2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Actualités allemandes, événements allemands en France et en Allemagne

Modérateur: Modérateurs

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5658
Inscription: Mar 05 Aoû 2008 00:39

Re: 2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Messagepar jean luc » Lun 28 Mar 2011 16:47

Andergassen a écrit:On dira que je suis bête, mais il y a quelque chose que je ne comprends pas et que je voudrais qu'on m'explique.
Avec 39 % des voix, la CDU arrive quand même largement en tête au niveau du land. Aux niveaux des circonscriptions, elle est en tête, sauf à MA, S, TÜ, FR et KN.
Alors comment se fait-il que Kretschmann peut se proclamer d'autorité vainqueur et ministre-président? Ou était-ce déjà convenu d'avance dans le cas d'une coalition SPD-Verts victorieuse?
A propos, j'ai eu de la peine pour jean luc. Il n'a pas participé au déboulonnage de Mappus, puisqu'il n'a pas la nationalité allemande. Mais pourquoi tu ne te fais pas naturaliser, tu remplis toutes les conditions, je pense, sans pour autant abandonner ta nationalité française!


D´après ma femme il y a un nouveaux mode de calcul , maintenant il y a qu´une voix pour voter pour le land. C´est nouveau est encore plus compliquer.
D´après moi , sous réserve que j´ai bien compris , il y a 70 mandats direct ,1 par circonscription, + 50 sièges réserver pour la liste du land (proportionnel) + des sièges extra réserver pour le respect de la proportionnel.
60 mandats direct CDU , 39%
9 " " grün, 24,2
1 " " SPD, 23,1
0 " " FDP 5,6%
La CDU á 60 sieges au lieu de 30 soit 30 de trop pour compenser on attribut des sièges extra aux autres partis soit 30: par(39% cdu+8,4% des partis non qualifier) ce qui donne 18 sieges supplémentaires. donc 70+50+18= 138 sièges.

jean luc :wink:

Ne t´inquiète pas pour ça , ma femme et ma fille l´on fait pour moi :lol:
La grandeur d'un homme ne se juge pas par ces titres,mais par sa grandeur d´esprit.

La vrais vie ,c´est d´apprendre à vivre en serrant les dents,beaucoup essayent , peu réussissent.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10275
Inscription: Jeu 27 Mar 2008 12:48
Localisation: C'est le Noooord !!

Re: 2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Messagepar Andergassen » Lun 28 Mar 2011 16:56

Oui, mais quand même, je suis d'avis que chaque voix compte! Enfin, tu as tes raisons personnelles, hein...
Die Schweden, die haben verflucht schlechtes Geld,
wer weiß, ob der Östreicher besseres hält.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5658
Inscription: Mar 05 Aoû 2008 00:39

Re: 2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Messagepar jean luc » Lun 28 Mar 2011 16:58

Andergassen a écrit:Oui, mais quand même, je suis d'avis que chaque voix compte! Enfin, tu as tes raisons personnelles, hein...

on y songe quand même , un jour .

jean luc :wink:
La grandeur d'un homme ne se juge pas par ces titres,mais par sa grandeur d´esprit.

La vrais vie ,c´est d´apprendre à vivre en serrant les dents,beaucoup essayent , peu réussissent.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 5658
Inscription: Mar 05 Aoû 2008 00:39

Re: 2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Messagepar jean luc » Mar 29 Mar 2011 20:44

Les libéraux allemands du FDP, alliés à la CDU d'Angela Merkel au pouvoir en Allemagne, se sont déclarés mardi en faveur d'une fermeture définitive des sept centrales nucléaires allemandes les plus vieilles, dont l'activité a été suspendue à la suite de l'accident nucléaire au Japon.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/mon ... 77579.html

jean luc :wink:
La grandeur d'un homme ne se juge pas par ces titres,mais par sa grandeur d´esprit.

La vrais vie ,c´est d´apprendre à vivre en serrant les dents,beaucoup essayent , peu réussissent.

Grand AllemagnOmaXien
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1328
Inscription: Mar 25 Avr 2006 16:06
Localisation: Strasbourg/Strassburg

Re: 2011: année électorale décisive pour la coalition Merkel

Messagepar Tenzin » Dim 29 Mai 2011 16:56

En Allemagne, la vague verte balaye les conservateurs
Le parti d'Angela Merkel a été sanctionné lors de l'élection régionale de Brême. La question du nucléaire a joué à nouveau un rôle déterminant dans cette défaite cinglante.

L'élection régionale dans la petite Ville-État de Brême avait disparu des écrans radars de la chancellerie. La reconduction annoncée de la coalition associant les sociaux-démocrates aux écologistes devait signer une défaite «sans gravité» de la CDU d'Angela Merkel dans la cité hanséatique. Mais les Verts y ont décroché un score historique et ont infligé un nouveau camouflet au parti de la chancelière en devançant les conservateurs pour la première fois dans un scrutin régional. L'insolente bonne santé électorale des Verts, qui poursuivent leur ascension fulgurante, provoque l'irritation et la stupeur de la CDU...

La curée n'est pas finie

Le parti de la chancelière apparaît comme le grand perdant de la première série de cinq élections régionales organisée en Allemagne depuis le début de l'année 2011. Les Verts, au contraire, s'y sont imposés comme un parti de gouvernement prêt à jouer les premiers rôles. «L'élection à Brême a montré que nous sommes capables de gouverner tout en améliorant nos résultats aux élections. C'est une incroyable marque de confiance pour les Verts. Et ce n'est pas seulement grâce à Fukushima», se félicite la députée écologiste Claudia Roth. La curée des conservateurs allemands n'est pas finie.

Les sondages prédisent une victoire des sociaux-démocrates dans le Mecklembourg-Poméranie, fief électoral de Merkel début septembre. Et la CDU est hors course dans le duel annoncé entre le maire social-démocrate, Klaus Wowereit, et la candidate Verte, Renate Künast, lors des élections régionales à Berlin, qui aura lieu deux semaines plus tard. Rien ne va plus pour Merkel depuis la catastrophe de Fukushima. Dans la foulée de l'accident nucléaire au Japon, la chancelière avait fait une volte-face mal accueillie par les électeurs.
Elle qui venait d'accorder un sursis aux centrales nucléaires a décidé de fermer temporairement les réacteurs les plus anciens par précaution et de revoir la politique énergétique du pays pour renoncer au nucléaire. Une sortie de l'énergie atomique se profile pour 2022, selon les plans du gouvernement… Pas assez rapide pour les Verts, qui la jugent possible dès 2017. Une majorité d'Allemands souhaite une sortie du nucléaire «au plus vite». Et sur ce thème, qui dominera le débat politique outre-Rhin dans les années à venir, les Allemands font davantage confiance aux écologistes.

Les derniers scrutins ont aussi montré que la CDU a cédé trop de terrain aux Verts dans les grandes villes. La jeune garde de la CDU réclame une prise de conscience après l'électrochoc de Brême et une offensive contre les écologistes. Dans les batailles qui s'annoncent, Merkel ne pourra pas compter sur ses alliés du FDP. La nouvelle direction du parti libéral est restée muette après la correction de Brême (2,5 % des votes). À Berlin et à Schwerin, les sondages les créditent de 3 %.

source:
lefigaro.fr

Précédente
 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Actualités et événements allemands

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités