton allemand aussi surtout parce qu'ils ont remarqué que cela te faisait mal, mais l'allemand n'est qu'un prétexte... De toute façon ce n'est pas sûr que leur allemand soit tellement meilleur que le tien d'ailleurs... Vu les remarques que tes collègues t'ont fait, je ne pense pas que tu soies la seule enseignante à avoir des problèmes avec de tels élèves.

Tu veux quitter l"enseignement mais en es tu bien sûre?? (tu as fait des études de FLE en France, n'est-ce pas); il ne faudrait pas rester sur une mauvaise expérience pour quitter un métier pour lequel tu as tant investi en temps, en étude!!!!!! De toute façon ton contrat s'achève, cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Maintenant tu auras au moins une expérience professionnelle dans l'enseignement en Allemagne. Je pense que le plus important pour toi, c'est d'obtenir un très bon Arbeitszeugnis de tes employeurs pour tenter ta chance ailleurs


voilà désolée pour ce message à rallonge. Le mot clé de ma réponse c'est , DUO, Arbeitszeugnis, le Test Daf et cela t'ouvre les portes des universités allemandes!!!! Je ne vis pas ton vécu, même si je sens une réelle souffrance, et la souffrance au travail je l'ai vévu aussi, mais j'ai tenu bon pour en récolter les avantages dont je jouis maintenant!!!! Chère dame, à bientôt :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 105
Inscription: Mar 23 Déc 2008 21:08

Re: autre chose que prof

Messagepar anechka » Dim 13 Mai 2018 15:40

Bonjour et merci pour vos messages,

pour le "Arbeitszeugnis", j'ai déjà demandé mais il est juste écrit le nombre d'heures que je fais. Mon employeur ne veut pas se mouiller à écrire quelques chose de très bien car je ne travaille que depuis quelques mois. Ce que je peux aussi parfaitement comprendre...

Je n'ai vraiment plus envie de faire ça. L'instruction c'est vraiment devenu du grand n'importe quoi. Tout est du côté des élèves, ils sont intouchables, ils font ce qu'ils veulent et c'est tout à fait normal! Ça me désespère et je n'ai plus envie (et franchement je comprends très bien pourquoi il y a autant de "kékés" dans la rue de nos jours : laxisme de la part des parents ET de l'Ecole! Les nouvelles méthodes d'enseignement avec la méthode actionnelle, la différenciation en classe, c'est vraiment du grand n'importe quoi aussi. Non, l'Ecole n'est pas drôle mais c'est comme ça, c'est l'apprentissage de la vie, et mon dieu, le pire : il faut apprendre ses leçons :eek: :eek: :eek:
Le prof qui doit se remettre en question quand plus de la moitié de la classe a des mauvaises notes, c'est aussi du grand n'importe quoi.

Je ne dis pas que mes idées sont les meilleures mais en tout cas elles sont complètement en décalage avec l'Ecole d'aujourd'hui, et c'est pour ça que je ne serai jamais une bonne prof et c'est surtout pour ça que je n'ai pas envie de continuer. Je pense que les meilleures méthodes étaient les anciennes (c'est mon point de vue) et ce n'est pas normal que les élèves se fichent d'avoir de mauvaises notes. Je me rappelle un professeur de seconde qui nous faisait recopier la leçon quand on n'avait pas la moyenne, le nombre de fois jusqu'à 10 multiplié par deux (donc si on avait 6 sur 20, on recopiait 8 fois la leçon). C'était une punition qui prenait beaucoup de temps et qu'on avait pas envie de faire. Mais même si on avait un total désintérêt pour la matière on n'avait pas envie de passer son temps à recopier une leçon, donc on apprenait et on avait au moins la moyenne.

Une autre école privée marchait avec des cartons de couleur en fonction du comportement et des notes.

Pour moi, un élève qui travaille doit être encouragé, un élève qui a un bon comportement et de bonnes notes doit être félicité et un élève qui ne travaille pas (qui n’essaie pas j'entends) et qui passe son temps à faire le cancre doit être puni. C'est pour moi la base de l'Ecole et quand j'ai vu que ça ne fonctionnait plus du tout comme ça, ça m'a complètement dérouté.

