Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Discutons ensemble des relations entre nous et entre nos pays.

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14426
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Sonka » Lun 24 Sep 2012 18:59


Le cinquantenaire de la réconciliation franco-allemande s’accompagne du lancement d’un nouveau site Internet qui fait apparaître le passé, le présent et l’avenir de l’amitié franco-allemande sur nos écrans.

Cette présence Internet a été mise au point à l’initiative des deux secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande, le ministre adjoint aux Affaires étrangères Michael Link et son homologue français Bernard Cazeneuve qui, ce jour même (le 21 septembre), ont fait la déclaration suivante :

« Avec le logo dédié et le calendrier ouvert de ce site Internet bilingue, nous souhaitons permettre à tous les citoyens engagés d’afficher l’appartenance de leurs manifestations franco-allemandes au jubilé commun. Nous nous réjouissons par avance de toutes les célébrations et événements de l’Année franco-allemande, quelle que soit leur ampleur. »

Les contenus en ligne fort variés de www.elysee50.de (version allemande) et 50ans.france-allemagne.fr (version française) sont lancés en temps et en heure, parallèlement à l’ouverture de l’Année franco-allemande les 21 et 22 septembre 2012 à Ludwigsburg.

L’adresse de la page Internet s’attache à rappeler que Charles de Gaulle et Konrad Adenauer ont signé le traité d’amitié franco-allemand le 22 janvier 1963 au palais de l’Élysée à Paris – raison pour laquelle cet accord historique porte le nom de « traité de l’Élysée ».

Le site de l’Année franco-allemande s’articule autour d’un calendrier interactif des manifestations auquel tous les organisateurs impliqués dans les festivités peuvent participer. Il propose également une chronologie dynamique qui fait revivre les événements marquants des relations franco-allemandes, et un logo téléchargeable par toute personne qui en aura besoin dans le cadre de sa propre manifestation.

Le site Internet commun de l’Année franco-allemande a été élaboré en langues française et allemande par les ministères des Affaires étrangères des deux pays.


http://www.allemagne.diplo.de/Vertretun ... 50-pm.html
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Elève AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2
Inscription: Jeu 15 Nov 2012 22:56

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar bougon » Jeu 15 Nov 2012 23:22

L'amitié entre ces deux pays est essentielle !

bougon
______________________________________
fraternité, égalité, liberté au fil des siècles.

AllemagnOnaute
Avatar de l’utilisateur
Messages: 35
Inscription: Sam 20 Fév 2010 15:30

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Tupinius » Mar 20 Nov 2012 20:31

En 2008, je me souviens avoir partagé mon plat servi sous une tente de l'Oktoberfest avec un Allemand fort sympathique qui avait passé la journée avec nous et qui n'avait plus un sou. J'avais mis en avant l'amitié franco-allemande qui devait unir nos deux peuples.

Signe du destin, à la Frühlingsfest de 2011, c'est un Allemand qui me bouscule par mégarde en descendant l'escalier du métro de la Theresienwiese. Pour s'excuser, il m'a donné sa chope Spaten qu'il avait réussi à sortir du chapiteau : "pour notre ami français" m'a-t-il dit avec son accent ! :wink:

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5367
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar valdok » Mer 29 Mai 2013 11:13

Tupinius a écrit:En 2008, je me souviens avoir partagé mon plat servi sous une tente de l'Oktoberfest avec un Allemand fort sympathique qui avait passé la journée avec nous et qui n'avait plus un sou. J'avais mis en avant l'amitié franco-allemande qui devait unir nos deux peuples.

Signe du destin, à la Frühlingsfest de 2011, c'est un Allemand qui me bouscule par mégarde en descendant l'escalier du métro de la Theresienwiese. Pour s'excuser, il m'a donné sa chope Spaten qu'il avait réussi à sortir du chapiteau : "pour notre ami français" m'a-t-il dit avec son accent ! :wink:



====================Après avoir relu ce message adorable. J'avais envie de partager mon sentiment sur l'amitié franco allemande et les émotions que j'y ai trouvé depuis 40 ans que cette amitié m'anime. Je vais justement fêter mes 50 ans.
D'abord l'engagement franco allemand pour moi c'est presque ma vie puisqu'il a commencé lorsque j'avais 10 ans alors que je n'avais pas du tout envie d'apprendre l'allemand. Car ces clichés de Messieurs méchants en bottes impeccablement cirés me faisaient peur même si mes parents et ma grand-mère ex-déportée de Ravensbrück me disaient : Non, non.
Mais bon les correspondants allemands de mon grand-frère : des grands garçons de 14-15 ans étaient plutôt sympa et timides, alors pour quoi pas ?