J'ai passé un master FLE, on n'a vu comment construire une séance et une séquence que sur un seul cours, en gros je ne sais pas du tout comment faire (j'en ai parlé avec mes collègues qui m'ont expliqué et m'ont donné des photocopies, c'était gentil de leur part, mais ce genre d'aide/ de demande me donne l'impression d'être stagiaire). Et comme vous savez la pratique en FLE laisse à désirer. On n'est pas aussi bien préparer à être professeur de FLE qu'à être professeur dans l'Education Nationale (même s'il manque aussi certains points dans cette formation)

Bref, des profs pas préparés et des élèves qui peuvent tout faire, pour moi ce job est à fuir!

J'ai envie de reprendre des cours d'allemand mais pas en ligne, par contre comme tu dis, je voudrais un professeur particulier, des cours de groupe ne serviraient plus à rien pour moi, en plus je déteste parler devant tout le monde (encore un trait de ma personnalité qui montre que prof c'est vraiment pas fait pour moi)

PS: je suis française mais j'aime aussi la culture et la langue russe, d'où le diminutif russe ^^

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5063
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: autre chose que prof

Messagepar valdok » Mer 16 Mai 2018 13:08

Anechka, si tu ne veux plus rester dans l'enseignement, il te faut déjà au départ savoir ce que tu veux faire, sélectionner les endroits où il te sera possible d'effectuer ta formation et leurs exigences au départ. De plus il te faudra trouver un boulot d'appoint, voir même travailler comme serveuse et en même temprs prendre des cours pour améliorer ton allemand.... Beaucoup de mes camarades de cours ukrainiens sont passés par-là et ils ont réussi (une de mes amies va même passer le Staatexam pour pouvoir faire une carrière dans le droit en Allemagne!!) et pourtant ils sont bien défavorisés au départ plus défavorisés qu'un étudiants de l'Union Européenne ... Sans parler de ton expérience d'avoir enseigner ta langue maternelle en Allemagne, qu'aucun de mes camarades n'avaient au départ.

Je sais, cela ne sera pas facile, même si cela plus facile pour toi que pour eux, mais tout comme eux tu peux y arriver!!!!
Il faut d'abord que toi-même tu définisses ton projet d'étude selon les organismes de formation et les financements possibles.

Tes employeurs, désolée, mais pour moi c'est n'importe quoi!!! J'ai fait un stage de 2 mois et demi seulement à Berlin et cela ne les a pas empêché de me faire un bon certificat de travail, même si d'ailleurs il n'était pas du tout exigé par mon université d'origine..

Je comprends très bien que ton mal-être au travail te désarme, oui , mais justement il te faut être plus combattive pour réussir ta réorientation...et te contenter du "minimum syndical pour ton boulot actuel" qui te fait dépenser ton énergie négativement pour te consacrer à fond sur ta reconversion.

Les cours avec un prof particulier : laisse tomber, c'est trop cher.... Alors, faute de grives on mange du merle. C'est pourquoi je te proposais DUO.

Certes tu ne me connais pas et peux te demander à juste titre"mais qui est cette bonne femme?" mais crois moi, je sais de quoi je te parle :wink: et les conseils que je te donne , je les ai appliqué pour moi-même, certes nos parcours de vie sont totalement différents.

-----Comme toi j'aime beaucoup la culture et la langue russe (entre autre), que j'apprends depuis plus d'un an (dont notamment deux semestres en Allemagne, beaucoup plus efficaces que ce que j'avais fait dans une université française!!!)...

Bon courage!!
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14228
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: autre chose que prof

Messagepar Sonka » Mer 16 Mai 2018 15:07

anechka, j'ai relu ton post de départ et j'ai un doute... Es-tu attachée à l'Allemagne ? Tu as une relation amoureuse sur place ou quelque chose du genre ? Tu dis que tu ne veux pas revenir en France (OK), mais je n'ai pas vraiment l'impression que tu te sentes bien en Allemagne non plus... Si ton rêve est de travailler dans des domaines qui exigent un niveau de langue très élevé, comme l'édition, est-ce que ce ne serait pas plus pertinent pour toi de tenter ta chance dans un autre pays francophone ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Chef AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 105
Inscription: Mar 23 Déc 2008 21:08

Re: autre chose que prof

Messagepar anechka » Mer 16 Mai 2018 17:25

Bonjour,

Je suis ici depuis septembre, si je m'y sens bien, c'est juste mon métier qui ne me plait pas. Le reste ça va. Je ne suis pas très extravertie et plutôt réservée, mais ça c'est partout!

Avant septembre, j'étais dans d'autres pays pendant 2/3 ans, donc je n'avais pas parlé allemand depuis 2/3 ans. En septembre, j'avais rechuté à un niveau de fin A2/ début B1, je parlais très lentement, et je ne comprenais pas tout, maintenant, je comprends tout mais l'expression est instable, et j'ai aussi l'impression que ça dépend des jours. Pendant cette période, mon intérêt pour l'Allemagne avait complètement chuté aussi, mais je suis remonté en selle.

J'aime bien l'Allemagne, je n'ai pas envie de partir... mon niveau va finir par s'améliorer non? Je vais me renseigner sur le DUO, mais c'est assez cher, je dois économiser avant, car c'est vraiment pas donné.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17584
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: autre chose que prof

Messagepar michelmau » Mer 16 Mai 2018 17:49

Salut anechka ,
d'abord , à mon avis , il est grand temps d'arrêter de s'obnubiler sur cette classification A1.....C2.
On ne peut pas résumer des connaissances linguistiques dans un cadre aussi....je cherche le mot correct...peut-être "artificiel".Mais les gens aiment bien les classifications.Ca les rassure et ça les valorise à leurs yeux. :mrgreen: Bon , il y a des moments où , selon les circonstances de la vie , on est moins performant ...et puis merde , on est des humains , pas des machines !

Allez , ne te décourage pas.
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14228
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: autre chose que prof

Messagepar Sonka » Jeu 17 Mai 2018 15:16

Merci pour les précisions, anechka.
anechka a écrit:J'aime bien l'Allemagne, je n'ai pas envie de partir... mon niveau va finir par s'améliorer non? Je vais me renseigner sur le DUO, mais c'est assez cher, je dois économiser avant, car c'est vraiment pas donné.

Oui bien sûr il va finir par s'améliorer... Enfin, à condition de pratiquer évidemment, car se trouver dans le pays ne signifie pas qu'on a la science infuse... Enfin ça infuse un chouïa, mais pas beaucoup. Il faut échanger avec un maximum de gens et communiquer dans les situations les plus variées possible. Tu dis que tu es réservée, mais t'es-tu fait des amis ? On a beau être réservé, on n'apprend à parler qu'en parlant. L'idéal serait de te trouver un Stammtisch franco-allemand où tu pourrais t'exprimer à ton rythme, ou un tandem franco-allemand. Mais sinon un Stammtisch, un groupe de rencontre, une assoc, une club, une activité purement allemands...
Et prendre des cours d'allemand est aussi une bonne idée : apprendre sur le tas est une bonne chose, mais si on veut vraiment progresser et apprendre sans trop d'erreurs, un prof est quand même pas mal de temps en temps pour expliquer les choses, donner des astuces mnémotechniques, corriger les erreurs... Si DUO est trop cher, en attendant d'économiser, il y a peut-être d'autres cours moins chers ? Notamment en VHS ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5063
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder jusqu'à avril 2018, Paris, Berlin

Re: autre chose que prof

Messagepar valdok » Jeu 17 Mai 2018 21:46

Désolée, je vais encore faire une tartine, peut-être parce que je suis directement concernée par cela!!!!

DUO c'est certes un peu cher, mais il a le mérite de vraiment préparer au test DaF. et que l'on peut le faire tranquillement chez soi...Je n'ai pas pu faire leur préparation par manque de temps, j'avais encore des Hausarbeiten à écrire sans compter reprendre le second semestre du master 2 français en marche :crazy:
De plus j'ai longtemps cru que mon C1 du Goethe et mon expérience m'aurait suffit .... Eh bien, non!!!!! Pas plus que la validation de mon Erasmus en Allemagne avec tous mes cours suivis en Allemand (exposés, Hausarbeiten de 20 pages tout en allemand avec des bons résultats).... Bon heureusement cela me permet quand même de poursuivre en Allemagne ce que j'ai commencé, en master et de poursuivre mes études de russe et de polonais. Mais l'examen d'aptitude prérequis, je dois le passer au même titre que n'importe quel étudiant étranger, peut-être importe qu'il désire s'inscrire en L1 ou en doctorat, qu'il ait vécu en Allemagne , qu'il ait déjà fait un Erasmus réussi dans des domaines entièrement enseignés en allemand ou non....C'est comme cela et pas autrement!!!

Il me semble que Koelnerin, une AoXienne de longue date, avait aussi passé cet examen et bien que vivant en Allemagne et y travaillant pendant plusieurs années comme éducatrice dans une crêche, et elle n'avait pas du tout trouvé cela facile!!!! Les tests de production orale sont dictés par la machine et non par un examinateur !!!
Le Test DaF c'est vraiment particulier et le niveau est comparable au diplôme C2 du Goethe Institut, mais les cours sont moins chers.

Il vaut mieux assurer le bon rapport qualité prix et avoir cet examen du premier coup et étudier chez soi tranquilement me semble être un bon investissement, d'autant plus que l'on a aussi droit à un soutien pédagogique pour le prix que j'ai cité... Je ne crois pas que Viadrina soit la seule université allemande à exiger un tel niveau d'allemand des étudiants étrangers.... Vu mon expérience d'étudiante Erasmus totalement impliquée et mes galères du début, je pense qu'ils ont entièrement raison!!!!!

Et encore, Viadrina reste accessible pour un étudiant étranger "lambda". Pour ce qui est d'Humbolt Université à Berlin, c'est déjà difficile de se faire accepter en tant qu'Allemand, les étudiants allemands non acceptés à Humbolt se retranchent vers Viadrina, alors les Etrangers, hors Erasmus à l'universite Humbolt???

D'accord avec Michelmau, il faut arrêter de fantasmer sur les B1, B2, C1....; outils du cadre européen des langues, il suffit de les prendre pour ce qu'ils sont, des prérequis nécessaires pour certaines formations (il est impossible de faire passer des entretiens particuliers à des milliers d'étudiants étrangers!!!)... Donc il faut se préparer sérieusement pour réussir l'examen du premier coup, avec la formation la plus adaptée. Un petit truc rigolo, les cours de polonais du B1 vers le B2 à Vadrina se font avec une méthode polonaise normalement destinée aux étudiants de fin A1 et A2..... Tout simplement parce qu'ils ont remarqué qu'une personne maîtrisant parfaitement tous les outils proposés par les deux niveaux, parlait déjà un bon polonais, avec déjà à son actif au moins 5000 mots de vocabulaire de champs lexicaux différentst !!!

Puis de toute façon, c'est pas ta priorité pour l'instant . Il faut tout d'abord faire la liste des universités correspondants à ce que l'on veut faire, voire les prérequis qu'elles exigent pour leurs étudiants étrangers et prendre contact avec elles. Certaines organisent des cours d'allemand pour les étudiants étrangers voulant s'inscrire dans leur université, assez bons marchés... Peut-être est-ce une solution pour toi Anechka....