Mais bon, j'étais pas vraiment convaincue et avec un prof très austère à la barbe noire et au sourire rare qui nous a emmenés voir Nacht und Nebel et j'avais 11 ans, toujours aussi peur et plus du tout envie de mettre sur mon lit les couvertures crus de l'armée de pPapa.
- un Prof, toujours le même, qui vous fait découvrir que même si on n'apprend pas ses leçons, on peut avoir des bonnes notes si on fait des exposés ou apprend des poèmes en allemand. Et soudain, soudain :love: :love: pour le pays, la langue et la culture.

Ensuite à 12 ans j'ai découvert qu'il y avait des filles de l'Autre-Côté du Rhin qui écoutaient les Beatles, Bowie et lisaient
Enid Blyton et qu'on pouvait même leur écrire. Et quel plaisir d'attendre la lettre accompagnée des photos de la famille, avec le grand frère qui apprend aussi le francais, les parents souriants .... parce qu'à cette époque : il n'y avait pas Internet.

A 14 ans que c'était plus cool de partir avec sa classe en Allemagne (Rheinbach) plutôt qu'en Angleterre, et qu en Allemagne 'il y avait un groupe de jeunes mecs très classe qui faisaient un tabac en faisant une musique très étrange et que la famille d'accueil était sympa.

Cette famille c'était justement celle de la jeune "corres" qui aime Enid Blyton, devenue amie et avec qu'elle, on peut aussi se parler en anglais et s'échanger les paroles des chansons de Bowie ou des Beatles. A 14 ans à Rheinbach on découvre aussi qu'on peut avoir peur, puis tombée amoureuse d'un garçon presqu'albinos qui parle mieux français que soi l'allemand,et a visité la Guadeloupe. Et on apprend à dire autre chose que Ja ou genau à ses camarades et puis peu à peu on se fout qu'ils soient Allemands ou Français,car c'est des copains c'est tout..
===Et puis ça continue jusqu'à aujourdh'ui où ces 50 ans d' amitié franco-allemande , je vais les célébrer à travers ma sœur jumelle de Brême on a le même âge à 2 jours près, et tellement d'années d'amitié à partager.

Voilà, j'aimerais aussi savoir ce qui a déclenché votre amour de l'Allemagne en cette année de Jubilé, bien-sûr si vous le voulez bien.
-
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10212
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Andergassen » Mer 29 Mai 2013 11:48

Tard, l'Allemagne, relativement tard. La Suisse me suffisait amplement, j'habitais à la frontière. C'est à 12 ans que j'ai franchi le pas en prenant, seul, un train à la gare de Bade à Bâle, avec mes premières impressions d'une gare et d'un train allemands. Non, décidément, ça ne valait pas la Suisse. Moche, la gare, sombre, vraiment style Reichsbahn, par rapport à la gare CFF. Mais mon premier voyage outre-Rhin allait me mener en Forêt-Noire, à Zell d'abord, dans le Wiesental, pour continuer à bord d'un charmant petit train à voie métrique qui montait à Todtnau (qui a circulé jusqu'en 1966). Et là, j'avais oublié mes premières mauvaises impressions...
I plaip dohoam. Zommholtn Leit!

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5367
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar valdok » Mer 29 Mai 2013 12:30

Andergassen a écrit:Tard, l'Allemagne, relativement tard. La Suisse me suffisait amplement, j'habitais à la frontière. C'est à 12 ans que j'ai franchi le pas en prenant, seul, un train à la gare de Bade à Bâle, avec mes premières impressions d'une gare et d'un train allemands. Non, décidément, ça ne valait pas la Suisse. Moche, la gare, sombre, vraiment style Reichsbahn, par rapport à la gare CFF. Mais mon premier voyage outre-Rhin allait me mener en Forêt-Noire, à Zell d'abord, dans le Wiesental, pour continuer à bord d'un charmant petit train à voie métrique qui montait à Todtnau (qui a circulé jusqu'en 1966). Et là, j'avais oublié mes premières mauvaises impressions...

===============Mauvaises impressions d'abord pour faire place à une belle amitié. Sympa :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18368
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar michelmau » Mer 29 Mai 2013 14:08

Allez , je vais tout vous dire ! Mon premier "french kiss" fut un "german kiss" ; forcément , ça crée des liens. :D
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14426
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Sonka » Jeu 30 Mai 2013 13:52

Wow, ça y est, michelmau sort les dossiers !!! :lol:
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10212
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Andergassen » Jeu 30 Mai 2013 15:59

Toi aussi tu les sortiras, Sonka, quand tu auras la soixantaine et que tu te reverras adolescente en filigrane. C'est l'âge où l'on ressent le besoin de se ressourcer dans sa propre jeunesse... :wink:
I plaip dohoam. Zommholtn Leit!