Attention, il ne faut pas croire que les étudiants étrangers s'inscrivant à cette préparation n'ont jamais fait d'allemand. Ce sont souvent des étudiants qui vivent déjà en Allemagne depuis un certain temps, ou qui ont fait des études poussées d'allemand (mon amie Veronika avait même fait des études germanistes et de traduction) en Ukraine.... Les étudiants sont répartis par niveau suivant un test de départ, c'est cela l'avantage de cette classement, c'est de dispenser des cours qui correspondent à ton niveau, voilà tout...Le temps de préparation pour l'Unicert final dépend de ton niveau de sortie et donc bien sûr aussi du travail fourni.... De toute façon ce ne sera que du positif pour la réussite de ta formation en Allemagne.
Tu citais la formation d'archiviste par exemple, alors il est clair qu'il te faudra avoir un excellent niveau d'allemand au départ, mais je le dis encore et encore, c'est tout à fait possible!!!!!...
Et ensuite ce n'est par ce qu'on a un excellent niveau d'allemand que l'on réussit sa formation, et j'aurais tendance à ajouter que les étrangers ont plus de chance de réussir parce que c'est plus difficile pour eux et qu'ils sont bien plus motivés - je pense que tu fais partie de ces personnes, non???...

Les niveaux de langue
(Souvent en cours de polonais, je me suis demandée pourquoi il y avait des étudiants ukrainiens avec nous car je les trouvais bien meilleurs ... Moi la Française j'avais l'impression de ralentir la classe... Alors je n'osais plus poser de questions à Tomek, notre prof. D'ailleurs certains étudiants slaves, pas tous ne sont plus allés en cours et ont appris tout seul parce qu'ils trouvaient que Tomek était trop lent à cause de nous les étudiants non slaves... En fait, ils étaient certes meilleurs que nous en général (moi plus qu'évidemment) en oral, en prononciation et en compréhension mais pas pour la grammaire en production écrite. Leur départ a été positif puisque Tomek a pu davantage se consacrer aux étudiants allemands, l'italienne devant aussi valider des cours en allemand et encore plus à moi l'unique petite française "erasmus", j'en ai bavais pour la bonne cause et je ne remercierai jamais assez ce jeune professeur... J'étais sans aucun doute la plus mauvaise des ses étudiantes, mais aussi l'une des plus motivées.
Ces camarades slaves ont travaillé l' examen touts seuls et l'ont sans problème réussi mais le semestre suivant ils se sont encore retrouvés dans la même classe que pour nous, sauf que la différence à l'oral était moins visible et qu'à l'écrit, ils n'étaient pas forcément les meilleurs.
Voilà pour mon expérience, si cela peut te servir....

Choisir de faire le stage de préparation à l'examen d'aptitude à la langue allemande pour des études universitaires à la future universitaire d'accueil

L'avantage est qui si tu fais les études d'allemand au préalable dans l'université d'accueil choisie, il te sera facile de continuer chez eux...

En gros à l'heure actuelle, c'est par toi-même rechercher l'université où tu veux poursuivre tes études, tu les contacte par mail et ensuite par téléphone pour complément d'info si besoin est et tu peux voir avec si ils organisent des stages de préparation à l'examen de langue allemande pour suivre des études chez eux ...C'est souvent le cas et cela équivaut à la validation d'un Unicert Oberstufe (Testdaf4, Goethe Institut C2)..
Ces démarches déjà te donneront une indication pratique de ton niveau d'allemand... C'est la première étape. Puis, puisque tu as enseigné le français, , ne trouves-tu pas que c'est un merveilleux défi d'appliquer à toi même pour l'allemand la méthode de travail que tu as dû enseigné à tes élèves pour le francais

Voilà, je crois avoir tout dit
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14228
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: autre chose que prof

Messagepar Sonka » Ven 18 Mai 2018 14:58

Peut-être tout dit, mais certainement pas tout lu... Pourquoi veux-tu absolument faire passer le TestDaf à Anechka, alors qu'elle a dit clairement qu'elle ne voulait pas reprendre des études universitaires ?

Anechka, en même temps là, je te relis, et je ne sais pas ce que tu attends de nous, à part le soutien moral : tu dis que tu ne veux pas reprendre d'études, mais toutes les professions que tu vises exigent des études longues (pour le Staatsexamen 2, laisse tomber, si tu veux pas d'études longues... et c'est très difficile pour un étranger). Donc, tu veux qu'on te suggère d'autres métiers ?
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Suivante
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Astuces pratiques pour vivre et partir en Allemagne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Publicité