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5367
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar valdok » Jeu 30 Mai 2013 18:25

La soixantaine, tu dis @Andergassen??, de toute façon Michelmau et toi, pouvez mieux faire !!!!!!!
....Et je peux rajouter à tes paroles , que l'approche de la cinquantaine suffit :wink: :wink: Et ....puis tout le monde n'a pas la chance d'avoir eu un petit copain allemand ou une petite copine allemande pour éveiller son intérêt à la culture et la langue allemande??? Sûr cela n'empêche pas le bon niveau en allemand, mais @Dame Sonka, tu ne nous contrediras pas Michelmau et moi (Andergassen n'en a pas parlé) sur le miracle de l'amour pour faire des progrès dans une langue :wink: :wink:
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14426
Inscription: Mar 01 Nov 2005 12:14
Localisation: Beaujolais

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar Sonka » Jeu 30 Mai 2013 22:21

@Andergassen : mais ça n'était pas une critique, hein, plutôt un encouragement au contraire !

@valdok : ah eh bien je ne sais pas si je ne te contredirais pas un peu... C'est miraculeux pour ce qui est de la motivation, certes ! Mais pour l'apprentissage, lui-même, c'est plutôt bof... Un chéri n'est pas un prof, et c'est tant mieux !
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4003
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 19:47
Localisation: à deux pas du pont de l'Europe

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar SchokoLena » Jeu 30 Mai 2013 22:25

Sonka a écrit:C'est miraculeux pour ce qui est de la motivation, certes ! Mais pour l'apprentissage, lui-même, c'est plutôt bof... Un chéri n'est pas un prof, et c'est tant mieux !


+1000 :D

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18368
Inscription: Mar 28 Nov 2006 15:51
Localisation: Alsace

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar michelmau » Ven 31 Mai 2013 07:21

Sonka a écrit: mais ça n'était pas une critique, hein, plutôt un encouragement au contraire !

C'est d'ailleurs comme ça que je l'ai pris. :D

Un chéri n'est pas un prof, et c'est tant mieux !

On est bien d'accord la-dessus.J'avais raconté cette petite anecdote pour faire sentir que ce genre d'expérience peut être" déclencheur" dans l'apprentissage d'une langue. J'ai toujours pensé que l'affectif était très important dans l'apprentissage d'une langue quelle qu'elle soit.
J'ai personnellement horreur des constructions intellectuelles désincarnées , or un langue , c'est certes une construction intellectuelle , mais c'est bien plus que ça , c'est irrigué par toute une expérience personnelle faite d'attirances , de sympathies , parfois de répulsions.
Faut se remettre dans le contexte ; quand j'ai commencé à apprendre l'allemand au collège , c'était vraiment comme une construction intellectuelle ; ça m'interessait , mais ça ne me passionnait pas.C'est seulement quand j'ai pu me rendre compte in vivo que l'allemand n'était pas uniquement la langue des films de guerre que j'avais pu voir dans ma jeunesse que j'ai commencé à me passionner .
J'aurais , je pense , été capable d'apprendre une langue étrangère in abstracto pour du bizness ou des relations professionnelles mais ça ne m'aurait pas passionné.
J'ai pu constater également , dans mon boulot de prof combien la dimension affective dans l'enseignement des langues était importante. :wink:
J'ai , il y a longtemps de ça , appris le portugais , par amour pour une jeune portugaise et je me débrouillais d'ailleurs pas mal .Aujourd'hui , j'en ai encore quelques restes mais je serais bien incapable de mener une converstion suivie dans cette langue. Faudrait que je m'y remette !
Eh oui , comme le chantait F.J Degenhardt :"Ich bin ein sentimentaler Hund ". :D
L'harmonie est un équilibre fragile. Pour y contribuer, respectez activement les règles de bonne conduite.

„Den leeren Schlauch bläst der Wind auf, den leeren Kopf der Dünkel.“
Matthias Claudius (1740-1815), dt. Dichter

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5367
Inscription: Lun 27 Juin 2011 00:38
Localisation: Francfort/Oder, Paris, Lyon

Re: Amitié franco-allemande 2.0 : www.elysee50.de

Messagepar valdok » Ven 31 Mai 2013 11:38

En fait, nous avons tous dit la même chose "le petit copain" c'est un bon déclencheur mais pas un prof. Après il faut trouver le bon professeur et là c'est pas gagné d'avance.

Michelmau, tes propos me font penser à mon prof d'allemand, cela le faisait sourire quand il nous entendait nos bavardages de collégiens au sujet de notre voyage scolaire à Rheinbach. C'était pas vraiment de grammaire allemande dont on parlait, mais c'est vrai que nous étions tous plus motivés. Puis on voyait bien qu'il souriait même si après c'était "Ruhe, bitte"

Une des chansons dont il nous avait appris le refrain pour chanter dans l'autocar en route pour Rheinbach, "Anneliese, oh Anneliese warum bist du böse auf mich"...Puis c'est devenu, un vrai "drill-pattern" :wink:
http://www.youtube.com/watch?v=rc3snR7lIV4.
„Und auf dem höchsten Thron der Welt sitzen wir nur auf unserem Arsch.“

Michel de Montaigne (Werk: Essais)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Les Français et les Allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités